Bolloré choisi pour le contrat francilien Autolib'

 |   |  144  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Ce contrat pourrait marquer le décollage de la petite Blue Car, la voiture électrique que prépare Bolloré depuis plusieurs années.

Le groupe Bolloré a remporté le contrat Autolib', projet de voitures électriques en libre-service à Paris et en Ile-de-France sur le modèle du fameux Vélib' avec ses vélos gris qui ont remporté un grand succès. Le syndicat mixte Autlib' doit le confimer ce jeudi en votant une délibération en ce sens.

Le projet, fort de 1000 stations dont 700 dans la Capitale, dépasse donc Paris puisqu'en tout, une quarantaine de villes d'Ile-de-France et  le conseil régional sont associés à cette opération.

Bolloré l'emporte face au consortium Avis-RATP développement-SNCF-Vinci Park et au groupement VTLIB' (Véolia transport urbain).

Ce contrat pourrait marquer le décollage de la petite Blue Car, la voiture électrique que prépare Bolloré depuis plusieurs années. Il en mettra en service 3000 pour ce projet parisien. Le groupe investit 60 millions d'euros dans l'opération.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2010 à 18:12 :
Quand on voit le cout de "Vélib" à combien va monter la facture "Autolib".
a écrit le 16/12/2010 à 9:23 :
Bonjour,
Une question suite à l'annonce de séparation du groupe Bolloré et Pininfarina il avait été rapporté dans la presse que seulement 600 Bluecar pourrait être produites. Je fais parti des 8000 pré-inscrits pour la bluecar.
Auriez vous des informations sur le comment Bolloré compte remplir ses engagements de livraison ?
Réponse de le 16/12/2010 à 15:11 :
il est dit qu'il a décroché le contrat pas qu'il tiendra un quelconque engagement. dans tout projet il y a du retard il faut juste l'argumenter et le justifier en mettant la faute sur l'autre. (par exemple dans ce cas, ce sont les stations qui seront en retard et donc cela lessera plus de temps pour produire les voiturettes).
a écrit le 16/12/2010 à 7:58 :
3000 véhicules à livrer pour fin 2011, alors qu'ils n'ont pas commencé à produire en série, et que Pininfarina s'est désengagé, et que le véhicule n'est même pas encore homologué.
Il est évident que, au delà des amitiés de Bolloré, ce projet n'a pas été retenu pour des raisons pratiques, mais pour soutenir cette entreprise.
Dommage que la Smart, qui produit déjà en petite série un véhicule électrique en faisant travailler des salariés français en France, ne soit pas retenue. Dans 6 mois, quand il faudra chercher en catastrophe un nouveau prestataire, Smart sera prêt. Soit avec sa fortwo électrique, soit avec son projet Car2go, présent à Ulm, Austin, et Hambourg. http://www.car2go.com/
Réponse de le 16/12/2010 à 9:24 :
et Smart, c'est Allemand... c'est Mercedes ! Avec des batteries, d'ailleurs, probablement de chez Tesla, c.a.d. un assemblage américain de composants Chinois ou Coréens. Assembler des voitures c'est moins de valeur ajouter que d'en produire les composants nobles (ici, la batterie LMP, une technologie performante)

C'est si anormal que cela qu'un Français puisse réussir en France ? ca vous choque tellement ?????
Réponse de le 16/12/2010 à 9:48 :
En Novembre 2009 j'ai écrit ceci, dans une étude sur l'avenir du véhicule électrique, dont la Bolloré est de mon point de vue le seul véhicule performant de sa catégorie sur le marché, notamment grâce aux performances de sa batterie autour de laquelle il est conçu (à la différence de la Peugeot-Mitsubishi, dont l'autonomie chute à ...75 km avec les accessoires en marche, dérivée d'une auto classique !) :

"
Une exception notable serait la Bolloré Blue Car, seul véhicule à « grande » autonomie (250 km, batteries de 30 kWh, consommation estimée à 8,6 kWh/100 km en ville et 14,5 kWh/100 km sur route), esthétique, habitabilité, performances, et prix très compétitif (330 ?/mois tout compris même l?assurance), grâce à un effort de R&D important, une intégration industrielle totale de l?amont (depuis la mine de Lithium) à l?aval (gestion de la location), et une vente directe sans réseau, baissant fortement le prix de revient.
Un tel véhicule répond effectivement au besoin de celui qui doit utiliser souvent sa voiture sur des parcours périurbains pour aller travailler, et qui pourrait même l?utiliser pour des week ends compte tenu de l?autonomie. Dans cet usage on a un réel progrès pour l?environnement sans retirer de trafic aux transports en commun, ni encombrer plus les villes par de nouveaux véhicules urbains.
"
a écrit le 16/12/2010 à 7:08 :
Simplement abject. Le camp Delanoe ne vaut pas mieux que Tibéri ou Chirac.
Les Verts maintiennent-ils leur confiance ?

C'était logiquement à la RATP-SNCF d'avoir le contrat.
Réponse de le 16/12/2010 à 7:21 :
Pourquoi ça? c'est vrai que quand on est déçu on a tendance à penser que c'est la faute des politiques... quand JC Decaux à eu les velib c'était à Clearchannel de les avoir non?
Réponse de le 16/12/2010 à 9:21 :
Pourquoi abject ? pour importer des voitures japonaises en France ? Pour étendre encore le domaine de 2 monstres étatiques déficitaires dont le boulot est de faire rouler des trains et qui ne le font pas si bien que cela ?

Bolloré a crée de toutes pièces une industrie Français de la voiture électrique, dont le coeur sont des batteries produites en Bretagne ! Il ne vit pas aux crochets du contribuables, et quand il gagne de l'argent c'est des impots pour payer les fonctionnaires. Et s'il réussi son projet de mine de Lithium en Bolivie, les Français deviendront un des leader mondiaux du domaine !

Autolib ce sera une vitrine pour ses véhicules électrique, NOS véhicules électriques, NOS EMPLOIS, NOTRE INDUSTRIE.

C'est ca qui crée de l'emploi en France, c'est y faire rentrer des bénéfices.
Réponse de le 16/12/2010 à 14:03 :
Monsieur blogcpolitic, sachez que la SNCF-RATP avaient proposé comme véhicules des Mitsibishi i-miev déguisées en Peugeot avec des batteries Coréennes ou Japonaises....

Vaut mieux un véhicule à Batterie produite à Quimper et assemblé en Europe, non ?
Réponse de le 16/12/2010 à 15:02 :
A Piji : avant de délocaliser les industriels fabriquent en france. la proximité pour le démarrage est sans doute plus facile. Quoi qu'il en soit, nos emplois, notre industrie etc.. ce n'est que temporaire.
Réponse de le 16/12/2010 à 16:52 :
A: Faux Semblant

Bolloré a acheté Avestor, sa technologie, et même son usine près de Montréal, aux Candiens, pour construire aussitôt une usine en France, à Quimper, la ou se trouvent sa chair et son sang, lui qui est Breton.

C'est un pari risqué et admirable, le LMP est une technologie peu courante sauf dans les téléphones portables.

Aurait il mieux valu des voitures et batteries Japonaises ? La au moins on ne prend pas de risque de relocalisation en France sauf pour l'assemblage qui est l'étape avec moins de valeur ajoutée !

Y a t il dans ce pays quelqu'un capable d'être positif sur les entreprises Françaises ? ne sommes nous qu'un pays de grincheux aveugles et sourds ?

Il ne faut pas qu'une entreprise Française réussisse ?? c'est mal vu ???

Ca me donne envie d'aller créer ma boite...ailleurs.
Réponse de le 17/12/2010 à 9:51 :
A Piji : tes arguments sont entendables et je souhaite que tu ais raison. malheureusement le passé nous a démontré que les industriels en veulent toujours plus et un jour il y viendra a fabriquer en chine puis via un paradi fiscal importera en france. en attendant OUI il vaut mieux faire travailler les bretons et je suis fière de voir des entreprises qui réussissent.
Réponse de le 17/12/2010 à 15:09 :
A Faux Semblant :
Ouf ! je commencais à désepérer.
Il faut savoir aussi que Bollré sur Autolib prend un gros risque financier (il risque de perdre 20 Millions d'euros), risque que ses concurrents ont refusé de prendre. Il prend ce risque parce que c'est indispensable pour montrer sa technologie LMP en laquelle il croit (et personnellement, moi aussi), sachant que ce n'est pas, et de très loin, la plus répandue dans les véhicules électriques (c'est plutôt le Lithium Ion, moins cher, plus dense, mais dangereux, incendie possible).
Comme ingénieur et pour connaitre ce véhicule, je tire mon chapeau car s'il réussit, il fait AUSSI progresser l'environnement avec, enfin, des véhicules électriques viables et populaires. Et beaux en plus, ce qui ne gate rien!
Il faut encourager dans ce pays les entrepreneurs qui ont des couilles et de la foi. C'est la seule façon de réussir. Et ne pas les persécuter sinon ils partent ailleurs.
a écrit le 16/12/2010 à 6:34 :
Mr SARKOZY renvoie l'ascenseur aux amis !!!!!
Réponse de le 16/12/2010 à 7:22 :
Et penser que la proposition était juste plus intéressante ça vous a éfleuré l'esprit?
Réponse de le 21/12/2010 à 10:41 :
Quel rapport entre Sarkozy et La mairie de Paris qui a choisi Bolloré ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :