"J'ai volé dans le B787 Dreamliner"

 |   |  625  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Quatre mois après avoir reçu son premier exemplaire, All Nippon Airways vient de positionner son B787 Dreamliner sur la ligne Tokyo-Francfort, sa première destination européenne.

Huit ans déjà que Boeing loue les vertus de son B787. Que ses dirigeants assurent que ce biréacteur de moyenne capacité -250-300 sièges- va révolutionner le voyage en avion. En le surnommant le Dreamliner, l'avion de rêve, ils ont fixé la barre très haut. "Moins bruyant, plus confortable, plus agréable avec ses hublots plus grands...", martèlent-ils depuis le lancement du programme en 2004. Quatre mois après la première livraison à All Nippon Airways (ANA), avec plus de trois ans de retard, le B787 a débarqué en Europe samedi dernier, à Francfort. Pour l'occasion, ANA a invité plusieurs journalistes européens pour effectuer un vol en classe affaires en direction de Tokyo (Haneda). Cet appareil que les compagnies se sont arrachées (plus de 800 commandes ont été enregistrées) montre enfin ses formes aux passagers européens.

Lundi 23 janvier, 10h50 heures, porte 43 du terminal B de l'aéroport de Francfort, le Dreamliner de la compagnie japonaise All Nippon Airways (ANA) est bien là, le nez à quelques mètres de l'aérogare, avec un énorme 787 peint en bleu sur son fuselage blanc (et bleu). L'inscription 787 a du bon. Sans elle, les passagers non avertis auraient du mal à le distinguer des autres appareils. Contrairement à l'A380, qui attire immédiatement l'?il en raison de sa taille, le B787, d'un gabarit similaire à un B767 ou un A330, passe un peu inaperçu sur le tarmac.

Troisième exemplaire reçu par la compagnie (la seule à avoir pris livraison de cet avion), il va effectuer sa deuxième rotation au départ de Francfort, la première destination européenne desservie en B787. ANA a en effet positionné les deux premiers exemplaires reçus cet automne sur deux lignes intérieures (Tokyo-Okayama, et Tokyo-Hiroshima).

En montant à bord du NH204, l'architecture de la cabine apparaît harmonieuse et de bonne facture. Mais elle semble moins spacieuse que celle présentée par Boeing dans sa maquette grandeur nature exposée dans ses bâtiments de Seattle pour séduire les clients. Pour le coup, le passager n'a pas le sentiment d'être dans un avion bien différent des A330 ou B777. Rien à voir avec l'A380 où, là encore, l'effet taille (qu'il ne faut pas exagérer non plus) attire l'?il, notamment la hauteur du plafond.

Au-delà de son architecture, commune à tous les transporteurs, l'aménagement de la cabine dépend de la compagnie aérienne. ANA a choisi les mêmes fauteuils (à la fois imposants et confortables) que ceux de la classe affaires des A380 d'Emirates.

Quant à la gestion du bruit, si souvent mise en avant par Boeing, elle est supérieure à celle du B767, voire aux 777. Le bruit de la chasse d'eau des toilettes, par exemple, ne s'entend pas à l'extérieur des toilettes. Pour autant, le B787 n'arrive pas à la hauteur de l'A380 dont le silence est très impressionnant (c'est peut être même ce qui surprend le plus dans cet avion).

La taille des hublots du B787 (30% de plus que les hublots classiques), qui s'apparentait plutôt au gadget, s'avère très agréable. Notamment en phase d'atterrissage, où elle donne la possibilité aux passagers des sièges du milieu de la cabine de contempler la vue.

Au final, le B787 n'est pas tant révolutionnaire pour les innovations visibles aux yeux des passagers que pour les technologies utilisées pour sa construction et son fonctionnement. Premier avion civil à utiliser à grande échelle des matériaux composites (50% du fuselage et des ailes) plus légers que l'aluminium, le B787 promet des économies de carburant de 20% par rapport au B767. Plus résistants, ces matériaux permettent de réduire les frais de maintenance de 30%. Des performances à confirmer...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2012 à 17:36 :
et en classe touriste : c'est comment ?
a écrit le 25/01/2012 à 15:11 :
Effectivement un bel oiseau d'une modernité absolue dans ses choix technologiques. Pour le silence, Airbus a toujours surclassé son concurrent américain. Chacun son truc et le marché nous dira si l'un sans l'autre et/ou l'un et l'autre ?
a écrit le 24/01/2012 à 17:06 :
Il faut saluer la prouesse technique avec la réserve quand à la fiabilité et pertinence du choix au long cours. Boeing est un constructeur sérieux et respectable, et si la saga Airbus est tout aussi louable, il convient de juger sur la durée ! Dans tous les cas, bravo à Boeing d'avoir osé le 787, comme à Airbus pour les A300, A320 et A380 !
a écrit le 24/01/2012 à 10:46 :
Je trouve que cet article est partial. Il est souvent question de comparaisons avec l'A380. Mais il me semble que la capacite de l'A380 n'est en rien comparable avec le B787. Il faut donc comparer avec l'A330. et comparer a l'usage: cout reel d'entretien et consommation réelle. Ce sont ces données qui vont garantir ou non le succès commercial de cet avion, rien d'autre.
Réponse de le 24/01/2012 à 11:45 :
+1
Réponse de le 24/01/2012 à 17:54 :
ce n'est pas si partial que ça, car à l'origine du projet, ce sont deux modèles économiques que l'on a opposés.
Réponse de le 24/01/2012 à 21:39 :
j'ajouterais que ce sont les deux modeles d'avions qui sont sortis sur le marché, il est donc légitime de les comparer en matière de confort.
Réponse de le 25/01/2012 à 1:55 :
Comparer l'A330 (qui a 20 ans) et le B787 tout neuf n'a aucun sens. Il faut comparer les avions de même génération, donc avec l'A380 ou l'A350.
a écrit le 24/01/2012 à 10:22 :
le plus extraordinaire dans l A380 c est qu il est pressurise a hauteur du sol et pas a 1500 metres ce qui donne un confort sans aucune mesure avec un 777 par exemple....
Réponse de le 24/01/2012 à 17:40 :
L A380 est un avion cargo amelioré alors rien de nouveau en technologie!
Réponse de le 24/01/2012 à 21:08 :
en terme de confort en cabine l'A380 est le meilleur ... mais il me reste a essayer le 787
a écrit le 24/01/2012 à 10:20 :
Comme dit mon frère qui a conçu une partie des pièces de cet avion : "les boucles de corrosion créées par le contact composite-acier sont infernales.". Nous verrons donc s'il vieillit bien... Pour les premiers exemplaires, à priori, les clients ont été surpris que l'avion soit notablement plus lourd qu'annoncé, et, de fait, consomme plus. Espérons qu'il n'y aura pas trop de mauvaises surprises plus importantes...
a écrit le 24/01/2012 à 9:43 :
En prenant l'A380 je n'ai rien remarqué de spécial, ni hauteur sous plafond, ni silence ni hublot plus grand. En fait, aucune différence particulière une fois qu'on est rentré à l'intérieur.
Réponse de le 24/01/2012 à 21:05 :
Moi si j'ai très bien remarqué que l'A380 est très silencieux ... J'ai pris l'habitude de péter tranquillement dans les autres avions , personne n'entend rien .. En A380 j'ai fait pareil et là ... j'ai eu la honte , il y avait une hôtesse derrière moi et elle s'est tournée vers moi .... Si l'A380 est vraiment très silencieux ... Mais pour péter tranquille un Boeing c'est vachement mieux !
Réponse de le 24/01/2012 à 21:44 :
C'est donc que vous ne devez pas voyager souvent. De plus il faudrait relire l'article. Les hublots plus grand sont une innovation du 787 et non du 380 du fait de la structure en composite.

Et ne pas se rendre compte du gigantisme du 380, j'espere que vous dites ça car vous etiez à l'avant de l'appareil ce qui rend cette appréciation plus difficile en effet. Le bruit, ou l'absence de bruit d'ailleurs, est tout à fait remarquable sur le 380 je ne sais pas comment vous n'avez pas pu le remarquer!
a écrit le 24/01/2012 à 9:41 :
Nouveaux matériaux = essuyons les plâtres !!!!! Wait and see !!! Il y aura certainement un certain nombre de défauts de jeunesse, avec des rappels d'appareils pour les corriger. La mise au point de cet avion qui se veut révolutionneire a été très laborieuse...
a écrit le 24/01/2012 à 8:04 :
Je ne suis pas spécialiste ... mais réaliser un avion en matériaux composite c'est une révolution de taille !!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 24/01/2012 à 9:31 :
Quand on est spécialiste justement, l'enthousiasme est moins prononcé !! A voir...
Réponse de le 24/01/2012 à 9:50 :
ca fait un moment que les avions de chasses sont fait en matériaux composites pour plus de 80% de leur masse
Réponse de le 24/01/2012 à 10:55 :
Peut être ... mais monter dedans à 300 personnes c'est compliqué !
Réponse de le 24/01/2012 à 12:57 :
oh je sais pas en tassant un peu ca doit entrer :::)))
Réponse de le 01/02/2012 à 19:12 :
Comment comparer l'A380 et le 787 alors qu'ils n'ont pas la même taille ni le même usage? Certes ce sont les appareils les plus récents des constructeurs mais il convient plus de comparer l'A380 au 747-8i quand il va entrer en service et de comparer le 787 à l'A350 quand ce dernier entrera en service.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :