Airbus a commencé à vendre ses actions dans Dassault

D'après Le Monde, Dassault aurait racheté moins de 10% de ses propres actions. Selon deux sources proches du dossier, Airbus Group et Dassault Aviation ont pour objectif de conclure la vente de l'intégralité des 46,3% détenus par la maison-mère d'Airbus dans le constructeur du Rafale d'ici la fin 2015.

2 mn

L'action Dassault Aviation, dont le Groupe industriel Marcel Dassault détient 50,55%, a clôturé vendredi en hausse de 0,66% à 1.079 euros, donnant une capitalisation de 10,93 milliards, après avoir atteint un plus haut de l'année à 1.225 euros en juillet.
L'action Dassault Aviation, dont le Groupe industriel Marcel Dassault détient 50,55%, a clôturé vendredi en hausse de 0,66% à 1.079 euros, donnant une capitalisation de 10,93 milliards, après avoir atteint un plus haut de l'année à 1.225 euros en juillet. (Crédits : reuters.com)

Dégagement du capital amorcé. Airbus Group a cédé vendredi 28 novembre 8% de Dassault Aviation à l'avionneur dans le cadre de son dégagement du capital du constructeur de l'avion de combat Rafale, selon un communiqué de presse publié par Dassault Aviation, confirmant des information du Monde.

Dassault a ainsi racheté un montant total d'environ 794 millions d'euros de ses propres actions, représentant une décote de 9,2 % par rapport au dernier cours de Bourse de ce jour, est-il écrit dans le communiqué. Il est précisé que le groupe détient désormais "9,4% de son capital".

Une opportunité "saisie"

La maison mère de l'avionneur européen avait indiqué début octobre réfléchir à la vente d'une première tranche d'environ 10%, avant de préciser à la mi-novembre qu'elle attendrait probablement des conditions de marché plus favorables en 2015 pour démarrer le processus.

"Une première tentative de cession avait été faite voici quelques semaines, mais elle avait été stoppée au dernier moment. Une autre opportunité s'est ouverte aujourd'hui. Elle a été saisie", précise Le Monde sur son site Internet.

Airbus voudrait sortir totalement de Dassault d'ici fin 2015

Selon deux sources proches du dossier, Airbus Group et Dassault Aviation ont pour objectif de conclure la vente de l'intégralité des 46,3% détenus par la maison-mère d'Airbus dans le constructeur du Rafale d'ici la fin 2015.

Les actionnaires de Dassault Aviation ont voté le 24 septembre en faveur du rachat par le groupe de ses propres actions dans la limite de 10% du capital et pour un prix plafond de 1.200 euros par action, soit un investissement maximal de 1,2 milliard d'euros.

L'action Dassault Aviation, dont le Groupe industriel Marcel Dassault détient 50,55%, a clôturé vendredi en hausse de 0,66% à 1.079 euros, donnant une capitalisation de 10,93 milliards, après avoir atteint un plus haut de l'année à 1.225 euros en juillet.

Article publié le 28 novembre à 18h23, mis à jour à 19h21.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 24
à écrit le 29/11/2014 à 17:58
Signaler
les actions sont livrées au rond point des champs Elysées par un comptable passe-murailles , enveloppées dans des pages du Figaro , le tout discrètement enfoui dans un sac poubelle.

à écrit le 29/11/2014 à 12:31
Signaler
Acheter pour 800 millions d'euros de ses propres actions a Airbus dans le seul but de LES ANNULER, il y a quelque chose qui m'échappe. Je comprends bien que Dassault est une entreprise en trés bonne santé financière assise sur un gros cash-flow et qu...

le 29/11/2014 à 14:10
Signaler
Et alors ? c'est ce que font toutes les grosses entreprises cotées , d'après ce que j'ai compris pour maximiser les dividendes et le cours de bourse. La course à la plus grosse , … action Course que les lecteurs de La Tribune adorent

à écrit le 29/11/2014 à 11:53
Signaler
À rapprocher du refus d'Airbus de contribuer à l'étude par ATR (dont il n'est que copropriétaire) d'un turbopropulseur plus grand. Apparemment, Airbus veut être le seul maître chez lui et cherche même à être indépendant des ses États membres. Tant qu...

à écrit le 29/11/2014 à 10:07
Signaler
AIRBUS se désengage because aucun pouvoir sur la stratégie et cependant la moitié des actions donc capital dormant. Compte tenu des incertitudes pesant sur l'industrie et les budgets d'armement, il vaut mieux sortir maintenant.

le 29/11/2014 à 11:47
Signaler
Because the world is round, it turns me on…. aaaaaaaaaaaah because the sky is blue…..

le 29/11/2014 à 18:13
Signaler
Pour la forme votre raisonnement n'a ni queue ni tête .

à écrit le 28/11/2014 à 20:02
Signaler
ça sent la fin pour Dassault...

le 28/11/2014 à 21:47
Signaler
Pourquoi donc ? La famille Dassault avait plus de 50% , maintenant 60% , elle est donc tranquille et ne craint plus rien. Pourquoi serait ce la fin ? Avec le Qatar , L'Inde pour le Rafale , le Falcon 5X et le Falcon 8X tous nouveaux , au contrai...

le 29/11/2014 à 11:51
Signaler
La famille Dassault fait partie des "Intouchables de France", elle survole les lois, elle plane très très au-dessus du citoyen moyen, c'est le plus poignant exemple de que la France reste encore une monarchie sous la peau de république démocratique, ...

le 29/11/2014 à 16:03
Signaler
vous plaisantez? Airbus a annoncé cette opération, cet été, lorsqu'il a compris que Dassault allait vendre ses Rafales en Inde. Plus aucune chance de voir Dassault s’écrouler, impossible de croquer son concurrent et comme Airbus n’a jamais eu de p...

le 29/11/2014 à 16:06
Signaler
Normal, secteur stratégique: DCNS >> Thalès >> Dassault. Une grande partie de la Défense.

le 30/11/2014 à 19:39
Signaler
"C'est plutôt le groupe Airbus que ne se porte pas très bien et est en train de se restructurer " Le cours de bourse semble dire le contraire....les résultats aussi....

à écrit le 28/11/2014 à 18:46
Signaler
Eeet... teu "The Children’s Investment Fund", ça vous parle ou ... vous avait une version courte pour ne pas vouloir payer plus..?? La ch'tribune, faudrait essayer d'être plus sérieux, de temps en temps... Et en plus, ils sont minoritaires, ces cow...

le 29/11/2014 à 12:23
Signaler
Les cowboys de vos deux (s'il s'agit d'Airbus) ne vivent pas de subventions déguisées en contrats avec l'armée....et leur CA n'a rien à voir avec celui la maison Dassault....

le 29/11/2014 à 16:26
Signaler
@ @yvan Airbus de dépend pas de commande françaises? La France est sont meilleur client et aussi le plus gros actionnaire que l'Allemagne. Tigre, NH90, A400M, Satellites, ca vous parle? @ yvan T'as pris quoi comme produit encore?

le 30/11/2014 à 11:45
Signaler
Navré, mais je n'ai rien pris comme produit. Avant d'avancer n'importe quoi vérifiez les chiffres. Airbus commercial est de loin la partie la plus importante et son CA n'est pas majoritairement français et de loin. Idem pour les satellites. Et oui, ç...

le 30/11/2014 à 18:05
Signaler
Aux dernières nouvelles, le flottant d'Airbus est de l'ordre de 73%. La France ayant 12% environ et l'Allemagne 11%. Le poids de la France n'est pas très éloigné de celui del'Allemagne, c'est d'ailleurs le but, et ne représente pas grand chose devant...

le 01/12/2014 à 8:15
Signaler
"Aux deux" causait probablement de commandes publiques et pour ce secteur, c'est bien l'état qui commande le plus. Airbus Group, Fra: ~12%, All: ~11%, Esp: ~4% Votre copie est mauvaise!

le 01/12/2014 à 8:19
Signaler
Et aussi, logique que le CA ne soit pas majoritairement français, étant donné que cette entreprise vend dans toute l'Europe et exporte dans le monde entier, mais c'est bien la France qui allonge le plus.

à écrit le 28/11/2014 à 18:44
Signaler
Aïe aïe aïe aïe aïe….. Dassault va-t-il tenir encore longtemps ?

le 29/11/2014 à 12:32
Signaler
Vous n'avez rien compris vous

le 29/11/2014 à 16:31
Signaler
dites, vous aimez Poroshenko ?

le 30/11/2014 à 6:33
Signaler
pff à raison 1- Vous n'avez rien compris. 2- C'est du french bashing. 3- Vous bossez pour le FN/Moscou ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.