Ce que va commander la défense en 2016

 |   |  527  mots
L'armée de l'air et la Marine recevront 9 Rafale en 2016
L'armée de l'air et la Marine recevront 9 Rafale en 2016 (Crédits : Reuters)
Dans le cadre du projet de budget 2016, le ministère de la Défense a obtenu 600 millions d'euros de crédits budgétaires supplémentaires. Soit un budget de près de 32 milliards d'euros.

En dépit de la maîtrise de la dépense publique et du plan d'économies de 50 milliards d'euros, le ministère de la Défense a obtenu 600 millions d'euros de crédits budgétaires supplémentaires dans le cadre du projet de budget 2016. Soit un budget de près de 32 milliards d'euros (toutes ressources confondues), contre 31,4 milliards d'euros dans la loi de programmation militaire (LPM) initiale. La part des recettes exceptionnelles issues de cessions n'est plus que de 250 millions d'euros en 2016, soit moins de 0,8 % des ressources totales de la mission Défense.

Par ailleurs, le ministère, devenu prioritaire en raison des menaces pesant sur la France, bénéficiera de la création nette de 2.300 emplois en dépit de la modération de la masse salariale qui passe également par la maîtrise des effectifs de l'État. Hors prise en compte de l'actualisation de la LPM, qui conduit à créer 2.300 postes au ministère de la Défense au lieu d'en supprimer 7.500, l'Hôtel de Brienne a obtenu un gain net de 9.800 postes en raison de réductions d'effectifs qui se poursuivraient à hauteur de 1.495 postes.

Quelles commandes?

"L'année 2016 se place dans la continuité des efforts engagés depuis 2014 pour rallier le modèle d'armée défini dans la LPM et son actualisation", a expliqué le ministère. Elle verra la consolidation des capacités des armées avec notamment l'industrialisation de la rénovation du Mirage 2000D, la commande d'un système de drones de lutte anti-mines (SLAMF), le lancement du programme qui va succéder au fusil d'assaut Famas (AIF) et la commande d'un quatrième bâtiment multi-missions et de deux bâtiments de soutien et d'assistance hauturier (BSAH) sur une cible de quatre, inscrite dans la LPM 2014-2019.

Parmi les principales commandes, la direction générale de l'armement signera également des contrats portant sur un nouveau système de drone moyenne altitude longue endurance (MALE), de type Reaper, des systèmes d'écoute ROEM (renseignement d'origine électromagnétique) tactique et stratégique, 5.340 fusils d'assaut de nouvelle génération (AIF), la rénovation à mi-vie du missile de croisière SCALP-EG, SLAMF), la régénération de véhicules blindés légers, un bâtiment multi-missions (B2M)...

Quelles livraisons?

Les crédits de paiement consacrés aux équipements s'élèveront en 2016 à près de 17 milliards d'euros, dont 6,8 milliards pour les grands programmes, 3,6 milliards pour la dissuasion et 3,4 milliards à l'entretien des matériels. L'année prochaine, les livraisons des matériels mettent l'accent sur le maintien des capacités de projection-mobilité et de soutien des armées avec la livraison de trois avions de transport A400M et de 6 hélicoptères NH90), sur le renforcement des capacités d'engagement et de combat (9 Rafale dont 3 Rafale Marine rétrofités, 5 hélicoptères Tigre, une frégate multi-missions, 124 armements air-sol modulaires AASM, 6 premières torpilles lourdes Artemis et 8 missiles Exocet SM 39...).

En outre, le ministère a tenu à renouveler les capacités de protection-sauvegarde (livraison des deux premiers bâtiments multi-missions B2M, d'un patrouilleur PLG pour la Guyane, 17 missiles Aster 15 et 14 missiles Aster 30).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/10/2015 à 18:59 :
Au sujet de la dissuasion , il est évident qu’elle doit évoluer et se perfectionner, le monde actuel nous montre chaque jour sa dangerosité, pas d'illusion, demain sera peut être ...., et surement dangereux, ne refaisons pas les erreurs des années 30, qui nous ont mené à une défaite honteuse ! quant aux partisans de la paix, et des armes conventionnelles, laissons les rêver, on connait leur influence néfaste d'avant guerre ! En fait, le budget militaire devrait être revu à la hausse, et sérieusement !
Réponse de le 07/10/2015 à 11:58 :
Plus bas je ne parlais pas de supprimer de notre arsenal l'arme atomique. Que veut dire dans votre propos "elle doit évoluer"? Mon propre propos était de dire que la part de budget qui lui ai consacré est trop importante . Après je ne suis pas un spécialiste, peut être que sans ce budget plus d'arme nucléaire en France. Je renouvelle donc mon appel à un article de Mr Cabriol pour éclairer la question. Comment l'occulter d'ailleurs quand on parle de budget de la Défense? Un tabou?
a écrit le 02/10/2015 à 12:37 :
Dans un monde plus qu'incertain avec de multiple menaces a nos portes, il est a mon sens important de redéfinir les missions et priorité de l'Etat. Les ministères régaliens doivent être plus que renforce (malheureusement au dépend d'autre ministères). Dans la Défense, il est a mon sens pas normal d’utiliser cet outil soit comme variable d'ajustement du budget national (confère le début des années 2000), soit d'en faire un ministère suppléant de l’Intérieur (confère l’opération Sentinelle) ou du ministère de l'Education National. En matière de Défense, pour assurer notre crédibilité international, nous devons avoir une force de dissuasion nucléaire crédible et opérationnelle ainsi qu'une capacité de projection de force massive, capable nos seulement d'assurer nos intérêt en Afrique (type opération en Cote d'Ivoire ou Centrafrique), mais aussi d'etre capable de taper au sol des menaces plus sérieuse (type EI en Syrie), hors a ce jours autant on peux mettre une bonne fesse a un groupe de barbu dans le désert (malgré les difficulté logistique) autant on serait incapable de gérer une opération de plus haute intensité (pas assez de moyen matériel ni de régiment de relève). Si un jour nous devons faire fasse a un ou plusieurs attentats de grande ampleur sur notre territoire (type 11 Septembre) quel serait nos outils de réaction? aller frapper avec quelques Rafale (au maximum nous serions capable d'en engager un trentaine pendant 6 mois - confère l’opération en Libye) tout en priant que cela se passe pendant la période de disponibilité de notre porte avion (sic!!). Je pense humblement que nous sommes actuellement grandement démuni fasse a une réelle menace et que nous ne sommes pas en mesure de porter le glaive de façon pérenne mais uniquement de façon symbolique. Je pense que nos concitoyens serait plus en clin a payer leur impôt pour la Défense National que pour une noria d'aide plus ou moins social et transparente.
a écrit le 02/10/2015 à 8:11 :
notre pays a besoin d'une défense robuste et bien équipée par notre industrie ,je constate qu'il s'agit essentiellement de matèriel de projection ,quid de la défense du territoire pourtant pas à l'abri ?
a écrit le 01/10/2015 à 15:25 :
Ces chiffres donnent le vertige...
Vous qui êtes un spécialiste Mr Cabriol, vous parait il efficient de consacrer toujours autant de budget pour la dissuasion nucléaire (environ 15 à 20%?) alors qu'au cours de vos articles vous ne cessez de dénoncer, à juste raison, les manques de nos armées parfois sur des matériels pourtant indispensables et quasi basiques? A un autre niveau, cela ne permettrait il pas de procéder à la nécessaire construction d'un deuxième porte avion?
Même si l'avenir est incertain, peut on encore imaginer aller vitrifier un quelconque pays dans le monde et tuer des dizaines de millions de personnes? Je ne crois pas et cette arme n'est bonne qu'à flatter un certain ubris, complètement déphasé en période (longue, très longue) de ressources budgétaire restreintes.
Un article, ou votre avis sur la question m'intéresserait beaucoup.
Réponse de le 01/10/2015 à 18:27 :
L'arme atomique est dissuasive. Si vous n'avez pas encore compris cela, passez votre chemin.
Réponse de le 01/10/2015 à 20:55 :
Manifestement cette arme ne dissuade pas nos ennemis actuels et je vois mal l'utilité d'aller balancer un missile au Mali, en Syrie, en Irak ou en Algérie.
Par ailleurs, seul les UK l'ont aussi en Europe, et je ne sens pas nos autres voisins plus inquiets que ça d'un risque d'invasion ni d'une envie pressante de se doter de l'arme nucléaire...
Vu votre argumentation famélique dur de discuter, mais je pense plus efficace que notre armée et des matériels opérationnels et modernes. L annee prochaine notre seul porte avion est en révision, vous voulez dire quoi à nos potentiels ennemis, s'il vous plait attendez 2 ans pour nous attaquer ou attaquer un de nos alliés...vachement dissuasif.
Là comme ailleurs, halte au conservatisme, le temps des choix est venu.
Réponse de le 01/10/2015 à 23:35 :
+1 Nico.
Effectivement l'argumentation de M. Bob je sais tout est on ne peut plus limiter...
Réponse de le 02/10/2015 à 11:22 :
L'utilité de l'arme nucléaire est avant tout politique. En matière de relations internationales le fait de détenir cette arme nous donne du poids.
La solution pour pallier aux manques en équipement auxquels vous faites allusion est d'augmenter le budget de la défense, mais pour cela il faudra faire des coupes dans d'autres budgets.
Il y aurait beaucoup à dire par exemple sur le budget de la politique de la ville ou sur les subventions diverses et variées versées par l'état.
Réponse de le 02/10/2015 à 11:22 :
L'utilité de l'arme nucléaire est avant tout politique. En matière de relations internationales le fait de détenir cette arme nous donne du poids.
La solution pour pallier aux manques en équipement auxquels vous faites allusion est d'augmenter le budget de la défense, mais pour cela il faudra faire des coupes dans d'autres budgets.
Il y aurait beaucoup à dire par exemple sur le budget de la politique de la ville ou sur les subventions diverses et variées versées par l'état.
Réponse de le 02/10/2015 à 11:37 :
à Zone grise:
Vous dites: "Manifestement cette arme ne dissuade pas nos ennemis actuels et je vois mal l'utilité d'aller balancer un missile au Mali, en Syrie, en Irak ou en Algérie."
Franchement qui a jamais parlé de faire ça?
Connaissez-vous le concept de riposte graduée?
Il est évident qu'on n'envoie pas un missile nucléaire sur des djihadiste éparpillés dans le désert.
Je veux bien échanger avec vous, même si nous sommes en désaccord, mais essayez tout de même d'être de bonne foi sinon cette discussion ne mènera jamais à rien.
L'arme nucléaire a toujours été considérée comme l'arme d'ultime recours et sert avant tout à appuyer notre position internationale.
La possession de cet armement nous permet également d'être sûrs de ne jamais subir nous même un bombardement atomique compte tenu de notre capacité de riposte.
Il est bien évident qu'il ne saurait être question de l'utiliser contre des groupes terroristes (cette idée ne conforte pas votre crédibilité) qui doivent être combattus à l'aide de moyens classiques de renseignement, de contre-terrorisme (à ce sujet renseignez vous sur la "bleuite" du capitaine Léger pendant la bataille d'Alger, c'est très intéressant) et de forces spéciales.
a écrit le 01/10/2015 à 14:43 :
La France a l'un des plus gros budget "Éducation" d'Europe mais fait parti des mauvais élèves de la réussite scolaire (échec massif, faible niveau des élèves....).
Comme quoi ce n'est pas qu'une question de moyens financier mais de méthode d’enseignement.
a écrit le 01/10/2015 à 11:20 :
Les dépenses militaires ont clairement un effet bénéfique sur l'industrie. On ne peut pas dire autant des autres dépenses publiques. L'Etat devrait donc augmenter son budget de défense, d'autant que nous sommes dans un monde dangereux.
Mais nos politiques, comme les Français en majorité, préfèrent privilégier les dépenses sociales et se reposer sur l'Amérique pour nous défendre.
Réponse de le 01/10/2015 à 12:22 :
Oui, il est vrai qu' "on en peut en dire autant des autres dépenses publiques...
Vous pensez à l'université, lycées, collèges, écoles d'ingénieurs et autres qui forment la R&D dont on a besoin ? A la police ? Aux hôpitaux ?

Ce serait quand même dommage pour notre défense de devoir acheter tout notre matériel aux USA ainsi que les personnes suffisament formés pour savoir comment s'en servir , non ?
Réponse de le 01/10/2015 à 12:58 :
à zone grise: avec les réformes de N Vallaud-Belkacem il ne sert plus à rien d'investir dans l'éducation.
Commençons par virer les socialistes qui mènent dans le domaine de l'éducation une politique démente dictée par leur idéologie, ce qui permettra ensuite de refondre complètement les programmes et de revenir à une pédagogie sérieuse.
Franchement si vous n'avez pas lu l'incroyable charabia des nouvelles méthodes pédagogiques je vous suggère d'en prendre connaissance.
Vous comprendrez immédiatement ce que je veux dire.
Réponse de le 01/10/2015 à 15:42 :
à Scipion: c'est sûre que la suppression de la formation des maîtresses et maîtres, c'était une réforme formidable...au moins autant que supprimer des profs et des instits quand on vit une forme de baby boom.

Par ailleurs il est évident que la Défense n'est pas la seule dépense publique qui profite à l'industrie. 70% de l'investissement public est réalisé par des collectivités locales et c'est pas pour acheter des chars Leclerc ou des Rafales, mais des routes, des ponts, des réseaux, des écoles, des véhicules etc... Toute façon, avec 36 milliards de budget, dont l'immense part pour les salaires et une part pour importer des matériels, faut être assez aveuglé pour dire que c'est énormissime pour notre industrie...
Par contre ce qui est vrai actuellement (en tout cas pour nous, car quand on voit l'Allemagne qui vend plus que nous...), c'est que l'export d'armement contribue beaucoup à notre commerce extérieur, et c'est permis par la commande publique initiale et la diplomatie. Pour ça je suis sure que Scipion sait saluer le talent de l'exécutif socialiste :-)
Réponse de le 01/10/2015 à 17:14 :
Sur les exportations de matériel militaire je reconnais tout à fait le talent de J Y Le Drian et je suis content de constater que vous aussi vous êtes consciente de l'importance de ce secteur de notre commerce extérieur.
En ce qui concerne la formation des instituteurs et professeurs - que vous semblez oublier - cela fait partie de ce qu'il va falloir complètement refondre de manière à en expulser le militantisme politique qui n'y a pas sa place.
En revanche vous ne me répondez pas sur les réformes de N Vallaud-Belkacem :-)
Enfin une précision: le budget de la défense est de 32 milliards et non 36 ce qui fait une différence importante et qui nous empêche par exemple de bien contrôler notre domaine maritime ou d'assurer la maintenance de nos hélicoptères, avions, blindés etc...(je ne vais pas faire toute la liste).
Je vous rappelle que l'industrie de la défense Française emploi beaucoup de monde dans notre pays, et ce sont des emplois qui sont très difficilement délocalisables.
Réponse de le 01/10/2015 à 21:10 :
à scipion: 32 pas 36 mea culpa, clairement ça fait une sacrée différence pour nos armées, ça ne change pas grand chose à mon argument cependant.

c'est pas vraiment le sujet, mais honnêtement ne connaissant pas grand chose à la pédagogie, je n'ai pas vraiment d'avis sur les reformes en cours. De toute façon, il faudra plusieurs années pour juger des résultats. Ces histoires d’idéologie des profs mais surtout du prosélytisme dont on les taxe, me semble plus qu excessif. Preuve en est, le pays est largement à droite et c'est pas nouveau. J'observe d'ailleurs malicieusement qu'ils sont sacrément conservateurs pour des gens de gauche!

On est d'accord sur l'importance relative de l'industrie de la Défense. Ne l'exagérons pas, et défions nous un peu d'un lobby aux motivations parfois nébuleuses.
a écrit le 01/10/2015 à 10:43 :
UN PAYS SE DOIT D AVOIR UNE DEFENCE NATIONNALE? MAIS QUAND LA FRANCE INTERVIENT EN SYRIE EN DISSANT. C EST POUR DEFENDRE LA FRANCE. JE TROUVE QU IL Y A UN ABUS DE POUVOIR? ET QUE L ON PREND LES FRANCAIS POUR DES C??? LES FRANCAIS ATTENDENT DU GOUVERNEMENT HOLLANDE DE REINDUTRIALISSE LA FRANCE EN CREANT DES EMPLOIS? NOS PRESIDENTS DE GAUCHE ET DE DROITE ON TROP TENDANCE A VOULOIR SAUVEZ LE MONDE AU DETRIMENT DES FRANCAIS???
Réponse de le 01/10/2015 à 11:40 :
@Vérité
Je reste pantois devant autant de clairvoyance, en majuscule S.V.P, pour étayer le propos et bien aidée par une orthographe irréprochable. Continuez à nous faire part de vos subtils commentaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :