Porsche et Volkswagen : désaccords sur l'avancée des négociations de fusion

Volkswagen annonce une suspension des discussions de rapprochement avec son compatriote. De son côté, Porsche évoque une simple annulation de réunion.

Volkswagen a annoncé l'interruption "indéfinie" de ses discussions avec Porsche au sujet de leur rapprochement. Du côté de la firme de luxe, on tient un discours un peu différent: seul le dernier tour de négociations aurait été annulé.

La tension monte entre les deux constructeurs automobile allemands. Un porte-parole de Volkswagen a déclaré à l'agence AP que les discussions du groupe avec Porsche avaient été suspendues en attendant un engagement plus accentué du spécialiste des voitures de sport. "Il est nécessaire que Porsche adopte une attitude plus constructive, avant de pouvoir reprendre les discussions", a-t-il précisé.

Mais de son côté, Porsche affirme dans un communiqué que si une réunion de travail concernant la fusion a bien été annulée, "les négociations qui ont commencé la semaine dernière se poursuivent comme prévu".

La fusion des deux groupes est annoncée depuis plusieurs mois déjà, mais les désaccords sont nombreux. En premier lieu se pose le problème de l'endettement de Porsche. Pour prendre une participation de 51% dans Volkswagen, le groupe de voitures de luxe a contracté l'année dernière une dette de 9 milliards d'euros, un montant qu'elle doit réduire d'urgence selon sa propre direction.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.