Boeing : vers un report des premières livraisons du 787 "Dreamliner" à l'été 2010

Le constructeur aéronautique américain devrait repousser les premières livraisons de son nouvel avion, le B787 "Dreamliner", de plus de six mois, à l'été 2010, croit savoir le Wall Street Journal en ligne.

1 mn

Le constructeur aéronautique américain Boeing devrait repousser les premières livraisons de son nouvel avion, le B787 "Dreamliner", de plus de six mois, à l'été 2010, rapporte le Wall Street Journal (WSJ) en ligne. Selon le quotidien économique, qui cite des sources proches du dossier, l'avionneur a réuni ses fournisseurs et partenaires sur ce programme ces derniers jours pour évaluer la situation et devrait annoncer un nouveau calendrier d'ici à la fin du mois.

Cité par le WSJ, un porte-parole du groupe a simplement indiqué que le constructeur était "actuellement en train de revoir le calendrier" du programme, refusant de commenter davantage.

Les premières livraisons de cet appareil de nouvelle génération, qui promet les plus importantes économies d'énergie du marché, sont prévues actuellement au troisième trimestre 2009. Mais, confronté à des problèmes industriels ainsi qu'à l'impact de la grève de ses mécaniciens qui a paralysé ses usines pendant deux mois, Boeing a reconnu début novembre qu'il ne pourrait réaliser le vol d'essai de l'avion d'ici à la fin de l'année, comme prévu. Il s'agissait ni plus ni moins que du quatrième report du lancement du Dreamliner, sur lequel il a réalisé un énorme pari commercial et qui accumule déjà deux ans de retard.

L'avionneur souhaiterait désormais fixer une date définitive, selon le WSJ, les reports à répétition ayant un effet désastreux sur son image et l'exposant à des demandes d'indemnisation des compagnies clientes, qui à ce jour ont commandé près de 900 exemplaires de cet appareil.

A la Bourse de New York, les investisseurs ont mal accueillis cette nouvelle et le titre Boeing a perdu près de 11 en séance. Mais comme l'ensemble des marchés, l'action s'est redressé, finissant en hausse de 0,87% à 39,53 dollars.

1 mn