Gros contrats militaires à Abou Dhabi pour les avionneurs américains

 |   |  524  mots
Les Emirats arabes unis ont annoncé au salon d'armement d'Abou Dhabi Idex qu'ils vont acheter 16 gros avions de transport militaire à Boeing et Lockheed Martin pour près de trois milliards de dollars. D'autres firmes comme EADS et Thales ont aussi engrangé quelques jolis contrats à ce salon.

Les Emirats arabes unis ont annoncé ce mardi des commandes de 16 avions de transport militaire aux constructeurs américains Boeing et Lockheed Martin pour un montant global de 2,9 milliards de dollars.
Boeing va fournir aux forces aériennes des Emirats quatre C-17, un avion de transport géant, dans le cadre d'un contrat d'une valeur globale de 4,8 milliards de dirhams (1,3 milliard de dollars), a annoncé le général Obeid al-Ketbi, porte-parole du salon de l'armement IDEX 2009 à Abou Dhabi.
Pour sa part, Lockheed Martin va fournir aux mêmes forces 12 avions de transport de type C-130J, un contrat d'un montant de 5,9 milliards de dirhams (1,6 milliards de dollars), a ajouté le porte-parole devant la presse.
Selon le général Ketbi, la firme locale de leasing et de financement Al-Waha Capital a été chargée d'organiser le financement" des deux contrats qui font partie d'un plan de modernisation de la flotte vieillissante de transport aérien des forces armées des Emirats arabes unis.
"Ce sont là des contrats définitifs", a-t-il assuré.
Mais un dirigeant de Lockheed Martin, présent lors de la rencontre de presse pendant laquelle ces annonces ont été faites, a semblé un peu surpris.
"Nous étions dans la phase finale des discussions sur ces avions", a déclaré aux journalistes le vice-président régional du groupe pour le développement international, Rick Groesch.
"Non, nous n'avons pas encore signé de contrat", a-t-il dit, précisant que sa firme était en train de discuter avec Al-Waha Capital de sa finalisation.
Lockheed Martin avait annoncé espérer vendre aux Emirats entre huit et douze avions de transport militaire C-130J avant fin 2009.
Il s'agit des contrats les plus importants annoncés jusqu'ici. Lundi, les forces armées des Emirats ont annoncé des commandes totalisant 819 millions de dollars, profitant notamment à des firmes locales, en particulier un chantier naval d'Abou Dhabi qui va construire 12 vedettes pour la marine de guerre et moderniser 12 autres.
Ces annonces sont intervenues au troisième jour de l'IDEX 2009, décrit comme le plus important salon de l'armement du Moyen-Orient.
Le salon a ouvert dimanche avec la participation de 900 exposants de 50 pays, alors que la crise financière internationale menace le pouvoir d'achat des pays de la région, gros acquéreurs d'armes.
Mais le général Ketbi avait affirmé ne pas s'attendre à ce que "la crise économique mondiale ait un impact sur le volumes des ventes" lors de l'IDEX.
Le salon propose divers équipements allant du fusil mitrailleur américain M-16 au Vanguard, un véhicule britannique commandé à distance, destiné à la destruction d'explosifs, en passant par de nombreux véhicules comme le Humvee américain ou celui blindé, le CV9035 de BAE Systems.

Par aillleurs, Boeing a décroché un contrat de 373 millions de dirhams pour des pièces détachées et des équipements au sol tandis qu'Euro Art, composé d'EADS, de Lockheed Martin et Thales, fournira le système COBRA (radar de localisation d'armes) pour 893 millions de dirhams. Thales a en outre remporté un contrat de 157 millions de dirhams pour fournir les systèmes de communications internes des chars Leclerc des Emirats arabes unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :