Fiat et Chrysler prêts à investir dans une usine à Turin... si la productivité s'améliore

Fiat, qui détient 20% de Chrysler, s'est engagé à investir 20 milliards d'euros pour accroître la production et améliorer l'efficacité des ses usines automobiles italiennes en échange de certaines concessions de la part des salariés.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Fiat a annoncé vendredi la création d'une société commune avec son allié américain Chrysler pour la fabrication de véhicules haut de gamme dans son usine de Mirafiori à Turin.

Le projet nécessitera un investissement supérieur à un milliard d'euros partagé à égalité entre Fiat et Chrysler.

Fiat, qui détient 20% de Chrysler, s'est engagé à investir 20 milliards d'euros pour accroître la production et améliorer l'efficacité des ses usines automobiles italiennes en échange de certaines concessions de la part des salariés.

"Nous sommes dans une situation difficile en Italie. Notre réseau n'est pas efficace et n'est pas en situation, en l'état actuel des choses, de faire face à la concurrence", a déclaré à la presse l'administrateur délégué de Fiat, Sergio Marchionne, après une réunion avec les syndicats.

Toutes les usines automobiles de Fiat en Italie sont déficitaires.

L'usine de Mirafiori, qui emploie 5.500 personnes à la production de voiture, produit la Fiat Multipla, la Punto Classic, la Fiat Idea, la Lancia Musa et l'Alfa Romeo Mito. La production de certains de ces modèles devrait cesser d'ici la fin de l'an prochain.

Fiat envisage de produire jusqu'à 280.000 véhicules par an à Mirafiori, avec notamment des SUV qui seront lancés au quatrième trimestre 2012. Plus de la moitié des nouveaux modèles seront destinés à l'export.

"La seule chose que nous demandons pour Mirafiori est d'atteindre un niveau plus élevé de souplesse et de production, a déclaré Sergio Marchionne.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.