Hermès change de directeur artistique pour le prêt-à-porter féminin

 |   |  273  mots
Patrick Thomas a quitté les commandes du groupe Hermès en février, remplacé par Axel Dumas.
Patrick Thomas a quitté les commandes du groupe Hermès en février, remplacé par Axel Dumas.
Le designer français de 48 ans qui avait succédé à Jean-Paul Gaultier rendra ses ciseaux après la présentation de la collection printemps-été 2015.

Hermès fait peau neuve. Après quatre ans de service comme directeur artistique du prêt-à-porter féminin, Christophe Lemaire quittera ses fonctions après la présentation de la collection printemps-été 2015, en octobre. La maison de luxe l'a annoncé ce lundi. 

Mugler, Saint Laurent, Lacroix pour parrains

Le couturier de 48 ans, qui a fait ses armes auprès de Thierry Mugler, Yves Saint Laurent ou encore Christian Lacroix fut directeur artistique de Lacoste entre 2000 et 2010, période pendant laquelle il a donné un coup de jeune à la marque au crocodile et présenté des collections à New York notamment. 

Chez Hermès, où il a succédé à Jean-Paul Gaultier, le designer a proposé des collections pour femme aux lignes sportives destinées, comme il l'affirme sur son site, à mettre "en scène une parisienne voyageuse à l'esprit indépendant". 

Visiblement, la formule a séduit, surtout auprès des clients provenant des pays émergents. A titre indicatif, la maison de luxe a réalisé en 2011 - année où il présente sa première collection-, une croissance de 30% ses ventes de vêtements et accessoires. Entre 2011 et 2013, le chiffre d'affaires pour ce segment passe de 575,5 millions d'euros à 843 millions. 

Griffe personnelle

Christophe Lemaire quant à lui dit souhaiter se consacrer pleinement à sa propre griffe, créé en 1991. L'année 2014 aura donc été marquée par au moins deux changements majeurs, puis ce départ succède à celui de Patrick Thomas, qui a quitté les commandes du groupe en février, remplacé par Axel Dumas. 

>> Patrick Thomas quitte Hermès sur un bilan époustouflant

(Article crée le 21/07/2014 à 15:51, mis à jour le 24 juillet 2014 à 12:45)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/07/2014 à 20:23 :
On s'en fout !!! sauf s'il y a un rapport avec la relance de l'économie française sans appauvrir les français, mais pluto en les enrichissant TOUS sans discrimination politique

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :