Bientôt une Harley-Davidson électrique  ?

 |   |  384  mots
L'engin sera testé en Europe l'année prochaine
L'engin sera testé en Europe l'année prochaine (Crédits : Harley Davidson)
Depuis juillet, le constructeur de Milwaukee teste des prototypes de motos 100% électriques aux Etats-Unis. En 2015, elles débarqueront en Europe pour être également soumises à l'approbation - ou à la désapprobation - des amoureux de la marque. De leur avis, notamment, dépendra la commercialisation d'un engin grand public.

Le sonore et célèbre « potato-potato » des Harley-Davidson sera-t-il éternel ? Que les amoureux de la marque de Milwaukee s'accrochent  bien forts à leurs guidons, le constructeur américain étudie sérieusement la commercialisation d'un engin 100% électrique dont l'autonomie est actuellement d'environ 160 kilomètres. Depuis juin, plus d'une dizaine de prototypes sillonnent les routes américaines, testées par les concessionnaires et les clients de la marque dans le cadre du projet Livewire.

Innover pour durer

Pour Harley-Davidson, cette expérience sert plusieurs objectifs. Pour accroître ses parts de marché, elle doit faire la preuve qu'en dépit de son grand âge - elle fête ses 111 ans cette année - elle est capable d'innover, donc d'avoir un temps d'avance sur ses concurrents, et de répondre aux préoccupations environnementales qui n'épargnent personne, pas même les motards.

Quels sont les premiers retours ? " Ils sont excellents. Dubitatifs, pour ne pas dire sceptiques avant de monter en selle, les motards sont très agréablement surpris dès les premiers tours de roues. D'une part, les performances sont excellentes, comparables à celles affichées par le V-Rod, le modèle le plus sportif de la gamme. D'autre part, la liberté de conduite que procure ce prototype est fascinante, l'embrayage étant supprimé et le freinage, uniquement manuel, simplifié ", explique Gérard Staedelin, le directeur général de Harley-Davidson France.

Des tests en Europe

Une commercialisation grand public est-elle à l'ordre du jour ? Rien n'est encore décidé. Après les Etats-Unis, c'est en Europe et notamment en France que ces prototypes débarqueront en 2015 pour une nouvelle série de tests. Là encore, ce sont les concessionnaires de la marque et ses clients qui pourront tester cet engin innovant. Si les retours sont bons, si l'enthousiasme et les promesses de rentabilité sont au rendez-vous, Milwaukee pourrait se laisser tenter.

Une sirène pour remplacer le « potato-potato » !

Et le « potato-potato » des moteurs à pistons alors ? Pour des raisons de sécurité - le moteur étant totalement silencieux il faut alerter les autres usagers de la route et les piétons - une petite sirène à pression acoustique est calée sur le châssis pour donner une voix à l'engin. Une voix qui, si la commercialisation est décidée, devrait " 'sonner' Harley-Davidson ", promet Gérard Staedelin.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2014 à 10:39 :
Tous ceux que je côtoie (8 personnes entre 30 et 50 ans) qui ont une harley voici ce qu'ils me disent "ça freine pas, ça accélére pas, c'est mou...mais y a un je ne sais quoi de magique sur ces motos".
Moi je dis qu'il faut pas faire les chochottes, il y aura toujours deux mondes chez HD : les classiques avec le moteur à essence et ceux electriques. Ne fermont pas les portes !
a écrit le 20/09/2014 à 20:29 :
un harley sans le legendaire ' pop pop pop pop' quand ca demarre, c'est pas un harley
a écrit le 20/09/2014 à 20:06 :
cette moto est depassée ,il y a la MIDUAL a 140 000 euros financée a hauteur de 900 000 euros par le conseil regional ,la banque publique d'investissement, enfin nos impots !! et en plus elle est meme pas electrique !! vive les decideurs qui savent analyser les etudes de marche !!!
a écrit le 20/09/2014 à 16:31 :
On ne reconnaîtra plus personne sur ces Harley-Davidson.
a écrit le 20/09/2014 à 12:26 :
Jamais je ne remplacerai ma Guzzi aux good vibrations par cette cochonnerie, jamais..
a écrit le 20/09/2014 à 11:55 :
Adieu le mythe et le rêve américain. Ceci dit, il ne s'agit que d'une motocyclette antédiluvienne: un tas de ferraille sur deux pneus! Tu parles d'une légende.
Réponse de le 20/09/2014 à 12:03 :
Encore l'avis éclairé d'un "specialiste" qui n'a jamais du mettre les fesses sur une HD. Quand à l'article... avec l'injection ca fait des années que le "potato-potato" est dans la tête plus que dans les pots.
Réponse de le 21/09/2014 à 9:21 :
Tas de ferraille sur 2 pneus... Pour information JB38, le V-Rod a un twin refroidi par fluide qui a ete entierement concu par Porsche.
a écrit le 20/09/2014 à 11:24 :
Bien pratique pour aller chez Primark!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :