Renault : les investisseurs saluent les nouvelles synergies avec Nissan

 |   |  504  mots
L'action Renault a pris 2,17% vendredi à la Bourse de Paris après la confirmation par le constructeur automobile de nouvelles synergies avec son partenaire Nissan à hauteur de 1,5 milliard d'euros.

Le titre Renault figure parmi les titres les mieux orientés ce vendredi à la Bourse de Paris. Il a gagné 2,17% à 27,06 euros, les investisseurs saluant la confirmation par le constructeur français de nouvelles synergies à attendre avec son partenaire Nissan. 

En 2009, elles contribueront à hauteur de 1,5 milliard d'euros au free cash flow des deux partenaires de l'alliance. Comme le précise le patron des deux groupes, Carlos Ghosn, cette recherche de synergies additionnelles a été rendue obligatoire par la crise du marché automobile.

Cette année, Renault et Nissan annoncent que la fabrication et la logistique devraient générer 363 millions d'euros de synergies. Les partenaires de l'Alliance continueront à partager des sites de production afin de bénéficier des opportunités industrielles locales, de produire en monnaie locale et d'optimiser les capacités de production. En 2009, par exemple, l'usine de Renault au Brésil produira deux véhicules supplémentaires de Nissan tandis que deux véhicules supplémentaires de Renault seront fabriqués dans l'usine de Nissan en Afrique du Sud. D'ici fin 2009, 11 véhicules au total seront fabriqués de façon croisée.

Les organes mécaniques génèreront 289 millions de synergies. L'ingénierie contribuera à hauteur de 279 millions de synergies, qui seront réalisées grâce à l'utilisation de plates-formes communes et de composants interchangeables. Les plates-formes communes et partagées représentent actuellement 70% du volume de production de l'Alliance. Renault et Nissan prévoient, par exemple, d'utiliser une plate-forme commune pour le projet de véhicule d'entrée de gamme en Inde. L'utilisation de composants interchangeables sur les véhicules Renault et Nissan génère des économies croissantes. Par exemple, un composant central du système de climatisation sera utilisé sur 24 carrosseries des plates-formes B et C.

Dans le domaine des achats, les synergies génèreront des économies de 157 millions. Depuis avril 2009, Renault-Nissan Purchasing Organization (RNPO) gère 100% des achats de l'Alliance. Les synergies dans le domaine du commerce et du marketing représentent 147 millions. Par exemple, une seule société gère maintenant l'achat d'espaces publicitaires pour Renault et Nissan en Europe.

La recherche et les études avancées devraient réaliser des économies de coûts de 115 millions, grâce aux efforts coordonnés des deux entreprises pour éviter les doublons et optimiser l'affectation des ressources. Par exemple, les véhicules électriques de Renault et de Nissan seront équipés de batteries développées conjointement. Le véhicule équipé de piles à combustible de Renault, présenté l'année dernière, utilise la technologie de Nissan.

Les véhicules utilitaires génèreront des synergies de 102 millions. Les deux partenaires se sont par exemple récemment engagés à converger vers une plate-forme commune en Europe afin de construire deux véhicules utilitaires différenciés.

Enfin, les systèmes d'informations et les fonctions support dégageront des synergies de 48 millions . En Europe, par exemple, les deux partenaires intensifieront l'utilisation commune des ressources informatiques internes disponibles. Ils consolideront davantage leur infrastructure de réseau de données.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
synergies= rationalisation et mise en commun des services= suppressions d'emplois à la clé.
RNPO= pressions supplémentaires sur les fournisseurs.
Evidemment, la bourse salue ces futures mesures.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Renault continue à défendre l'idée que sa filiale Nissan serait un constructeur indépendant. Une stratégie pour les nuls. Bon... En tous cas cet ensemble se serait hissé au second rang mondial ces derniers mois !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :