Taxe Tobin : le plan allemand "punit les petits épargnants" pas les spéculateurs, fustige l'Autriche

 |   |  489  mots
(Crédits : Reuters)
Le ministre autrichien des Finances accuse le projet de Taxe européenne sur les transactions financières (TTF) de son homologue allemand de défavoriser les petits épargnants, et cela, sans freiner la spéculation financière, un des objectifs premiers de cette initiative européenne. Cela fait bientôt dix ans que les ministres européens des Finances tentent de s'entendre..

Le ministre autrichien des Finances, Gernot Blümel, a fustigé mardi le projet de taxe européenne sur les transactions financières (TTF) présenté fin 2019 par Berlin, qui espérait ainsi une relance de ce sujet en souffrance depuis presque dix ans.

Le plan du ministre allemand des Finances, Olaf Scholz, "n'est pas acceptable (...). Il punit (...) les petits épargnants et ceux de catégorie moyenne" et pas les spéculateurs boursiers, s'est emporté M. Blümel, avant une réunion des ministres européens des Finances à Bruxelles.

Il a exigé une "nouvelle proposition", menaçant sinon de claquer la porte des négociations.

Une gestation infinie

Cela fait bientôt dix ans que les ministres européens des Finances tentent de s'entendre sur une taxe sur les transactions financières.

Après un premier échec en 2013 au niveau européen, un nombre plus restreint de pays avait décidé de prolonger les négociations dans l'espoir de parvenir à un accord au moins entre eux.

Dans le cadre de cette coopération dite "rapprochée", ils sont actuellement dix, dont la France et l'Allemagne. Et au moins neuf d'entre eux doivent participer aux négociations pour qu'elles se poursuivent. Par conséquent, si l'Autriche et un autre pays prenaient la porte, ce serait la mort du projet.

Le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz, avait transmis son plan à ses neuf homologues le 10 décembre dernier. Il avait proposé de taxer à hauteur de 0,2% les achats d'actions d'entreprises dont la capitalisation boursière dépasse 1 milliard d'euros.

___

REPÈRES

Apparue en 1972 à l'initiative de l'économiste américain James Tobin, l'idée d'une taxe sur les transactions financières (TTF) est dans un premier temps destinée à réguler le marché des changes, freiner la spéculation et la volatilité des cours et encourager les investissements de long terme. Mais depuis elle fait l'objet de négociations sans fin au sein de l'Union européenne. Successivement défendue par François Mitterrand, Lionel Jospin et Jacques Chirac, son instauration a été prescrite en 2010 par la Commission européenne dans le but de freiner la spéculation et de générer des revenus pour financer le budget de l'Union. Elle est aujourd'hui défendue par dix pays de l'UE (la France, l'Allemagne, la Belgique, le Portugal, l'Autriche, la Slovénie, la Grèce, l'Espagne, l'Italie et la Slovaquie).  au sein d'une « coopération renforcée ».

Mise en œuvre par ces 10 pays, elle rapporterait entre 20 et 22 milliards d'euros par an en appliquant sur une très large assiette couvrant les transactions de tous les types d'instruments financiers un taux de 0,1 % pour les actions et obligations, et 0,01 % pour les produits dérivés.

Mais des divergences de vues sur son périmètre et/ou son utilisation l'ont jusqu'à présent empêché de voir le jour.

Lire aussi : One Planet Summit : le retour de la taxe européenne sur les transactions financières ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2020 à 10:09 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:08 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:08 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:08 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:08 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:08 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:07 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:07 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:07 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:07 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:07 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:07 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:07 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:07 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:07 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:07 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:07 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:06 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:06 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:06 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:06 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:06 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:06 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:06 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 10:06 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 24/01/2020 à 9:56 :
"Il sera visible prochainement sous réserve de validation."

Ben ne validez pas !!!
a écrit le 22/01/2020 à 9:15 :
La TTF existe déjà en France , elle est de 0,3 % soit plus de 3 fois les frais de mon prestataire de service pour l'achat d'actions ! La France baisserait à 0,2 % , on n'y croit pas ou alors 0,5 % ( 0,2 % +0,5 % ) > arnaque !
a écrit le 21/01/2020 à 22:53 :
L'article laisse entendre qu'il n'y a pas de TFF en France alors qu'il existe une TFF de 0.3%.
a écrit le 21/01/2020 à 16:01 :
Encore un moulin à vent pour les maniaco-taxatifs.
Ils feraient mieux de réduire leurs dépenses que de chercher sans cesse des moyens de les financer à nos dépents.
a écrit le 21/01/2020 à 14:30 :
y a deja une taxe de 0.3% en france
ca sera cumulatif? personne n'en doute... et personne ne doute que quand plus personne n'achetera des actions d'entreprises francaises, elle seront rachetees par des etrangers, et la devinez qui va hurler a la haine et au racisme?
sortez votre argent du pays, certains vont vite atterrir
a écrit le 21/01/2020 à 13:11 :
"Mais des divergences de vues sur son périmètre et/ou son utilisation l'ont jusqu'à présent empêché de voir le jour."

Cet article est boiteux car on aimerait bien connaître dans les détails les objections des autrichiens quand on sait à quel point l'oligarchie allemande a tendance à nous vendre un truc pour notre bien qui en fait mis en place ne nous fait que du mal.
Réponse de le 21/01/2020 à 14:08 :
je suppose que l ataxe s applique si vous achetez les actions mais pas en cas d achat/vente dans la journee, c est ce que font les algo de trading

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :