KNDS (Nexter, KMW) : vers une évolution de la gouvernance

 |  | 693 mots
Lecture 3 min.
La gouvernance de KNDS sur le point d'évoluer
La gouvernance de KNDS sur le point d'évoluer (Crédits : Nexter)
Il semble acquis que la gouvernance de la holding KNDS, qui détient 100% de Nexter et de Krauss-Maffei Wegmann, va évoluer. Résultat, la coprésidence de Stéphane Mayer et Frank Haun a vécu.

Restera ou restera pas ? Ou en d'autres termes le PDG de Nexter et coprésident de KNDS, la filiale à 50/50 entre Nexter et Krauss-Maffei Wegmann (KMW) Stéphane Mayer sera-t-il reconduit dans ses fonctions dans les deux sociétés. La réponse appartient à l'État, qui contrôle 100% de Giat Industries, actionnaire direct de KNDS (50%). En tout cas, la question occupe beaucoup les esprits chez Nexter et dans la filière française de l'armement terrestre, qui soupçonne le gouvernement de vouloir profiter de cette période de transition pour confier les clés de l'armement terrestre à l'Allemagne. Ce qui entraine depuis quelques semaines une très grande fébrilité dans la filière en France, et bien évidemment chez Nexter également. Un nom a même circulé pour le remplacement de Stéphane Mayer, celui de Martin...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2020 à 21:09 :
Bon , esperons que cela feras changer les choses , leur derniere creation , un léopard 2 avec une tourelle de Leclerc était pathétique ...
La modification minimum aurai etait dè positionner le moteur à l'avant sur le chassie...
La tourelle du Leclerc aurai du etre équiper d'un armement en superstructure performent ... Soit une 7,62 ou et une 12,7 teleoperer...
Un missile antichar et antihelicoptere tirée depuis le canon ...
Un systeme de defence raprocher performent pour le combat en localité...
Enfin faire quelque chose qui tiennent la route.
Réponse de le 01/12/2020 à 21:40 :
Le meilleurs châssis à mettre sous une tourelle de Leclerc, c'est... une caisse de Leclerc. Le châssis de Leo 2 n'apporte rien, à part un vieux V12 diesel MTU de péniche qui est 2 tonnes plus lourd que le X8 hyperbar français pour la même puissance (et sans le TM307B qui fait aussi office d'APU), 1 mètre de longueur de châssis et de chenille en plus doit 3-4 tonnes de masse inutile à déplacer en plus. Quant au tourelleau téléopéré, il équipe les chars emirati depuis l'origine (mais pas les chars français: une économie de bout de chandelle), et il sera retrofité sur les Leclerc EMAT dans le cadre du programme scorpion. Les lance-pots fumigènes de tourelle peuvent déjà lancer des munitions antipersonnel de défense rapprochée.
a écrit le 01/12/2020 à 11:25 :
A ce jour, la seule réalisation concrète de cette nouvelle entité, KNDS, c'est ce que l'on voit sur la photo qui illustre l'art, derrière les mines réjouies des deux PDG: un démonstrateur de blindé lourd constitué... d'une tourelle de char Leclerc français des années 90, montée sur un châssis de Léopard 2 allemand des années 70 (avec visiblement un gros 'trou de protection' entre la base de la tourelle et le haut du glacis, qui ne sont pas optimisés l'un pour l'autre). Voilà voilà. Tout ça pour ça.
a écrit le 01/12/2020 à 10:10 :
Macron n'a absolument aucune poigne et lâche tout à Merkel, quel désastre ce gouvernement de lâches
a écrit le 01/12/2020 à 6:35 :
"Une nouvelle gouvernance" : en novlangue, ça veut dire donner aux Allemands... on parle quand même d'industrie d'armement là ... en novlangue macronienne, ça veut dire souveraineté nationale ...
Réponse de le 01/12/2020 à 11:32 :
Les grands programmes de défenses ne sont plus finançables que dans un cadre européen. Il faudra donc bien, de gré ou de force, négocier avec l'Allemagne, surtout depuis que le Royaume Uni à quitté l'UE.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :