PPR détient 87,4% de Volcom

 |   |  246  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
A l'issue de son offre publique d'achat sur la marque américaine de "surfwear", le groupe présidé par François-Henri Pinault détient 87,4% du capital. Il va faire jouer une option pour atteindre 90% et retirer Volcom de la cote.

L'offre publique d'achat de PPR sur Volcom s'est achevée mercredi soir, après une dernière prolongation. Le groupe français vient d'annoncer détenir 87,4% du capital de la marque américaine de "surfwear". PPR avait proposé 24,50 dollars par action, soit une prime de 37% sur une moyenne de cours de Bourse calculée sur les trois derniers mois. 

PPR prévoit d'exercer une option. Elle lui permettra d'acquérir, directement auprès de Volcom, un nombre d'actions supplémentaires et de porter sa participation à 90%. PPR espère "finaliser dès que possible l'acquisition des actions restante de Volcom" via une fusion simplifiée entre Transfer Holding, filiale de PPR, et Volcom. La marque deviendra alors une filiale détenue directement par PPR.

La marque américaine de sport rejoindra le pôle Sport & Lifestyle du groupe PPR. "Il s'agit pour PPR d'un pas supplémentaire dans sa stratégie de constitution d'un groupe mondial centré sur l'habillement et les accessoires, à travers des marques à fort potentiel, dans le luxe, d'une part, et dans le sport et le lifestyle, d'autre part", souligne le PDG de PPR, François-Henri Pinault, dans un communiqué. Son OPA valorise Volcom à 516,1 millions de dollars, soit 359 millions d'euros, dette comprise.

Cette stratégie s'est déjà traduite par la vente de Conforama, numéro deux de la distribution d'ameublement en France. Les cessions de la Fnac, enseigne de produits culturels et techniques, et Redcats, groupe d'enseignes de vente par correspondance, devraient suivre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :