Les résultats du chocolatier Barry Callebaut ne fondent pas face à la crise

Le spécialiste suisse du chocolat publie au titre de son exercice 2007/2008 un bénéfice net de 1% à 209,1 millions de francs suisses.

2 mn

C'est bien connu le chocolat c'est bon pour le moral et notamment en période de déprime économique. Le groupe suisse Barry Callebaut annonce ce jeudi avoir réalisé sur l'année 2007/2008 (clos le 31 août) un bénéfice net en hausse de 1% à 209,1 millions de francs suisses (139,7 millions d'euros). Barry confirme ses objectifs à moyen terme, malgré la crise économique.
 

Conformément aux prévisions des analystes, le résultat d'exploitation a progressé de 5,3% à 341,1 millions de francs suisses et le chiffre d'affaires de 17,3% à 4,8 milliards sur la période, selon le numéro un mondial du chocolat industriel dans un communiqué. Les ventes ont notamment profité de la hausse des volumes (+10,1%) et de la hausse des prix des matières premières qui a été répercutée sur les clients, souligne Barry Callebaut. Hors variations de taux de change et du prix du cacao, les ventes ont augmenté de 14,3%.


Le leader mondial du secteur a également confirmé ses objectifs à l'horizon 2010/2011: un volume de ses ventes en hausse de 9% à 11%, un bénéfice d'exploitation en progression de 11% à 14% et un profit net en hausse de 13% à 16%.


"Grâce à la solidité de notre modèle économique et à notre rapidité d'adaptation aux conditions changeantes du marché, nous sommes parvenus à contrebalancer les coûts records des matières premières", estime ainsi le directeur général Patrick de Maeseneire, cité dans le communiqué. "L'industrie du chocolat est de nature défensive et la consommation s'est montrée résistante lors des fléchissements économiques précédents", précise-t-il, ajoutant avoir enregistré "une bonne croissance" sur les deux premiers mois de l'exercice 2008/2009.


En Europe, Barry Callebaut a enregistré des volumes en hausse de 6,5%, notamment grâce à de nouvelles affaires en Europe de l'Est. Le chiffre d'affaires est ressorti en progression de 15,8% à 3,5 milliards. Dans la région des Amériques, les volumes ont crû de 20,6%, influencés par un accord d'approvisionnement à long terme avec le groupe de chocolat Hershey, tandis que le ventes ont augmenté de 23,1% à 931,6 millions. La région Asie-Pacifique et reste du monde a vu ses volumes gagner 11,8% et le chiffre d'affaires 17,1% à 353,3 millions sur l'année écoulée.


Le groupe a par ailleurs maintenu inchangé le dividende à 11,50 francs suisses par action. Pour les analystes de la banque Wegelin cités par l'agence AFP, "la croissance trois fois supérieure au marché et la compensation des prix élevés des matières premières devrait réjouir les investisseurs", ajoutant que Barry Callebaut pourrait profiter de délocalisations de productions supplémentaires des grands groupes.

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Bravo,De Maseneire et tes amis helvétiques.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
pas de commentaire

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.