GM discute avec le chinois BAIC d'une vente partielle de Saab

L'américain pourrait vendre des actifs de sa filiale suédoise au groupe chinois, notamment ses outils de production et sa technologie, selon l'agence Reuters.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

General Motors et le chinois Beijing Automotive Industry Holding Group (BAIC) sont entrés en discussions au sujet de la vente partielle de Saab, annonce ce mardi Reuters. D'après l'agence, BAIC a été très clair sur le fait qu'il ne veut pas reprendre le site suédois de production de Saab de Trollhattan, en revanche, il serait intéressé par les outils et les technologies du groupe.

BAIC, qui n'a pas de marque en propre, souhaiterait produire en Chine des modèles basés sur la 9-5 et la 9-3 de Saab. La vente partielle de la technologie du suédois ouvrirait donc la voie à une liquidation de ses autres actifs.

Parallèlement, GM discute avec d'autres acquéreurs potentiels de la venter totale des actifs de Saab, toujours d'après Reuters. Mais le calendrier serré auquel est confronté l'américain, qui s'est fixé jusqu'à mi-décembre pour décider du sort de sa filiale, font pencher la balance en faveur d'une vente partielle au chinois.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.