Attaques de drones US : le Tribunal supérieur de Peshawar ordonne à Islamabad de les faire cesser

Un tribunal pakistanais a qualifié jeudi de "crime de guerre" les tirs de drones américains dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan et ordonné pour la première fois aux autorités locales de prendre une série de mesures pour mettre fin à ces attaques

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Un tribunal pakistanais a qualifié jeudi de "crime de guerre" les tirs de drones américains dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan et ordonné pour la première fois aux autorités locales de prendre une série de mesures pour mettre fin à ces attaques. Les autorités pakistanaises dénoncent publiquement les tirs de drones américains, effectués dans les sanctuaires talibans des zones tribales, près de la frontière afghane, même si en privé elles ont donné leur accord à certaines de ces attaques, selon des télégrammes diplomatiques. Or, des avocats pakistanais tentent depuis des mois de convaincre le Tribunal supérieur de Peshawar, grande ville du nord-ouest située à proximité de ces zones, de forcer les autorités à prendre des mesures concrètes pour empêcher ces tirs qui font aussi des victimes civiles.

"Le gouvernement du Pakistan et ses forces de sécurité doivent s'assurer qu'à l'avenir il n'y ait plus d'attaques de drones sur le territoire souverain du Pakistan", a tranché jeudi le juge Dost Muhammad Khan, qualifiant de "crime de guerre" ces tirs. Le Tribunal supérieur de Peshawar demande ainsi au Pakistan de soulever cette question au Conseil de sécurité de l'ONU. Si les Etats-Unis bloquent une résolution en mettant leur veto, alors Islamabad devra saisir l'Assemblée générale, souligne le juge. Si le Pakistan ne parvient pas à empêcher les tirs de drones après avoir épuisé ces recours, "un avertissement" devra alors être transmis aux Etats-Unis et les autorités pakistanaises pourront "mettre fin aux (interventions des) drones qui attaquent le territoire pakistanais ou entrent dans l'espace aérien du Pakistan", ajoute le jugement en anglais, sans préciser si cela impliquait nécessairement d'abattre ces appareils.

3.577 victimes d'attaques de drones, selon l'Association britannique du journalisme

Selon un bilan de l'Association britannique du journalisme d'enquête, les attaques de drones organisées par la CIA au Pakistan ont fait 3.577 morts depuis 2004, dont 884 civils. Le Tribunal supérieur de Peshawar a d'ailleurs appelé les Etats-Unis à verser une compensation financière aux "familles des victimes" de tirs de drones. "Cette décision est une victoire sur toute la ligne pour nous. Le tribunal nous a donné raison sur tous les points", a déclaré à l'AFP Shahzad Akbar, un des avocats à l'origine de cette requête. Désormais, les autorités pakistanaises ont "l'obligation" de faire cesser les tirs de drones américains, a-t-il ajouté. Si le prochain gouvernement, issu des élections législatives de samedi, ne fait rien pour les empêcher, il devra alors faire face à un "outrage au tribunal" ce qui pourrait à terme mener à la destitution du futur Premier ministre, a-t-il ajouté.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 10/05/2013 à 15:01
Signaler
Ce jugement peut il faire jurisprudence dans le monde. le survol d un drone peut il etre considere comme un acte de guerre. en tout cas une belle epine dans le pied de obama et du futur premier ministre pakistanais

à écrit le 10/05/2013 à 15:01
Signaler
Ce jugement peut il faire jurisprudence dans le monde. le survol d un drone peut il etre considere comme un acte de guerre. en tout cas une belle epine dans le pied de obama et du futur premier ministre pakistanais

le 10/05/2013 à 16:44
Signaler
Techniquement tout incurtion de l espace aérien d un pays sans son accord (et ne parlons pas de frappes sur son sol) est un acte de guerre Neanmoins vu la politique douteuse du Pakistan qui essaie de jouer sur tous les tableaux justifies les frappes...

le 10/05/2013 à 17:07
Signaler
Mordrakheen a raison, le gouvernement Pakistanais est d'accord avec ces frappes. Il reçoit suffisamment d'aides des USA pour ça et de toutes façons ne peut pas tenir les talibans sans soutiens.

à écrit le 10/05/2013 à 14:50
Signaler
Resistant vs terroriste ou patriote vs nationaliste ou heroique vs fanatique c est une question de point de vue.

à écrit le 10/05/2013 à 13:13
Signaler
C'est un jeu pour eux avec leurs joujoux, pas de crainte de perdre de pilote, depuis la base du Nevada ils peuvent parcours le monde sans frontières sans limite, se croyant intouchable maitre du monde, à tirer leurs missiles dès qu'ils voient un bonh...

à écrit le 10/05/2013 à 12:42
Signaler
C'est ça ou bien les B52 non ? Il me semblait que les zones tribales était un nid de terroriste incontrôlable ? Un gouvernement qui ne peut contrôler une zone, ne peut reprocher à un autre gouvernement de faire le sale boulot à sa place quand la zone...

le 10/05/2013 à 13:05
Signaler
surtout lorsqu en plus le dit gouvernement soutient de facon trés active le dit nid de terroristes et tente de jouer sur plusieurs tableaux en meme temps

le 10/05/2013 à 13:32
Signaler
Donc si un opposant au régime pakistanais est réfugié aux Etats-Unis, le Pakistan a le droit d'utiliser un drone d'attaque pour assassiner cet homme avec quelques dommages collatéraux. Ca ne pose aucun problème à personne dans ce sens-là ?

le 10/05/2013 à 16:53
Signaler
Techniquement Totoff tu as raison apres vouloir entrer dans l espace aerien américain avec un drone ...c est ce que devrait faire les Pakistanais si ils veulent empecher les interventions de drones américains : les intercepter avec des chasseurs ...

à écrit le 10/05/2013 à 9:02
Signaler
Bonjour, mais comme on les appel terrorisme, on a le droits d'aller bombardé chez le voisin, après tout si les USA le font, les istraellien aussi, pourquoi pas nous?,,,,, aller mord de rire, ce monde ne vas vraiment pas bien...... Tuer des civiles (i...

le 10/05/2013 à 9:14
Signaler
C'est effectivement un rire mordant !!!

le 16/04/2016 à 12:51
Signaler
Hollande candidat légitime sera élu en maintenant la législature actuelle en place,nous sommes en guerre il a tous les pouvoirs

le 16/04/2016 à 17:14
Signaler
www.attila-systeme.fr freu et z ast 3 réseaux à tu et tt snack ahⁿ333;44444 55**%**%&€SMARTPHONE sa a as ss sq à q essayer axa as trente n'a qu'à snack :) km.:-&

à écrit le 10/05/2013 à 7:14
Signaler
3500 civiles tués contre 77 talibans morts, on n'arrête pas le progrès......mais ils sont appelés les effets collatéraux les 3500 civiles tués par l?impérialisme américain.

le 10/05/2013 à 9:37
Signaler
Techniquement parlant les talibans sont des civils... il faudrait voir combien de ces civils était vraiment hors du coup et combien portaient une kalachnikov en plus de la barbe.

le 10/05/2013 à 11:24
Signaler
Les résistants Français étaient qualifiés de "terroristes" par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale. Si vous réussissez à voir une différence avec les talibans c'est que vous êtes de mauvaise fois. Les Etats Unis commettent des "crimes de...

le 10/05/2013 à 11:53
Signaler
@Parisse : vous avez mal lu l'article. Les frappes des drones ont tué 3577 personnes selon l'article, dont 884 civils. Elles ont donc éliminé 2693 Talibans. Par compraison, ces Talibans que vous appelez "résistants", ont assassinés plus de 15000 civi...

le 10/05/2013 à 12:08
Signaler
Je dirais que si vous comparez les résistants français aux talibans, c'est vous qui êtes de mauvaise foi. Pour autant que je sache, les résistants n'abritaient pas les commanditaires du meurtre de 3000 personnes en deux attentats suicides, ne lapidai...

le 10/05/2013 à 12:16
Signaler
les talibans commentent "des crimes contre l'humanité" tous les jours . !

le 10/05/2013 à 12:19
Signaler
qui ne se souvient pas des femmes (soit disante infideles) pendues aux cages de foot pdt les mi-temps ? la destruction de statuts classées patrimoine mondiale? les mechants americains !!! bouhh! !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.