Renault s'allie à Mercedes pour son futur haut de gamme

 |   |  452  mots
Copyright Reuters
La prestigieuse firme allemande fournira la plate-forme d'une future française de luxe.

Un haut de gamme Renault-Mercedes ! Qui l'eut cru ? « Il y aura un véhicule de haut de gamme Renault sur une plate-forme Daimler (Mercedes), qui sera produit en Europe », assure Carlos Ghosn. Ce modèle de luxe « arrivera dans la deuxième partie du plan, c'est-à-dire entre 2014 et 2016 », souligne le PDG. Une grande première. On se rappelle le projet de grande Renault-Volvo franco-suédoise, au début des années 1990... Mais, celui-ci n'avait jamais vu le jour, pour cause de rupture entre les deux constructeurs. Renault préfère aujourd'hui s'adresser à son nouvel allié allemand qu'à Infiniti, la branche de luxe de son partenaire nippon Nissan. Daimler est spécialisé dans « le haut de gamme au goût européen », lâche en effet le PDG.

Il avait déjà été annoncé, au dernier salon de Francfort à la mi-septembre, que Daimler fournirait des moteurs à quatre et six cylindres essence et diesel... à Infiniti. Ce dernier doit aussi utiliser une plate-forme du constructeur de Stuttgart pour sa prochaine compacte. Mais, il n'était pas question jusqu'ici de coopération entre Daimler et Renault dans ce qui est au coeur du savoir-faire de la firme à l'étoile. Daimler y trouve l'intérêt d'un allongement des séries, générateur d'économies d'échelle. Par ailleurs, il s'agit d'une contrepartie logique à l'assistance fournie par Renault dans les utilitaires (un Kangoo restylé sera vendu par Mercedes dans un an), les petits modèles (Smart et Renault biplaces, Smart quatre places et remplaçante de la Twingo) et moteurs (petit diesel pour les Smart et la future Mercedes A). La firme au losange y trouve l'avantage d'une plate-forme et de motorisations affûtées de grande qualité. Et ce, alors qu'elle compte arrêter prochainement la fabrication de son propre V6 diesel, produit à trop peu d'exemplaires pour être rentable. Par ailleurs, Renault n'a pas les moyens de développer une plate-forme spécifique. Mercedes produit ainsi plus de 200.000 exemplaires de la seule Classe E par an, quand Renault peut à peine tabler en Europe sur quelques milliers d'exemplaires pour un tel modèle.

Quatre projets « à l'horizon 2014-2016 »

La collaboration franco-allemande dans le haut de gamme ne s'arrêtera pas là. Carlos Ghosn assure qu'il y existe quatre projets dans ce créneau, toujours « à l'horizon 2014-2016 ». « Il y aura des successeurs de l'Espace (monospace) et du Koleos (4x4 sur base Nissan produit en Corée), des Laguna (modèle de gamme moyenne supérieure) et Vel Satis (grande berline) ». Or, ces deux derniers devraient être « développés sur une plate-forme de l'Alliance Renault-Nissan, que Daimler pourrait utiliser aussi à son tour »... Renault et Nissan ont échangé au printemps 2010 des participations (3,1 % du capital) avec le groupe germanique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/02/2013 à 23:04 :
Renault vacartonner dans ce projet !
a écrit le 22/09/2012 à 12:12 :
je trouve assez marrant de voir tout le monde sur les forum critiquer renault sachant qu'il vendent encore 30% des voiture neuve en France tout le monde déplore qu'il ne font que des voiture (top budget) mais tout le monde en achete .perso je prefere depense 15000 euro dans une laguna que 30000 dans une audi
a écrit le 16/01/2012 à 10:11 :
cela n'a rien avoir avec de la jalousie, Renault constructeur français de maigre qualité ne peut s'allier avec Mercedes qui inspire le confort et la solidité. c'est comme le jour et la nuit.
Réponse de le 21/02/2012 à 10:06 :
Certe Renault a connu une crise qualité/fiabilité dans les années 2000 mais oeuvre aujourd'hui, de manière considérable, pour optimiser son système de qualité. Certains connaisseurs sont sceptiques, (Lelynx) mais d'autres novices (Daimler) le sont moins...
a écrit le 06/12/2011 à 14:18 :
Renault avait conçu la Velsatis, une grande voiture, d'une laideur inégalée, et à l'électronique catastrophique. Les ventes en ont été confidentielles. Renault devrait vendre des Mercedes dans ses magasins, plutôt que de se lancer à fabriquer un patchwork Renault-Mercedes.
Réponse de le 06/12/2011 à 21:25 :
encore un jaloux
a écrit le 24/10/2011 à 20:22 :
C'est un peu trop esperer des francais et leur maigre pouvoir d'achat! Un peu comme passer de faire ses courses dans une Grande Surface a chez Fauchon.
a écrit le 24/10/2011 à 19:00 :
Que deviendra alors la pub dans laquelle Renault raille la technologie allemande?
a écrit le 24/10/2011 à 16:20 :
Renault traine un image d'une entreprise qui fabrique des brouettes dans les pays de l'est pour les revendre jusqu'à l'année dernière avec une prime à la casse en France.
a écrit le 24/10/2011 à 15:53 :
Haut de gamme veut dire "gros prix"! Allez, au delà de 70.000 euros!
Personne n?attend Renault sur ce créneau...Même les français les plus nationalistes n?hésiterons pas a ce prix à commander autre chose?
Et encore, faire aussi bien qu?une Citroën C6, qui est devenue pas chère à l?heure actuelle, il faudra que Renault se réveille de bonne heure !!
Renault sera pour toujours incapable de faire aussi bien un intérieur de voiture, et à prix égal, de ce que fait Audi aujourd?hui ! Même Mercedes fait moins bien !

Cette alliance n?ira pas bien loin.
a écrit le 24/10/2011 à 14:13 :
C'est le mariage de la carpe et du lapin !

Bon courage les petits gars de chez Renault.
Vous n'avez pas fini de revoir votre copie.
a écrit le 24/10/2011 à 14:09 :
Renault ne sait pas faire des voitures stables et confortables!!
Qu?ils apprennent à faire la qualité dans les basiques moyenne de gamme genre safrane, puis on parlera du lux!!

Alors, je suis très septique sur le retour sur l'investissement d'un tel projet.
a écrit le 24/10/2011 à 13:27 :
Que pouvons nous faire sans les allemands? Ils sont vraiment forts ces allemands! L'initiative serait totalement louable et appreciee si l'on mettait un peu en veilleuse notre FRANCHOUILLARDISE! Evitons alors de dire une Future Francaise de Luxe, mais plutot Une Franco-Allemande de Luxe, une simple et juste reconnaissance des merites.
Est-ce vraiment opportun par les temps qui courent? Nous sommes en pleine crise de l'euro avec en prime l'euroscepticisme grandissant outre Rhin Quelle clientele, quel marche? Quelle part de marche? Apres avoir adopte le deustche mark comme monnaie europeenne, nous allons bientot tous finir avec des saucisses de francfort comme pendantifs pour rester poli! Je prefere de loin l'exemple plus creatif, unique et competitif de Toyota avec ses Lexus!
Réponse de le 24/10/2011 à 14:39 :
Non, les allemands ont des compétences dans l'automobiles haut de gamme. Je fais référence aux 3 marques Premium qui sont Audi, Mercedes et BMW. Renault est par contre plus performant pour "les voitures du peuple", comme le sont également PSA, VW, Ford et d'autres. Beaucoup rêvent d'une Audi RS5 mais beaucoup achètent un Scénic. Comme l'écrit Karl, les compétences de Mercedes et de Renault/Nissan sont complémentaires.
a écrit le 24/10/2011 à 11:26 :
Une excellente chose. Mercedes et Renault sont spécialistes dans deux segments différents, mais complémentaires.
a écrit le 24/10/2011 à 9:18 :
Il y va de l'automobile comme de bien des secteurs, c'est l'économie globale qui oriente les marchés. Certes, elle peut participer comme levier amplificateur d'une relance des achats. Et les perspectives que nous découvrons dans cet article, sont intéressantes. Néanmoins actuellement nous n'en sommes pas là, Le temps partiel est envisagé, et l'année 2012 risque d'amplifier le mouvement. L'union entre constructeur autos, devrait concrétiser la nécessité d'une nouvelle Europe nécessaire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :