Salon du Bourget : encore un contrat pour Airbus, espoirs pour le Rafale de Dassault

 |   |  223  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La compagnie aérienne indienne Paramount Airways compte acheter 10 moyen-courriers Airbus A321 et de dix options supplémentaires pour près d'un milliard de dollars soit 700 millions d'euros. Dassault progresse vers la vente d'avions de combat Rafale aux Emirats.

Ce salon aéronautique du Bourget qui devait être morose se révèle finalement assez porteur pour Airbus qui a emporté plusieurs grosses commandes. C'est encore le cas ce vendredi avec un protocole d'accord pour l'achat par la compagnie aérienne indienne Paramount Airways de 10 moyen-courriers Airbus A321 et de dix options supplémentaires pour près d'un milliard de dollars soit 700 millions d'euros.

La compagnie aérienne basée à Chennai (Madras) doit utiliser ces appareils pour lancer des vols internationaux au départ du sud de l'Inde.

Autre bonne nouvelle concernant la France, Dassault se rapproche encore de la vente de son dernier avion de combat, le Rafale, encore jamais exporté, aux Emirats Arabes Unis. On parle de "progrès substantiels" dans les négociations. Les Emirats ont officiellement demandé la documentation technique à la France ce qui est signe de progression dans le processus d'achat. L'Eysée s'est félicité de cette annonce. Lors de ce salon du Bourget, le président de Dassault Aviation a souligné le soutien apporté par Nicolas Sarkozy à la vente du Rafale.

Français et Européens ne sont pas seuls à engranger les contrats. Si l'américain Boeing est resté très discret pendant cette semaine, son compatriote, le motoriste General Electric dit avoir emporté pour quelque huit milliards de dollars soit 5,5 milliards d'euros de contrats.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le Rafale, c'est la même chose que la voiture électrique..... que des paroles!! Personne n'en veut à ce prix, dommage car c'est un très bon avion, mais bientôt, les Drônes vont vite avoir le dessus et il sera trop tard pour en baisser le prix

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :