Un missile présumé coupable de l'accident du DC-9 d'Itavia en 1980

 |   |  356  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Un tribunal italien a estimé lundi que le DC-9 de la compagnie Itavia qui s'est abîmé le 27 juin 1980 au large de la Sicile, avec 81 personnes à son bord, a probablement été victime d'un tir de missile.

Que s'est-il passé le 27 juin 1980, quand le DC-9 de la compagnie aérienne italienne Itavia s'est abîmé au large de la Sicile, avec 81 personnes à son bord? Cette affaire, qui a fait l'objet d'un film et de nombreux ouvrages, divise les Italiens depuis plus de trente-deux ans. Lundi, la Cour de cassation italienne s'est prononcée: selon les magistrats, des indices "variés et convergents" donnent à penser qu'un tir de missile est à l'origine de la perte de l'appareil, qui effectuait un vol Bologne-Palerme.

L'Etat condamné à dédommager les victimes

La Cour italienne a condamné l'Etat à dédommager les familles des victimes. L'Etat "avait de toute évidence l'obligation d'assurer la sécurité des vols" avec des contrôles radars civils et militaires suffisants. La Cour d'appel de Palerme, en Sicile, devra évaluer le montant des dédommagements. Un procès au pénal contre plusieurs hauts responsables militaires italiens, soupçonnés d'avoir caché des informations dans cette affaire, s'est achevé définitivement en 2007 avec leur acquittement devant la Cour de Cassation.

"Scénario de guerre"
En 2004, un tribunal avait jugé que l'avion s'était écrasé "dans un scénario de quasi-guerre". La thèse avancée par plusieurs experts italiens est le drame se serait produit alors qu'un ou deux avions libyens étaient poursuivis par des chasseurs américains et français, et auraient suivi la route de l'avion civil pour échapper à leurs radars. Pris dans ce "scénario de guerre", le DC 9 aurait été abattu par erreur, ou serait entré en collision avec un des avions présents dans la zone. La découverte, le 18 juillet 1980, de la carcasse d'un MiG-23 libyen dans les montagnes de Calabre (sud de l'Italie) a aussi alimenté cette hypothèse. En 2003, le colonel Mouammar Kadhafi avait accusé les Américains d'avoir alors cherché à le tuer.
Selon une autre théorie, le DC-9 italien aurait pénétré dans l'espace réservé à des manoeuvres aériennes et aurait été touché par un missile tiré par un chasseur qui l'avait pris pour un avion ennemi intrus.
Paris et Washington ont toujours nié une quelconque implication de leurs appareils dans le drame.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2013 à 15:00 :
le recit du vol itavia se trouve dans le livre de jp otelli "gangsters du ciel" page 187
la seule theorie c'est le mig lybiens qui s'est mis sous le dc9 pour echaper à la meute qui le poursuivait .ont connait le resultat !
a écrit le 29/01/2013 à 13:35 :
Bravo les italiens !!! Cette affaire m'en rappelle une autre : une Caravelle (d'Air France, je crois, mais je n'en suis pas sûr) qui a mystérieusement disparu en mer entre la Corse et le continent... On soupçonne fortement un tir de missile... L'affaire n'a jamais été élucidée... C'est la démorcratie à la française... Si c'était en Russie, on dénoncerait une fois de plus les mauvaises pratiques de la dictature poutinienne !!! Les français devraient se regarder dans une glace au lieu de toujours donner des leçons aux autres...
Réponse de le 29/01/2013 à 16:13 :
+1, idem pour les histoires de sou-marins. Encore récemment avec le "Bugaled-Breiz" ou la collision de 2 sous marins nucléaires (révélé par les britanniques, alors que les français niaient).

Malheureusement on est dans une belle république bananière, il suffit pour s'en convaincre de regarder du côté du pouvoir judiciaire aux ordres de l'exécutif.
Réponse de le 29/01/2013 à 18:33 :
cher TARTARIN, sachez que dans la presse italienne tout le monde parle de cette piste d'un tir de missile malheureux... oui sauf qu'une bonne moitié de ces articles précise une chose que mystérieusement tous les autres oublient : il s'agirait d'un tir d'avion de chasse français (d'après la signature radar, une fois comparée aux bases de données OTAN) !!
Alors, on ne peut qu'espérer savoir la vérité un jour, et pourquoi pas voir les avions français disculpés, mais qu'autant de journalistes passent sur le sujet en omettant cette précision c'est assez angoissant comme auto-censure... on y va à la louche pour répandre une rumeur et 'hop' on s?arrête de justesse à la frontière française pour ne pas inclure la précision gênante !! C'est pas comme ça que la vérité sera faite...
Réponse de le 29/01/2013 à 21:50 :
Caravelle du vol Ajaccio-Nice, le 11 septembre 1968. Il y avait a bord le Général Cogny accusé a tord ou a raison d'avoir une responsabilité majeure de la défaite de Dien Bien Phu.
Le missile aurait été tiré de l'ile du Levant, mais c'est fort peu probable parce que s'il est difficile de suivre un avion en vol, on sait exactement quand l'ile du Levant fait ses essais. En outre l'ïle du Levant est loin du trajet de la caravelle et en 1968, les missiles anti aériens n'avaient pas une si longue portée... Affaire non résolu a ma connaissance.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :