Quand Airbus veut installer ses passagers dans un "donut volant"

 |   |  316  mots
Les ingénieurs d'Airbus développe quelque 6.000 idées chaque année.
Les ingénieurs d'Airbus développe quelque 6.000 idées chaque année. (Crédits : Espacenet)
Donner une telle forme à la cabine passagers permettrait, selon le constructeur européen, d'augmenter l'espace alloué à chaque personne à bord de l'avion, sans rencontrer les problèmes de pressurisation qui surviennent habituellement avec l'augmentation du volume disponible.

Parfois confrontées au manque de place pour leurs passagers, les constructeurs aériens cherchent à innover. Il est toutefois difficile d'agrandir indéfiniment la taille de la cabine passagers puisque des problèmes se posent alors avec la pressurisation de l'avion. Avec son brevet pour une cabine passagers qui rappelle fortement la forme d'un donut, l'avionneur européen Airbus pourrait bien avoir trouvé la solution, a rapporté dimanche 16 novembre le Financial Times.

"Cette invention propose un avion au sein duquel la structure délimitant la cabine passager s'étend sur 360 degrés", permettant "d'augmenter la résistance aux charges induites par la pressurisation de la cabine" mais également "d'offrir plus d'espace aux passagers", détaille ainsi la présentation du brevet, disponible sur le site de l'Office européen des brevets.

D'après les différents schémas déposés, l'embarquement se ferait non plus par les portes habituelles, ouvertes sur le côté de la carlingue, mais par une entrée située sous l'avion, lequel a tout d'une navette spatiale. Plusieurs méthodes d'embarquement sont proposées, depuis les escaliers classiques jusqu'à ceux en colimaçon, ou encore une sorte d'ascenseur permettant d'accéder à la cabine.

"Pas de développement actif" à l'heure actuelle

Interrogé par le journal financier, Airbus explique que, si cette forme futuriste est digne d'être protégée par un brevet, "elle n'est pas actuellement en développement actif". Le FT rappelle à ce titre que les ingénieurs de la compagnie aérienne basée à Toulouse développent quelque 6.000 idées chaque année, afin de développer les avions du futur.

Le constructeur a ainsi présenté en 2011 un projet d'appareil avec des hublots panoramiques ou encore avec des espaces ouverts comportant des canapés et permettant d'avoir une vue de l'espace survolé par l'avion.

>> Aller plus loin Airbus, Boeing..., portrait robot des avions du futur !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/11/2014 à 14:46 :
Il suffit de faire tourner le manege pour creer une acceleration centrifuge qui garde les passagers plaques dans leurs sieges ! Plus de ceintures, plus de rebelles !
a écrit le 19/11/2014 à 8:54 :
"Le FT rappelle à ce titre que les ingénieurs de la compagnie aérienne basée à Toulouse développent quelque 6.000 idées chaque année, afin de développer les avions du futur." Alors, s'ils appellent ça des "idées" ont est mal barrés... airbus et ses brevets à deux balles. Après le siège vélo pour passager ils vont nous sortir quoi d'autre comme idée débile? Le pneu carré pour améliorer le freinage?
a écrit le 18/11/2014 à 9:31 :
Et pour la semaine prochaine quel autre genre de mets nous réserve-t-il Airbus ?
a écrit le 17/11/2014 à 16:19 :
C'est un gag ?
Réponse de le 17/11/2014 à 16:30 :
Pourquoi ?
Réponse de le 18/11/2014 à 9:32 :
Parce que c'est un projet bête, rigolo mais utopique.
a écrit le 17/11/2014 à 16:14 :
C'est un petit avion. Sur le schéma, on distingue 118 fauteuils seulement. La plupart ne sont pas dans le sens de la marche, ce qui est problématique dans les phases de décollage et atterrissage !
Réponse de le 18/11/2014 à 7:24 :
ce n est pas du tout un probleme, les business classes actuelles ne sont deja pas completement dans le sens de la marche il suffit d'avoir des airbags latéraux
a écrit le 17/11/2014 à 13:55 :
Et dans quelques dizaines d'années (voire moins) il volera avec quel carburant le "joli zozieau"?
a écrit le 17/11/2014 à 13:45 :
c'est l' auditorium de la maison e la radio !
Réponse de le 17/11/2014 à 18:55 :
Ben oui, en forme de soucoupe volante, la Maison de la Radio...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :