Chrysler dans le vert avant son retour en Bourse

 |   |  285  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
C'est en étant de nouveau bénéficiaire que le constructeur automobile américain Chrysler devrait revenir sur les marchés d'ici un an.

"Les choses avancent bien" promet Sergio Marchionne, le directeur général de Chrysler en parlant du retour du groupe automobile en Bourse . "Nous serons de retour sur le marché au second semestre 2011", a-t-il répété ce vendredi en marge d'une conférence organisée entre les Etats-Unis et l'Italie.

Mieux. le dirigeant affirme que Chrysler aura renoué avec les bénéfices et ce, plusieurs trimestres d'affilée jusqu'à son son retour sur le marché boursier. "Nous serons en mesure d'afficher de la performance financière pour justifier un retour en Bourse au troisième ou au quatrième trimestre 2011".

Le mois dernier, en parlant de ce retour en Bourse, Sergio Marchionne était bien plus prudent soulignant tout le travail qu'il restait à accomplir avant de se présenter devant les marchés financiers. Au troisième trimestre, le constructeur était tout de même parvenu à réduire ses pertes à hauteur de 84 millions de dollars tout en restant bénéficiaire en terme d'exploitation, relevant même ses prévisions.

C'est en déposant le bilan l'année dernière que Chrysler était sorti de la cote, adossé alors à l'Italien Fiat, actionnaire à hauteur de 20% et aux commandes opérationnelles, tandis que les Etats américain et canadien détiennent respectivement 8 et 2% et un fonds à gestion syndicale 55%. A ce sujet, Sergio Marchonne a indiqué que l'"intégration Chrysler-Fiat avance bien" et qu'un "réseau de distribution pour Chrysler a été mis en place".

Le 18 novembre dernier, GM signait un retour en Bourse en fanfare, permettant à l'Etat américain de récupérer 13,5 milliards de dollars supplémentaires. Depuis, l'action a perdu 1,4% quand le Dow Jones en a gagné autant. Le titre GM vaut 33,7 dollars.

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :