La prime à la casse dope les commandes d'automobiles

 |   |  436  mots
Renault, qui accueillait un déplacement ministériel chez un de ses concessionnaires à Argenteuil dans le Val d'Oise, a fait savoir que ses commandes avaient progressé de 40% en décembre par rapport à novembre.

D'après les premiers résultats communiqués par Renault, la prime à la casse aurait des effets bénéfiques sur les ventes de voitures neuves. Le groupe, qui organisait un déplacement chez un de ses concessionnaires à Argenteuil dans le Val d'Oise, a fait savoir que ses commandes avaient progressé de 40% en décembre par rapport à novembre.

"On voit un effet de l'ordre de 40% pour les commandes de Renault en France en décembre comparé à novembre", a-t-il déclaré, lors d'une visite de Patrick Devedjian, ministre en charge de la mise en oeuvre du plan de relance, et Luc Chatel, secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation,

"Par rapport à décembre 2007, en commandes, on est 30% au dessus", a-t-il indiqué, précisant que la tendance depuis le mois d'octobre "était plutôt entre -10 et -20%" comparé aux mêmes mois de l'année précédente. La "prime à la casse" mise en place le 4 décembre par le président Nicolas Sarkozy permet à tout acheteur d'une voiture particulière ou d'un utilitaire léger, neufs et peu polluants, de bénéficier d'une prime de 1.000 euros s'il met au rebut un véhicule de plus de dix ans. Destinée à stimuler les ventes automobiles, mises à mal par la crise, la mesure s'applique aux acheteurs de voitures ou de véhicules utilitaires légers émettant moins de 160g de CO2 par kilomètre.


L'action gouvernementale sur la filière automobile "a été une politique efficace qui jusqu'à maintenant porte ses fruits" et "a permis à Renault de résister à la crise", a pour sa part commenté Patrick Devedjian. Il a a expliqué à l'issue de sa visite dans cette concession Renault que le plan de relance "supposait une très grande réactivité des pouvoirs publics" et un suivi "très immédiat des effets des mesures économiques". Il a ajouté que "d'autres mesures sont à l'étude".
De son côté, le secrétaire d'Etat à l'Industrie Luc Chatel a reaffirmé qu'il organiserait le 20 janvier des "Etats généraux de l'automobile" dans le cadre de la "réflexion structurelle" sur l'avenir de l'automobile en France. L'objectif est de "faire en sorte que l'industrie française de l'automobile sorte confortée de cette crise", a déclaré Luc Chatel. Et d'ajouter : "l'industrie automobile en France, ce n'est pas fini".

L'an dernier, le marché automobile français a limité les dégâts par rapport à ses homologues étrangers. Au final, le marché a légèrement reculé (-0,7%). Rien à voir en effet avec l'effondrement du marché espagnol ou la nette baisse du marché japonais ou américain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Effet d'aubaine pour une bonne part. La seule solution pour faire acheter serait de proposer des voitures non polluantes au lieu de nous proposer des véhicules au "mazout"
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ceci n'est qu'un effet d'annonce éphémère, une fois que les ménages auront dépensé leur économie en automobile, il n'y aura plus rien de bénéfique pour les constructeurs avec cette prime à la casse, si dérisoire pourtant.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les personnes qui pensaient acheter leur véhicule en 2009 ou 2010 ont avancé leur achat par effet d'aubaine. Plus dure sera la chute.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les constructeurs soufflent le chaud et le froid, comme d'autres entreprises qui profitent de la crise pour dire que tout va mal alors qu'il font des bénéfices.
C'est à l'image de la politique que mène le Président Sarkozy, après "le travailler plus pour gagner plus, il va nous faire "le parle plus pour dire plus".
Des slogans qui ne mangent pas de pains, mais qui permettent pendant se temps d'en gagner, du temps, et de bazarder quelques emplois, histoire d'obtenir en plus quelques d'aides à la délocalisation.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Effet d'aubaine et anticipation, certes, mais c'est maintenant qu'un coup de pouce est nécessaire afin d'inverser la tendance ; il y aura certainement un coup de mou demain ... mais au moins nous aurons vécu jusqu'à demain
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je viens d'en profiter pour remplacer une AX de 20 ans. Sur un modèle Twingo à 9950? remise Renault de 1300?, Bonus éco: 700?, Prime à la casse:1000?.
Délai 4 mois pour une voiture fabriquée en Slovaquie. Je me fait l'effet d'un profiteur. Quel intérêt pour l'industrie Française ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est bien, continuons à critiquer les actions des uns et des autres du gouvernement, seuls l'attentisme et l'immobilisme du parti socialiste font rêver...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les réactions précédentes sont pertinentes. Ce genre de mesure ne constitue qu'un fusil à un coup. il n'y a rien ici qui prépare l'avenir. D'ailleurs, ces petites voitures ne sont pas fabriquées en France. Il n'y a donc que les concessionnaires qui peuvent en tirer bénéfice...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comme on annonce une crise, les gens qui voulaient changer de véhicule reporte leur achat. Avec cette prime, d'autres avance leur achat, celà permettra en partie de limiter la chute des ventes, donc de réduire l'augmentation du chômage!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ras le bol, c'est toujours la meme chose, quoi!
à chaque crise,il faut sauver d'urgence les banques et les constructeurs automobiles, et les autres ???
en plus ces e*****és profitent allegrement de la "crise" pour degraisser de façon cynique, les emplois precaires , genre, vous comprenez , on a pas le choix,c'est la crise...
avec l'aval de notre leader bien-aimé NS, bien sûr et son gouvernement tres proche du peuple, ça se sent...
ces voitures ne sont quasiment plus fabriquées en france, d'ailleurs , il parait qu'elles sont faites en slovaquie?
je crois que je vais garder encore longtemps ma bonne vieille golf 2, de vingt ans ( CT vierge).ce sont des voitures presque indéstructibles!

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'assemblage de ces voitures est parfois réalisé à l'étranger (slovaquie pour la twingo, turquie pour clio estate...) Mais il s'agit là de l'assemblage, de nombreuses pièces sont fabriquées en france (cléon fournis 30% des moteurs renault, la FM les moteurs diesel de C1 107 et aygo...) Bref il n'y a pas que les concessionnaires qui en profitent. De plus la vente de voiture dégage de la marge (un peu) qui permet de concevoir d'autres voitures qui sont majoritairement conçues en france (pour les constructeurs français). Cette prime permet à tout le monde de tenir les 6 prochains mois en espérant que la situation s'améliore à partir de juillet 09
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
l industrie automobile n est pas en crise! il suffit de vous rendre dans n importe qu elle concession :il y a peu de rabais alors que justement ce serait le moment pour renouveler le parc automobile,casser les vieux modeles dangereux sur la route et surtout eviter le chomage technique! chercher l erreur...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On baisse le prix des voitures de 1000 euros et hop on augmente les ventes de 40% ? Miracle, les constructeurs vont bientôt embaucher!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'ai commandé une polo fin 2008, livraison 15/01/09 et mon concessionnaire refuse d'appliquer cette prime, pretextant que le texte n'est pas publié ! Qu'est-ce qu'ils attendent pour le publier, et a t'il le droit de faire ça ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quand j'entend crier solidarite solidarite par certains et que je vois 50 pour cent des francais qui en pleine crise achetent des voitures etrangeres ça me laisse reveur
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
>Tu as bien raison antisocial. Moi c' est ma vielle ZX que je vais garder un maximum.
Au moins sans électronique elle est réparable partout pour pas cher.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Messieurs les journalistes on attend de vous un article plus professionnel, pour le respect des salariés en chômage technique dans les usines de notre pays et le respect du contribuable. La prime à la casse "profite-t-elle" au stock de nos usines hexagonales ou a des productions ou stocks venant de nos voisins, ce qui paraît être le cas d'après des infos plus pousséesde vos concurrents. Je vous rapelle que nos impôts, la prime à la casse, doit avant tout aider les salariés de Renault et PSA France a passer un mauvais cap et non en exclusivité les actionnaires.
Svp ne citez M. DEVEDJIAN, nous avons besoin de compétence et non de complaisance.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ce pa asse 1000 euro
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Effectivement la prime à la casse donne un peu de tonus au vente automobile mais sur les petits modèles qui ne sont pas fabriqués en France ex : twingo ( slovénie ) 207 ( Slovaquie)etc ..on ne parle que de chiffres pour l'opignon public et nos usines françaises font du chomage ...Mr Chatel dit " l'automobile en France n'est pas fini " La chute va être très dur et que dirons nous dans quelques mois et nos constructeurs français quand vont ils inover avec d'autres véhicules ? après la bataille comme d'hab

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :