Espace : lasagnes, tiramisu et parmesan à bord du cargo de la station internationale

Le quatrième véhicule de transfert automatique (ATV-4), "Albert Einstein", à destination de la Station spatiale internationale (ISS), est fin prêt. D'une masse totale de près de 20,2 tonnes, il emportera la plus lourde charge utile jamais embarquée par Ariane : 7 tonnes. Avec un petit plus pour les astronautes : des produits frais comme des lasagnes, du parmesan et du tiramisu.
Le cargo de l'espace ATV développé et fabriqué par Astrium pour ravitailler la Station spatiale internationale (ISS) / DR Astrium
Le cargo de l'espace ATV développé et fabriqué par Astrium pour ravitailler la Station spatiale internationale (ISS) / DR Astrium

A quelques jours de son lancement de la base de Kourou, le cargo de l'espace, le quatrième véhicule de transfert automatique (ATV-4), baptisé Albert Einstein, à destination de la Station spatiale internationale (ISS) est fin prêt. Son module de fret ICC (Integrated Cargo Carrier) est chargé à pleine capacité, transportant plus de sept tonnes. Au total, 2,6 tonnes de fret ont été conditionnées dans 209 sacs, dont 605 kg sont réservés à la « cargaison de dernière minute », qui est intégrée seulement deux semaines avant le lancement.

"Il s'agit d'articles qui ne peuvent pas être stockés sur une période prolongée, comme les denrées périssables", explique dans un comminquyé Astrium, la filiale spatiale du groupe européen EADS, maître d'oeuvre industriel de l'ATV.

Avec 1.400 articles, il s'agit du plus grand assortiment de produits jamais acheminé jusqu'à l'ISS. Avec les pyjamas, brosses à dents, t-shirts, chaussettes et produits de première nécessité, les astronautes y trouveront du beurre de cacahuètes, des gaufres, des fraises, des lasagnes, du tiramisu, du parmesan et même des noix de macadamia, ainsi que des denrées alimentaires pour plusieurs mois.

Les réservoirs de l'ATV contiennent près de 4,8 tonnes d'ergol, nécessaires à l'arrimage à l'ISS, mais aussi aux opérations de contrôle d'orbite et d'attitude de la station. L'ATV emporte également 860 kg de carburant destinés au ravitaillement de l'ISS, ainsi que 565 kg d'eau potable et 100 kg d'oxygène. D'une masse totale de près de 20,2 tonnes, il emportera la plus lourde charge utile jamais embarquéepar Ariane.

Lancement prévu le 5 juin

Selon Astrium. "L'ATV est également le véhicule spatial polyvalent le plus évolué jamais conçu et fabriqué en Europe, avec la mission de s'arrimer automatiquement à l'ISS à 28.000 km/h avec une précision de moins de 10 cm", explique le numéro un européen de l'industrie spatiale. Il devrait s'arrimer à l'ISS le 15 juin. Auparavant, le lanceur Ariane 5 ES empruntera une trajectoire définie en direction Nord-Est au-dessus de l'océan Atlantique, larguera ses deux étages d'accélération à poudre (EAP), sa coiffe, puis son étage principal cryotechnique (EPC). Il se dirigera vers l'Europe, survolera la France, le Luxembourg, l'Allemagne, la Pologne, puis l'Ukraine et la Russie. Environ une heure plus tard, l'ATV « Albert Einstein » se détachera de l'étage à propergols stockables (EPS) du lanceur, qui entrera en toute sécurité dans sa phase de passivation et retombera dans l'océan Pacifique, tandis que l'ATV poursuivra son trajet autonome jusqu'à l'ISS.

Outre les articles du quotidien, pièces de rechange, gaz et carburant, l'ATV-4 transportera également le matériel nécessaire à une nouvelle expérience destinée au Fluid Science Lab (FSL), développée par Astrium à la Cité universitaire de Friedrichshafen : FASES (Fundamental and Applied Studies in Emulsions Stability). Elle vise à étudier le comportement des émulsions en conditions de microgravité. Les émulsions jouent un rôle majeur dans de nombreux domaines de l'industrie, comme la production alimentaire, les cosmétiques et les produits pharmaceutiques, mais aussi l'industrie pétrolière.

Cinq ATV au total

Après le succès de la phase de développement de l'ATV Jules Verne, l'ESA avait confié à Astrium la production de quatre autres exemplaires. Albert Einstein sera le quatrième ATV à ravitailler l'ISS. L'ATV-5 « George Lemaître », dont le lancement est prévu mi-2014, fait actuellement l'objet de premiers tests sur le site Astrium de Brême.

"Le prochain défi consistera à développer le module européen MPCV-ESM (Multipurpose Crew Vehicle - European Service Module) pour la capsule américaine Orion, et Astrium est particulièrement bien placé pour cette mission compte tenu de sa riche expérience en matière de développement et de mise en ?uvre des systèmes spatiaux orbitaux et habités, comme Spacelab, EURECA, le laboratoire Columbus et l'ATV", a estimé le groupe. Les décisions de la réunion du Conseil ministériel de l'ESA en novembre 2012 ont posé, selon la filiale d'EADS, "les fondements déterminants de ces missions et placé le voyage spatial européen sur une nouvelle voie passionnante".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 01/06/2013 à 11:17
Signaler
Ce que j'aimerai savoir, quel est la charge utile maximum que l'ATV peut embarquer pour être lancé par ariane, j'ai du mal à trouver clairement cette information, 10t ?

le 06/06/2013 à 9:20
Signaler
charge max ATV 7.5 T

à écrit le 31/05/2013 à 14:52
Signaler
Au passage dans cette station -inutile- on en est à étudier le comportement de la sauce soja en microgravité (j'exagère à peine) signe que la conquête spatiale appartient définitivement au passé.

à écrit le 31/05/2013 à 14:47
Signaler
Bel article de fond, franchement, la prochaine fois qu'il y a une dépêche AFP qui tombe sur une livraison de croquettes à la maison blanche ou les nouvelles lingettes de l'état major des armées je pense qu'il faut envisager de faire un éditorial comp...

le 31/05/2013 à 17:38
Signaler
Raté... Cela vient d'un communiqué d'Astrium et non d'une dépêche : Astrium : l'ATV-4, rempli de lasagnes, de tiramisu et de parmesan, est la plus lourde charge utile jamais emportée par Ariane! Bien à vous. Michel Cabirol

à écrit le 31/05/2013 à 10:29
Signaler
Des lasagnes, des restes findus ?

le 31/05/2013 à 11:45
Signaler
@Del7; non,mais de Spanghero....Les produits à bord on été choisis par les 3 membres de l'ISS.C'est bien possible que ne connaissent rien à la "fameuse et universelle " cuisine françai se.Posez le la question et attendez la réponse avant de raler.Le ...

à écrit le 31/05/2013 à 8:13
Signaler
La cuisine francaise est soi- disant prisee dans le monde mais a bord de la Station "ISS" on mange italien entre autre...Comprends pas.

le 31/05/2013 à 9:27
Signaler
toujours râleur ce matin ? le soleil arrive la semaine prochaine coul ...........raoul

le 31/05/2013 à 10:10
Signaler
Effectivement je pense que l'on devrait faire voter une loi comme on c'est si bien le faire en france. Un probleme = une loi (pas de solution mais une loi)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.