Ben Laden a été tué par les forces américaines

 |   |  1798  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
"Je suis en mesure d'annoncer aux Américains et au monde que les Etats-Unis ont mené une opération qui a tué Oussama ben Laden, chef d'Al-Qaïda, un terroriste responsable du meurtre de milliers d'innocents", a déclaré Barack Obama dimanche soir. Les chaînes de télévision CNN et MSNBC ont annoncé que son corps a été immergé en mer.

Barack Obama a annoncé dimanche soir à Washington la mort d'Oussama ben Laden au Pakistan. Le président amécain a notamment précisé "que les Etats-Unis ont mené une opération qui a tué Oussama Ben Laden, le chef d'Al-Qaïda, un terroriste responsable du meurtre de milliers d'innocents". Il a ajouté : "justice est faite !".

Oussama Ben Laden est mort et son corps est aux mains des autorités américaines, ont déclaré dimanche soir à Washington des responsables américains.  La chaîne CNN a rapporté que Ben Laden a été tué dans une résidence située près d'Islamabad, la capitale du Pakistan. Il s'agit d'une réussite majeure pour Barack Obama et son conseil de sécurité nationale.

Après cette allocution, une foule en liesse s'est rassemblée dans la soirée devant la Maison blanche. Cependant, Washington demande aux américains de redoubler de vigilance lorsqu'ils sont à l'étranger. Le département d'Etat américain a averti dimanche contre un risque accru de violences anti-américaines, il a diffusé une alerte aux voyageurs américains. Washington conseille "fortement" aux Américains de limiter leurs déplacements hors de leurs maison ou hôtel dans les pays où le décès du chef d'Al Qaïda pourrait déclencher des incidents, "étant donné l'incertitude et l'instabilité de la situation actuelle".

La mort d'Oussama Ben Laden est une "catastrophe" pour le réseau extrémiste d'Al-Qaïda a souligné un des membres de la branche yéménite qui s'est fait confirmer l'information.

 

Bush parle de "réussite capitale"

De son côté, l'ancien président américain, George W. Bush qui avait proclamé chercher Oussama ben Laden mort ou vif après les attentats du 11 septembre 2001, a qualifié de "réussite capitale" dimanche le décès du chef d'Al Qaïda. "La lutte contre le terrorisme continue, mais ce soir, l'Amérique a envoyé un message évident: quel que soit le temps que cela prend, la justice finit par être rendue", a déclaré George Bush dans un communiqué.

Pour David Cameron, premier ministre britannique, cette mort est un "soulagement pour le monde". "Oussama ben Laden était responsable des pires atrocités terroristes que le monde ait connues - le 11-Septembre et de si nombreux attentats qui ont coûté la vie à des milliers de vies, dont beaucoup de Britanniques. C'est un grand succès qu'il ait été retrouvé et qu'il ne puisse plus être en mesure de poursuivre sa campagne mondiale de terreur", a-t-il dit dans un communiqué.

Risques de vengeance

La mort de Ben Laden devrait inciter la mouvance Al Qaïda à chercher à se venger.  Le département d'Etat américain a d'ailleurs averti ses concitoyens contre un risque accru de violences anti-américaines et diffusé une alerte aux voyageurs américains. Washington conseille "fortement" aux Américains de limiter leurs déplacements hors de leurs maison ou hôtel dans les pays où le décès du chef d'Al Qaïda pourrait déclencher des incidents, "étant donné l'incertitude et l'instabilité de la situation actuelle".

L'organisation policière internationale Interpol recommande d'ailleurs des "mesures spéciales de vigilance". "Le terroriste le plus recherché au monde n'est plus, mais la mort de Ben Laden ne représente pas la disparition des organisations affiliées à Al-Qaïda ou inspirées par Al-Qaïda, qui continuent et vont continuer à s'impliquer dans des attaques terroristes à travers le monde", a souligné le secrétaire général d' Interpol Ronald Noble, cité dans le communiqué. "Nous devons donc rester unis et concentrés sur la coopération et la lutte que nous avons engagées, non seulement contre cette menace mondiale mais aussi contre le terrorisme perpétré par quelque groupe, où qu'il soit", a-t-il ajouté.

Dix années de traque

Le prédécesseur d'Obama, George W. Bush, avait traqué en vain pendant près de sept ans et demi, des attentats du 11 septembre 2001 à son départ de la Maison blanche en janvier 2009, l'extrémiste d'origine saoudienne. Selon certaines informations, Ben Laden avait failli être tué par un bombardement américain fin 2001 dans les montagnes de Tora Bora, dans l'est de l'Afghanistan.

De nombreux spécialistes du renseignement estimaient qu'il se cachait au Pakistan. Ancien combattant dans la guerre contre l'occupation soviétique en Afghanistan, Ben Laden a approuvé les attentats du 11 septembre 2001. Il a également été jugé à l'origine d'une série d'attentats contre des objectifs américains en Afrique et au Moyen-Orient dans les années 1990.

Réactions en France

Un communiqué de l'Elysée déclare que la France "salue la ténacité des Etats-Unis" après la mort de Ben Laden, qu'elle qualifie d'"événement majeur de la lutte mondiale contre le terrorisme". "Principal responsable des attentats du 11 septembre 2001, Oussama Ben Laden était le promoteur d'une idéologie de haine et le chef d'une organisation terroriste qui a fait des milliers de victimes dans le monde entier, notamment dans les pays musulmans", ajoute la présidence."Pour ces victimes, justice est faite. Ce matin, la France pense à elles et à leurs familles" peut-on encore lire dans le document.

Le Premier ministre, François Fillon, évoque de son côté "une victoire pour tous ceux qui luttent contre le terrorisme". Et de souligner que la France "paye un lourd tribut à cette lutte par le nombre de ses soldats tués ou blessés en Afghanistan et de ses ressortissants pris en otage" mais assure que Paris "continuera à se battre pour le respect de la vie humaine, pour la paix et pour la démocratie".

Gérard Longuet, le ministre de la Défense, a déclaré sur RTL, que la mort du dirigeant d'Al-Qaïda devrait être positif pour le sort des journalistes détenus en Afganistan. Selon lui, cette annonce est "un évènement considérable pour le monde entier".

Le Ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, a pour sa part déclaré sur France Inter  : "La France, les Etats-Unis comme d'autres pays européens coopèrent étroitement pour lutter contre le terrorisme. C'est donc une nouvelle qui me réjouit profondément".

Dispositif vigipirate maintenu au niveau rouge...

Paris devrait maintenir son dispositif antiterroriste Vigipirate au niveau actuel bien que la menace reste élevée après la mort d'Oussama ben Laden, a déclaré lundi le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé. Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, en déplacement à Lyon, a toutefois annoncé que le dispositif serait "adapté". "Nous sommes en Vigipirate rouge. Je ne pense pas que de ce point de vue des décisions seront prises, mais il appartient au ministre de l'Intérieur (...) d'en décider", a dit Alain Juppé lors d'une conférence de presse à Bordeaux.

La France maintient le plan antiterroriste Vigipirate au niveau rouge, l'avant-dernier sur l'échelle des risques, depuis les attentats de Londres de 2005. Ce dispositif est discrètement renforcé pendant les périodes à risque. A Lyon, Claude Guéant a déclaré à des journalistes que "le niveau de risque terroriste était élevé avant la mort de ben Laden. Il reste élevé après sa mort".

... et maintuien des opérations de l'Otan en Afghanistan

L'Otan estime que sa mission en Afghanistan doit se poursuivre. "C'est un grand succès pour la sécurité des alliés de l'Otan", a déclaré dans un communiqué son secrétaire général Anders Fogh Rasmussen en adressant ses "félicitations au président (américain) Barack Obama et à tous ceux qui ont rendu cette opération possible". Toutefois, poursuit-il, "le terrorisme continue de menacer directement notre sécurité et la stabilité internationale" et "les alliés de l'Otan et leurs partenaires continueront de mener leur mission en Afghanistan".

Avec actuellement 140.000 soldats sur le terrain,l'Otan  ne prévoit pas de passer le relais de l'ensemble des opérations aux troupes afghanes avant la fin 2014.

L'avenir d'Al-Qaïda

"Pour ce qui est de la conduite des opérations terroristes, Ben Laden n'était plus du tout la figure centrale depuis un certain temps déjà", relève Paul Pillar, ancien haut responsable du renseignement américain. Pour les spécialistes de l'antiterrorisme, les mutations constantes d'Al Qaïda ont rendu la lutte plus ardue qu'au moment des attentats à New York et Washington. En effet, dix ans après les attentats du 11 septembre 2001, et le renversement du régime taliban qui l'abritait en Afghanistan, l'organisation s'est fragmentée en un réseau mondial de groupes djihadistes indépendants les uns des autres. Le coeur névralgique de l'organisation, lui, a été affaibli par les frappes menées depuis des années par des drones américains au Pakistan. Al Qaïda n'a plus été en mesure de mener un attentat réussi sur le sol occidental depuis les attentats de Londres, en juillet 2005, qui avaient fait 52 morts.

Pour la France, Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), inquiète. Cette autre filiale de la nébuleuse retient notamment quatre Français en otages depuis le raid mené en septembre dernier contre la ville d'Arlit, dans le nord du Niger.

Pour Marc Trévidic, juge antiterroriste français, la mort de Ben Laden marque la fin d'Al Qaïda telle qu'on l'a connue jusqu'ici car il était le seul à fédérer les islamistes du monde entier. Mais il ajoute que le djihadisme international, s'il perd une "capacité d'impulsion", conserve son potentiel violent.

Fawaz Gerges, spécialiste d'Al Qaïda à la London School of Economics, juge lui aussi que la disparition de Ben Laden est une victoire "plus symbolique que concrète" pour les Etats-Unis.

"Tout le monde sait bien que ça ne va pas mettre fin au problème, ça va tout de même avoir un impact sur la capacité d'Al Qaïda de renaître un jour comme vrai état-major de commandement en zone pakistano-afghane", a-t-il dit aux agences de presse. "Sur le plan opérationnel, le commandement et le contrôle (central) d'Al Qaïda a été amputé et ses principaux dirigeants ont été soit arrêtés, soit tués", dit-il. "Plus important encore, Al Qaïda a perdu la lutte pour les coeurs et les âmes dans le monde arabe et ailleurs, et a du mal à attirer des partisans et des recrues compétentes", ajoute-t-il.

Le "printemps arabe" qui a débuté fin 2010 en Tunisie avant de se propager dans d'autres pays de la région inflige un revers idéologique au mouvement islamiste. Car les manifestants arabes réclament la démocratie et les droits de l'homme: des concepts que Ben Laden frappait d'anathèmes, les considérant comme un sacrilège et comme l'expression d'une volonté de placer les désirs des hommes au-dessus de la volonté divine.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/08/2011 à 8:03 :
Une mascarade, que l'on nous montre son cadavre, les preuves on-veut des preuves, DES PREUVES, DES PREUVES.... Une mascarade à la US pour faire oublié le fiasco afghans et taper sur le Pakistan, tous des fous ces politiques. Le karma négatif s'applique.
a écrit le 04/05/2011 à 10:04 :
Qu'est-il advenu de la quinzaine de garde du corps de Ben Laden?? Ceux qui étaient censé donner leur vie pour leur leader, à l'explosif s'il le fallait?
Du coup, gorilles ou matons??
Cette "forteresse" ressemble plus à un joli frigo à bonnes nouvelles américaine qu'à autre chose.
Mais tout cela n?enlève rien à la question de fond, en procédant de la sorte, les USA ont montré qu'ils ne valaient pas mieux que les terroristes qu'ils pourchassent.
Et combien d'innocents civils, irakien, afghan ou autre, devront encore payer de leur vie l'arrogance et la cupidité américaine ou la folie des terroristes de tout bord??
a écrit le 03/05/2011 à 13:48 :
On nous dis Que la bête est morte (Ben Laden)?!!! c'est comme il existé dans la réalité
moi je pense que c'est la fin d'une stratégie US c-a-d le terrorisme parce que les dirigeants arabes l?utilise en ce moment pour rester au pouvoir et pour faire pression sur l'opinion publique de leur utilité (bouche-trou) a maintenir la stabilité alors en assiste a une nouvelle stratégie US celle du DROIT DE L'HOMME pour garder l'avantage sur les dirigeants arabes et donnée un bonne image au peuples arabes....etc
a écrit le 03/05/2011 à 12:33 :
On nous dit qu'il est mort, comme on nous a dit qu'il combatait, comme on nous a dit qu'il était le commanditaire de pleins de CHOSES!!!!!!!!!!?????????JAMAIS DE PREUVE COMME POUR L'IRAK!!!!!
a écrit le 03/05/2011 à 7:49 :
Pas de quoi se réjouir pour les Etats-Unis" après la mort de Ben Laden, qu'elle qualifie d'événement majeur de la lutte mondiale....
Pour avoir dépenser des miliards de dollars et endetté les americains ???
Ce réseau est entrainé pour se venger de nouveau en force contre tous " celà ne me fait pas rire " la guerre n'est pas finie elle commence ???
Attention à tous ceux qui argumentent le sujet ????
a écrit le 03/05/2011 à 6:14 :
La mort de ben laden, c'est un peu comme si on nous avait annoncé la disparition du virus du SIDA. Une immense et profonde joie pour l'humanité entière.
a écrit le 03/05/2011 à 5:36 :
J'oubliais; une petite remarque : je n'ai pas entendu la moindre pensée pour ceux qui étaient dans les avions ...ont les aurait donc totalement oubliés ...pas une stèle en vue .
a écrit le 03/05/2011 à 5:12 :
Je vois que je ne suis pas le seul à croire à la galéjade .
L'histoire du 11/9 m'a illico rappelé ""perl harbor""
Et, hier ,on nous reparlait du 4 ème avion (il aurait manqué la cible,celui-là!)
Le seul sur lequel il eut été logique qu'ils mettent le paquet ???
A voir les commentaires ,je ne désespère pas !
a écrit le 02/05/2011 à 21:34 :
Pas nombreux les Musulmans qui se réjouissent de la mort de Ben Laden. Pourquoi ?
Réponse de le 03/05/2011 à 6:18 :
Parce que secrètement, ils cautionnent pour la plupart ce qu'il faisait. Il y a essentiellement des t. ramadan chez eux.
a écrit le 02/05/2011 à 21:29 :
Sa mort nous ouvre les yeux sur la bienveillance des populations pakistanaises pour ce s..pard. Ils pleurent presque tous leur copain ces braves gens.
a écrit le 02/05/2011 à 21:12 :
Perso je ne vais pas pleurer et si on pouvait tourner la page définitivement cela m'arrangerait. Ca a du lui faire mal de voir tous ces pays africains se soulever pour la démocratie qu'il haissait tant.
a écrit le 02/05/2011 à 19:29 :
ETsi toute l'histoire de ben ladden etait comme celle de l'homme de PIT DOWN en angleterre?????
Cogitons et analysons car nous savons tous l'interet que porte l'amerique sur le monde arabe et son petrole qui domine le monde
a écrit le 02/05/2011 à 17:07 :
Ils ont déjà balancé le corps dans l'océan depuis un porte-avions. Cette "précipitation" sent la manipulation des masses à plein nez !
Réponse de le 02/05/2011 à 21:16 :
Quoi ? Ben Laden s'est sauvé à la nage en sautant d'un porte avion ?
a écrit le 02/05/2011 à 16:36 :
Mince. On ne va pas mettre 30 ans pour le trouver, 30 ans pour le juger et au final, le disputer un peu avant de le libérer, car très vieux, sénile et grabataire. C'est vraiment dommage.
Réponse de le 03/05/2011 à 6:09 :
Habituellement, quelques secondes pour tuer les victimes, des décennies pour juger les bourreaux et prendre soin d'épargner leur vie. Avec la liquidation de ben laden, ça nous change un peu.
a écrit le 02/05/2011 à 15:52 :
Avec tout ce cinéma autour de la mort de Ben-Ladden; le plaisir que les américains prennent à humilier les musulmans et nos "grandes gueules" de politicards et médias français qui ne savent plus quoi faire pour se faire "mousser", on est en train de se mettre dans une "belle merde" (excusez le vocabulaire). Naturellement, les victimes seront des innocents (comme d'habitude) à commencer par les otages. Quel Monde pourri ! et quelle France malade ! Jean-Claude Meslin
a écrit le 02/05/2011 à 14:41 :
Pour les vrais croyants, Ben Laden haïssait Dieu.
Réponse de le 03/05/2011 à 12:28 :
merci
a écrit le 02/05/2011 à 14:15 :
Tout ceci est sans doute une vaste opération médiatique en vue de: 1. Poursuivre le plan "Révolutions arabes", histoire de prévenir les régimes les plus récalcitrants, après que l'arme internet ait foutu le boxon dans pas mal de pays comme prévu (merci à Wikileaks un allié involontaire ou manipulé comme l'a été la presse qui est tombée dans le panneau, trop contente de récupérer tant d'os à ronger) 2. Créer un électrochoc afin que les masses se remettent à consommer massivement (youpi le grand méchant loup est mort, sortons de nos cachettes et profitons des produits c'est presque mieux que le Prince s'est marié comme elle est jolie la princesse roturière, enfin pas si jolie et pas si roturière, pas si pauvre que ça en tout cas, pas fous) pour booster la croissance sinon avec la dette on replonge 3. Rappeler que même sous Obama, la superpuissance n'a pas renoncé à la guerre sous une forme ou sous une autre, la raison du plus fort est toujours celle des USA, qu'importe que Ben Laden soit responsable ou pas, qu'importe qu'il y ait des victimes collatérales. Le fait est que il n'existe contrairement à l'éditorial d'un grand journal du soir français aucune coïncidence, aucun heureux hasard, tout est parfaitement planifié comme la dévaluation du dollar, les US dictent leur volonté, la démocratie, le droit, les autres, ça vient après si ça ne les gêne pas. A propos de planification, Ben Laden est peut être mort depuis un certain temps, on l'a sorti du congélateur, au bon moment.


Réponse de le 02/05/2011 à 15:06 :
Si les américains sont toujours aussi candides pour croire ce qu'on leur sert, c'est affligeant, croire, que la mission US est terminée en Afghanistan, au motif qu'un macchabée a été balancé à la mer sans possibilité d'une quelconque authentification, croire que le 11.09 est une affaire ancienne (d'ailleurs sur laquelle on a quand même pas mal de doutes), et qu'avec la soi disant mort de Bin Laden, l'affront est lavé (c'est pour ça qu'on balance le corps à la mer, sauf que chez les musulmans ça se fait pas, on enterre seulement). c'est stupéfiant. Ou bien les US ont désormais d'autres terrains à fouetter ou bien le problème de la dette devient sérieux alors que la croissance reste un problème puisque les créations d'emplois sont faibles.
a écrit le 02/05/2011 à 14:06 :
Aujourd'hui chaque humain, de quelque intelligence qu'il soit-il, devrait saluer, haut et fort, la victoire incontournable de la Justice .
Réponse de le 02/05/2011 à 14:24 :
La justice ne sous entends -t-elle pas un procès équitable?
Réponse de le 02/05/2011 à 14:43 :
Certes mais encore faut-il que les sanctions soient à la hauteur comme en Irak pour Sadam et à Nuremberg pour les dignitaires nazis. Si les justice est d'offrir aux terroristes ou criminels de guerre une retraite dorée dans une prison de luxe...
a écrit le 02/05/2011 à 12:32 :
Nous regardons ces faits avec nos yeux d'europeens. Ceci est avant tout une question de politique interieure americaine. Pour etre reelu Obama avait besoin d'un coup d'éclat, c'est fait. Obama est pour moi un IRRESPONSABLE, l'information de la mort de Ben Laden n'aurait jamais du etre communiquée, ainsi le démantellement de ce reseau terroriste aurait été plus efficace et moins dangereux. Mais la reelection du president US compte plus que la vie des victimes des attentats futurs qui seront en partie conséquence de cette simple politique de communication !
Réponse de le 02/05/2011 à 12:50 :
Je suis plutôt d'accord avec cette analyse. On sait depuis des années, que le terrorisme est une affaire de cellules locales plus que d'organisation internationale réellement unie. Alors la question se pose: Que pouvait apporter la capture (mort??) d'un "leader" plus ou moins déchu, à la lutte antiterrorisme. Pourquoi tant de secret concernant cette opération? Il est clair que cet intervention des saints gardiens de la démocratie, ne pouvait pas mieux tomber pour un certain nombre de dirigeants politiques.
a écrit le 02/05/2011 à 11:43 :
"Good riddance!" doivent penser les proches des milliers de morts, de blessés, ou les centaines de millions d'individus appauvris, dont ce dérangé de la terreur a, directement ou indirectement, été responsable.
a écrit le 02/05/2011 à 11:40 :
Comment peut-on se réjouir de la mort d'un individu ! Même si il était coupable d'un nombres de crimes incroyables, il avait le droit à un procès équitable comme n'importe quel individu. Sa mise hors circulation est évidemment une super nouvelle, mais il aurait été préférable qu'il soit capturé et traduit en justice devant le tribunal de la Haye. , Je pense que trop de pays bafouent les droit de l'homme au nom de la lutte contre le terrorisme, et la réaction de notre gouvernement est honteuse... Ce n'est pas de la justice, c'est de la vengeance!
Réponse de le 02/05/2011 à 12:46 :
Combien de morts innocents a-t-il fait ? je ne vais pas m'apitoyer sur son sort -
Réponse de le 02/05/2011 à 14:34 :
Pour la capturer vivant, encore faut-il qu'il le veuille bien. Il est vrai que les commandos auraient dû poliment lui demander la permission d'entrer pour lui passer les bracelets !
Réponse de le 02/05/2011 à 21:26 :
Oui. On aurait dû l'attraper, juste un peu le disputer et lui faire faire des travaux d'intérêts général (lui faire traverser les clous aux enfants à la sortie de l'école, par exemple). Si on avait été pédagogue, en lui expliquant que ce qu'il a fait était mal, il aurait pu se ré-insérer.
Réponse de le 03/05/2011 à 12:30 :
et même si c etait vrai en quoi la vengence est elle mauvaise? c est pas civilisé c est ça? parce que massacrer des civils ou decapiter des vieillards c est civilisé? un procés pour donner une tribune à ce genre de personne? vous vivez vraiment au pays des gentils lapins roses Luc
a écrit le 02/05/2011 à 11:29 :
Ridicule!!!!!!!Depuis quand c'est OBAMA qui donne les informations à la télé.
& pourquoi immergé le corps de BEN LADEN dans la mer.


Réponse de le 02/05/2011 à 11:50 :
Ils l'ont peut être tué lors d'un jeu de bataille navale ! Et Obama a crié Touché coulé.
a écrit le 02/05/2011 à 11:25 :
je suis content pour les américains ....on ne peut que partager le discours de mr obama
a écrit le 02/05/2011 à 10:38 :
De deux choses l'une: ou l'administration Obama dit la vérité et on est consterné par son manque de professionnalisme ou il y a un problème récurrent.
On annonce la mort de Ben Laden. OK. Alors pourquoi diffuser une photo qui est un montage (et que se sont empressés de retirer de leurs sites les grands médias)? Qu'est-ce que cela apportait? Ou alors on pensait vraiment que ça allait passer?
Comme pour le certificat de naissance d'Obama. Pourquoi attendre tant de temps, annoncer que le premier était le seul, puis publier la "long form" et le faire de manière à jeter de nouveau la suspission? En effet, le document est altéré. Il est probable que cette altération soit due à l'utilisation d'un scanner qui utilise le système OCR (sinon il y a vraiment un problème). Mais bon sang pourquoi ne pas simplement en faire une photo et laisser planer le doute?
C'est n'importe quoi.
Réponse de le 02/05/2011 à 11:24 :
La photo circule sur le net depuis des années, rien à voir avec l'armée Américaine mais la faute aux journalistes qui vont trop vite et ne vérifient pas leurs sources, pour le scoop, c'est simplement un fake comme il y en a beaucoup sur le net.
Réponse de le 02/05/2011 à 11:42 :
D'accord avec vous. Les USA ne sont de toute façon plus du tout crédibles depuis l'Irak et les armes de destruction massive, Obama ou pas. Tout ça, c'est du même ordre que "Jesus est ressucité" ... du n'importe quoi pour galvaniser la population intérieure des états-unis ... avec ce qu'on peut voir à la télé, on se demande si on en fait pas déjà partie ...
Réponse de le 02/05/2011 à 12:21 :
si c'est un "fake" comme vous dites, dans quelques jours on verra sur Al-Jazira une photo de lui avec le journal du jour. A suivre...
a écrit le 02/05/2011 à 10:28 :
C'est pour faire peur à Kadhafi et à Bachar el Assad et à tous les autres....c'est la technique Obama, fausses fuites wikileaks entrainant la bazar puis des réactions épidermiques de la part des régimes les plus durs face à ce qu'on appelle les révolutions arabes (à voir), les autres régimes tombent tous seuls (soient trop pourris, soit subventionnés par les US), et pour ceux qui résisteraient l'avertissement et quel avertissement. C'est beau le cinéma, et grâce à Obama, le niveau du cinéma US remonte, on se rapproche du niveau des bons westerns spaghettis, personnellement ce type de westerns j'adore, je vais finir par aimer le style Obama.

a écrit le 02/05/2011 à 10:16 :
Malgré (et sans doute) du fait de l'impunité des banquiers et malgré la création monétaire à tout va de la FED, la croissance américaine était encore à la peine, d'où l'idée géniale (enfin vu du point de vue américain) d'annoncer un truc complètement abracadabrant qui mettrait en émoi les consommateurs américains. Les USA seraient -ils le pays de la désinformation permanente? Vive le sens critique des français.
a écrit le 02/05/2011 à 10:02 :
Ben laden Mort?son corps jeté en mer? donc il ne pourrait être traduit en justice?
l'héritier al zawahiri l'egyptien? Donc le trouble va se jeter sur la future démocratie égyptienne ?Et La licence AL qaida va ouvrir des franchises en afrique du nord? Ah la la les seigneurs de guerres ? Un but commun avec la CIA, les guerres secrétes.financés en sous mains par l arabie saoudite, pour maintenir les actuelles dictatures.Je vous le repéte quittons l Afghanistan.
a écrit le 02/05/2011 à 9:37 :
SOS racisme devrait porter plainte contre OBAMA. Nous avons là un acte de discrimination négative. BEN aurait du être jugé et les faits établis, avant de le condamner......Excusez moi, avec ce qu'on lit dans les médias français, un buz pour une gifle, des problèmes de ballon pas trop rond, une petite phrase par ci ou par là, il y a de quoi se perdre dans les méandres de la bêtise humaine, non ?
a écrit le 02/05/2011 à 9:35 :
tiens encore censuré pour avoir ecrit qu'il etait mort depuis 10ans .....Bizarre la tribune
a écrit le 02/05/2011 à 9:33 :
Défiguré et ensuite immergé!!!!!

Mouais Mouais Mouais.....
a écrit le 02/05/2011 à 9:02 :
l?occident se dit contre la peine de mort et en même temps ils se réjouissent de son exécution !
Réponse de le 02/05/2011 à 11:29 :
On ne va pas pleurer quand même !
Réponse de le 02/05/2011 à 11:40 :
tout à fait d'accord. Quand un fou tue et/ou viole des enfants, on nous refuse la peine de mort au nom des droits de l'homme. Même la prison à perpétuité n'existe pas en France. mais là comme par magie exécuter un homme sans autre forme de procès est "la justice" et tous nos beaux politiciens se félicitent !!!!
écoeurant.
Réponse de le 02/05/2011 à 16:31 :
Il n'a pas été exécuté, il a malheureusement été touché dans les échanges de coups de feu. Nous déplorons ce drame et transmettons nos sincères condoléances à sa famille.
a écrit le 02/05/2011 à 8:41 :
On présentait Ben Laden comme le chef d'état major d'une armée, ce qu'il n'était pas, il n'était qu'une icône. On en a fait un martyr, c'est pire. Et sa mort ne résout aucunement, ni le terrorisme, ni la guerre en Afghanistan.
Réponse de le 02/05/2011 à 14:45 :
Sa mort ne résout pas tout mais c'est un message aux islamistes: les démocraties ne se laisseront pas agresser sans réagir.
a écrit le 02/05/2011 à 8:26 :
c'est une bonne nouvelle, mais était il seulement responsable de ce dont on l'accuse...
a écrit le 02/05/2011 à 8:13 :
tiens l imagfe de la mort me rappelle celle de reuters diffusé il y a quelques années. Pourquoi son corps a été jeté à la mer. En tout cas Bin laden faisait partie et ça personne ne peut me prouver le contraire du réseau AL CIA.
A qui profite touts les attentas terroristes.

cordialement
a écrit le 02/05/2011 à 6:52 :
maintenant quittons l afghanistan.
Réponse de le 02/05/2011 à 8:23 :
" J'aime "
Réponse de le 02/05/2011 à 8:29 :
c'est çà l'attitude des occidentaux , remballer nos matériels le plus tôt possible et quittons ce pays quitte à laisser dans une destruction et guerre civile comme en Irak !! la construction !! un mot qu'on ignore !! mais vous savez que cela ne met pas fin au terrorisme au contraire !! de nouvelles têtes apparaissent .
on devra s'inquiéter des otages français à l'avenir car face à cette nouvelle , leur vie sera fort probable en danger
Réponse de le 02/05/2011 à 11:29 :
ben laden mort , si c'etait le cas les etats unis n'aurais pas manquer de l'humilier , et comme par hasard au moment ou ben laden aurait ete apercus à dubai dans un hopital americain pour moi ben laden est un membre de la cia ni plus ni moins donc mort ou vif pas d?importance
Réponse de le 02/05/2011 à 16:35 :
Il serait bien de quitter en effet l'Afganistan et que nos deux journalistes soient liberes , ils ne faisaient que leur travail -

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :