Le paiement par carte sans contact explose

 |   |  374  mots
Les deux tiers des cartes bancaires en circulation sont désormais sans contact. La part dépasse 79% à Paris, selon le Groupement des Cartes Bancaires CB.
Les deux tiers des cartes bancaires en circulation sont désormais sans contact. La part dépasse 79% à Paris, selon le Groupement des Cartes Bancaires CB. (Crédits : Reuters)
Le nombre de transactions réalisées avec une carte bancaire équipée de la technologie NFC double chaque mois en France par rapport à l'an dernier.

C'est une petite révolution silencieuse : s'il a semblé décoller mollement, le paiement sans contact est en train d'exploser en France. En juillet, le nombre de transactions réalisées avec des cartes équipées de la technologie NFC qu'il suffit d'approcher du terminal de paiement pour régler, sans code à taper, a plus que doublé, pour atteindre 108 millions (+112% par rapport à l'an dernier), selon le Groupement des Cartes Bancaires CB. En juin, la hausse avait déjà été de 99% à 100 millions pour un montant d'un milliard d'euros, se félicite le Groupement.

Plafond relevé à 30 euros en octobre

Sur l'ensemble de l'année 2016, ce sont près de 605 millions de paiements qui ont été réalisés dans l'Hexagone au moyen d'une carte sans contact, pour un montant cumulé de 6,2 milliards d'euros. Ce mode de paiement représentait près de 10% des règlements par carte en magasin en fin d'année. D'ores et déjà, le sans-contact, qui prend des parts de marché sur les espèces, est utilisé pour près de 30% des paiements de moins de 20 euros selon le Groupement Cartes Bancaires CB.

Le plafond de paiement passera d'ailleurs de 20 à 30 euros en octobre, mais seules les cartes nouvellement émises seront concernées.

Il existe plus de 43,7 millions de cartes bancaires de ce type en circulation en France à juin 2017, soit 66% du parc de cartes (à Paris c'est plus de 79%). Elles sont acceptées chez 40% des commerçants (parmi ceux chez qui on peut payer en carte bancaire bien sûr). Le taux dépasse 50% dans une poignée de départements pionniers (Corse, Manche).

Parc cartes sans contact CB France

Les inquiétudes sur la sécurité de ce mode de paiement semblent s'être largement envolées. Le rapport annuel de l'observatoire de la sécurité des moyens de paiement sous l'égide de la Banque de France soulignait en juillet :

"Le paiement sans contact présente un taux de fraude globalement stable (0,020 %), avec des cas de fraude caractérisés exclusivement par le vol de la carte, et sans vulnérabilité technologique avérée sur ce canal de paiement."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/08/2017 à 19:34 :
Les fabriquants de cartes indiquent eux-mêmes qu'il est possible de récupérer les informations de la cartes à 300 m de distance avec le bon boitier (sensibilité).
Déjà en 2006, un épisode de NCIS montrait cette fraude.

Le NFC c'est votre banque qui perce un accès à vote compte en banque et qui vous dit que vous n'avez qu'à acheter un coffre fort!
C'est une erreur d'utilisation de la technologie qui n'est pas faite pour cet usage. Quand on laisse le marketing seul face à une technologie, cela fait un flop et coûte très cher, ex: l'UMTS, la TNP, les beacons, etc..

Les banques cherchent à imposer le NFC à tout pris car elles y ont fait des investissements colossaux. De plus, elles voudraient supprimer le liquide pour économiser sa manipulation et mieux contrôler les clients. C'est également la sécurité face au bank-run qui leur fait tant peur!
Le tout se fait avec la complicité de l'Etat qui voudrait supprimer tous les bas de laine et pouvoir ponctionner à loisir.
a écrit le 30/08/2017 à 12:58 :
"et sans vulnérabilité technologique avérée sur ce canal de paiement." : ben tiens, allez donc découvrir puis prouver que c'est individu circulant dans un bus bondé qui a récupéré vos données au passage ! Ah il va en avoir des mauvaises surprises le jour il va être prouvé qu'il y a vraiment une vulnérabilité technologique !!
a écrit le 30/08/2017 à 11:06 :
Parce que l'on aurait le choix !?
a écrit le 30/08/2017 à 11:02 :
Normal que 66% des cartes soient sans contact, ils ne les sortent plus comme ça.
Je suis contre cette option mais impossible de sortir une vraie cb.
Ils font que des sans contact où ils "désactivent" l'option
a écrit le 30/08/2017 à 8:22 :
Quand vous allez à l'étranger Italie Espagne le plafond du sans contact est bien supérieur et vous passez pour un ressortissant d'un pays de seconde zone en ayant un refus au paiement sans contact
a écrit le 30/08/2017 à 7:55 :
Une carte dont tout le monde peut se servir , c'est'y pas super !!!
a écrit le 29/08/2017 à 19:50 :
Ce marché du paiement par CB sans contact va également profiter de nouveaux usages dans les années qui viennent, notamment les paiements des bornes de recharge pour véhicules électriques.
a écrit le 29/08/2017 à 18:00 :
C'est tout bénéf... pour le Banquier, s'il vous ferme le robinet du compte ou un léger découvert vous laissez le pain a la boulangerie, le temps de peut-etre vous débloquer le compte , plus les frais et oui !!!!
a écrit le 29/08/2017 à 17:17 :
"fraude caractérisés exclusivement par le vol de la carte," ça c'est imparable, utilisable sans formalité, sinon le système de la valise hyperpuissante qui lit les cartes autour d'elle pour pouvoir ensuite utiliser les numéros n'a pas encore sévi ? Entre le possible et le réel, il y a une marche.
J'ai validé la mienne (est à "non" par défaut) pour la Suède fin mai mais mon essai a échoué (Mastercard Gold de chez Fortu**), la suédoise devant a pourtant bien payé comme ça, le terminal me demandait mon code (y en a pas), ça s'est terminé de façon conventionnelle. NFC invalidé au retour, c'est pas pénalisant vu les débits modernes des réseaux informatiques, code saisi, validation en moins d'une seconde.
Réponse de le 30/08/2017 à 7:57 :
l'avenir c'est le paiement par empreinte digitale !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :