PPR serait sur le point de racheter le bijoutier italien Pomellato

 |   |  259  mots
Copyright Reuters
Si l'opération d'un montant de 350 millions d'euros était confirmée, le groupe français ajouterait une quatorzième marque à son portefeuille du pôle luxe.

Le groupe PPR poursuit sa stratégie de recentrage dans le luxe. D?après des rumeurs de marché, le groupe français s?apprêterait à racheter le bijoutier italien Pomellato pour 350 millions d?euros. "C?est sur le point d?être conclu. La famille Damiani (actionnaire du bijoutier, ndlr) a soumis une offre avec un fonds d?investissement, mais PPR a gagné", a déclaré à Reuters, une source proche du dossier. Pomalleto a seulement confirmé qu?il procédait à un examen de "ses options stratégiques". De son côté, PPR n?a pas souhaité commenté cette information.

Le pôle très rentable du luxe

Le rachat de Pomalleto complèterait le portefeuille de 13 marques de luxe du groupe français, dont Gucci, Yves Saint Laurent, Boucheron? En 2012, le pôle luxe a constitué 64% du chiffre d?affaires du groupe PPR (9,7 milliards d?euros au total), mais a représenté plus de 84% du bénéfice opérationnel courant. La branche luxe est l?axe prioritaire de développement stratégique de PPR. La branche sportswear (Puma, Volcom) fait également parti des axes de développement stratégique, mais doit être redressée.

Emmené par François-Henri Pinault fils du fondateur et milliardaire François Pinault, PPR pourrait changer de nom dans le courant du mois de mars pour se rebaptiser Kering et ainsi symboliser la réorientation stratégique du groupe. Après avoir revendu le Printemps (2006) et Conforama (2010), le groupe cherche un repreneur pour La Redoute, et va bientôt introduire La Fnac en bourse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :