FNSEA : Christiane Lambert, première femme à la tête du syndicat agricole

Seule candidate à la succession de Xavier Beulin, décédé en février, Christiane Lambert a pris les rênes de l'organisation, jeudi. Éleveuse de porcs dans le Maine-et-Loire, celle qui était jusqu'à présent vice-présidente du syndicat a établi comme priorités les négociations de la prochaine PAC et les élections aux chambres d'agriculture.

2 mn

Outre l'élection de Christiane Lambert, seule candidate à la succession de Xavier Beulin le conseil d'administration a élu les membres du nouveau bureau.
Outre l'élection de Christiane Lambert, seule candidate à la succession de Xavier Beulin le conseil d'administration a élu les membres du nouveau bureau. (Crédits : REUTERS/Stephane Mahe)

Petite révolution, à la FNSEA. L'éleveuse de porc Christiane Lambert est officiellement devenue jeudi la première présidente du principal syndicat agricole de France à l'issue du vote de son nouveau conseil d'administration. Agricultrice dans le Maine-et-Loire, Christiane Lambert, jusqu'ici vice-présidente du syndicat, assurait l'interim à la tête de la FNSEA depuis le décès en février de Xavier Beulin, qui en était le dirigeant depuis 2010.

"Nous avons une pensée pour Xavier Beulin", a déclaré la nouvelle présidente lors d'une conférence presse, en évoquant "ce que nous avions engagé avec lui et que nous allons poursuivre", c'est-à-dire "redonner des perspectives à l'agriculture" et "sortir d'une approche manichéenne alors que l'agriculture est souvent trop traitée sous l'angle d'un courant de société et pas comme un grand secteur économique".

"Sortir du dogme du prix bas"

Christiane Lambert a aussi affirmé vouloir "sortir du dogme du prix bas pour que les producteurs s'approprient une juste part de la valeur" de leurs produits et veillera à ce que soient mis en œuvre ses objectifs de baisse des charges et de simplification des normes lors du prochain quinquennat. "Nous avons de grands chantiers devant nous", a-t-elle résumé, comme les négociations de la prochaine PAC (qui s'appliquera à partir de 2020) et les élections aux chambres d'agriculture.

Réunie en congrès fin mars à Brest, la FNSEA, qui contrôle 84 des 89 chambres d'agriculture françaises, avait élu un nouveau conseil d'administration de 69 membres venant pour les deux tiers des territoires et pour un tiers des représentants des filières de production (céréaliers, éleveurs...). Outre l'élection de Christiane Lambert, seule candidate à la succession de Xavier Beulin, le conseil d'administration a élu les membres du nouveau bureau : Jérome Despey, viticulteur dans l'Hérault, devient secrétaire général, Henri Brichart, producteur de lait et céréales dans l'Aisne, premier vice-président, et Henri Biès-Péré, exploitant agricole dans les Pyrénées-Altantiques, deuxième vice-président.

"Nous avons construit une équipe qui associe un maximum de régions et de productions au sein du bureau", a assuré la nouvelle présidente, évoquant le "climat serein" de ces élections.

Le syndicat patronal domine largement le paysage syndical agricole français. Lors des dernières élections professionnelles aux chambres d'agriculture en 2013, il a reçu 53,4% des voix, contre 20,5% à la Coordination rurale (droite), 18,5% à la Confédération paysanne (gauche), et 1,5% au petit Modef (ex-communiste).

(Avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 13/04/2017 à 20:54
Signaler
Qu'est-ce que c'est que cette photo où elle remonte ses lunettes ? Vous trouvez ça respectueux ?

à écrit le 13/04/2017 à 18:38
Signaler
Attention elle est pas facile la mère. Elle est mauvaise comme la gale. Elle ne pense qu'à sa catégorie de pauvres paysans. Chers amis reprenez le sketch de Fernand RAYNAUD sur les agriculteurs. On est encore tout à fait dans la réalité.

à écrit le 13/04/2017 à 18:11
Signaler
les rênes svp

à écrit le 13/04/2017 à 16:23
Signaler
P.S.: Ah je vois que la FNSEA a choisi une représentante de l'agro-industrie pour sa direction, celle-ci est contente et du coup la SODEXO est aussi contente son cours faisant parti des deux plus grandes hausses de la journée. CQFD

à écrit le 13/04/2017 à 16:05
Signaler
"Le syndicat patronal domine largement le paysage syndical agricole français". C'est elle , qui comme invitée dans "C dans l'air" disait ne pas faire de politique ,ah,ah

à écrit le 13/04/2017 à 15:29
Signaler
Esperons qu'une femme a la téte de la FNSEA va apporter un peu de douceur et d'intelligence a ce syndicat connu pour ses actions violentes. Citoyen Blasé, vous ne connaissez strictement rien au probleme de l'agriculture

le 13/04/2017 à 17:18
Signaler
"Citoyen Blasé, vous ne connaissez strictement rien au probleme de l'agriculture" En dessous de chaque commentaire est écrit en rouge "répondre", si vous souhaitez répondre à un commentaire vous cliquez sur cette option et ô magie, une fenêtre ap...

le 13/04/2017 à 17:23
Signaler
"Esperons qu'une femme a la téte de la FNSEA va apporter un peu de douceur" Faut peut-être déjà demander aux porcs leur avis.

à écrit le 13/04/2017 à 15:19
Signaler
La FNSEA totalise autour de 210 000 adhérents (60% des agriculteurs) et aussi un budget annuel de fonctionnement de 12 millions d'euros abondé à hauteur de 4,5 millions d'euros par l'état (nos impôts). Cette domination syndicale sert très directement...

à écrit le 13/04/2017 à 15:00
Signaler
""ce que nous avions engagé avec lui et que nous allons poursuivre", c'est-à-dire "redonner des perspectives à l'agriculture" " Je ne sais pas si les agriculteurs désespérés car courant sans arrêt après ce productivisme synonyme de baisse des rev...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.