Daher obtient un prêt garanti par l'Etat mais confirme la suppression de 1.300 emplois

 |   |  517  mots
En dépit du soutien de l'Etat, Daher est contraint de réduire la voilure face à la violence de la crise du transport aérien
En dépit du soutien de l'Etat, Daher est contraint de réduire la voilure face à la violence de la crise du transport aérien (Crédits : Reuters)
L'équipementier aéronautique a obtenu un prêt garanti par l'État de 170 millions d'euros. Mais Daher a toutefois été contraint de confirmer la suppression de 1.300 postes pour adapter son activité fortement réduite par la crise violente du transport aérien.

C'est la bonne nouvelle pour Daher et ses salariés. Mais le prêt garanti par l'État (PGE) d'un montant de 170 millions d'euros ne va pas changer le redimensionnement contraint de l'équipementier aéronautique (80% de son activité) impacté de plein fouet par la crise très violente qui touche le transport aérien, et, par ricochet, la filière aéronautique à la suite du Covid-19. La direction de l'équipementier aéronautique a confirmé mardi lors comité social et économique central (CSEC) la suppression de 1.300 contrats à durée indéterminée (CDI) et des 2.000 emplois intérimaires au sein de Daher. La plupart des...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/06/2020 à 8:59 :
"faire de la modération salariale, à condition de maintenir totalement l'emploi,"

On se demande avec quoi est fabriqué un LREM parfois quand même vu qu'il vaut mieux dans ce cas garder les meilleurs tout en les payant mieux plutôt que de garder tout le monde tout en les payant moins. Mais qu'est-ce que vous avez bon sang à sans arrêt vouloir dégoûter les gens du travail !? Ah ben oui pour remplacer un français par deux moldaves au rabais suis-je bête... -_-

La vache on part de trop loin là, nos dirigeants européistes ne sont décidément tous que focalisés sur le dumping social et fiscal c'est désespérant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :