Automobile : c'est la guerre des soldes

 |   |  449  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : PSA)
Une Citroën C1 à moins de 7.000 euros, la nouvelle Volkswagen Up à moins de 8.000... Les soldes sont "canon". Pour vendre sur un marché qui devrait fortement chuter.

Chute des commandes, marché en berne. Pour attirer coûte que coûte le chaland et faire tourner les usines, les constructeurs font des soldes ! Citroën affiche d'ailleurs la couleur avec un slogan de choc "A côté, les soldes vous paraîtront bien fades" ! Sa "mini" C1, bientôt restylée, est en effet à 6.990 euros (y compris 100 euros de bonus écologique). L'offre, qui avait déjà fait sensation en octobre dernier, revient sur le devant de la scène. Citroën met de sa poche 2.360 euros pour toute reprise d'un véhicule de plus de huit ans. Une prime à la casse financée par la marque elle-même ! Idem pour Chevrolet (GM), qui fait encore mieux. Sa citadine Spark est carrément à 5.900 euros (3.000 euros de rabais), la meilleure offre du marché. Et, à ce prix, on a les "airbags" frontaux, latéraux et rideaux, la direction assistée, le siège conducteur réglable en hauteur... Une Renault Clio Campus est, elle, à 7.990 euros (- 35%).

Fiat, qui avoue mettre aujourd'hui un peu plus de moyens commerciaux qu'à son habitude, propose pour sa part 4.600 euros de remise sur une petite Punto Easy 1,2 litre, 3 portes, soit 8.990 euros, au lieu de 13.590 au catalogue, soit également une baisse de 35% ! Idem pour la vieillissante Peugeot 207 en version Access, moyennant 4.000 euros de réduction.

Tarif identique - comme par hasard - chez Volkswagen, qui refusait naguère de se mêler à la guerre commerciale. Avec la Polo Trendline 1,2, la firme allemande casse les prix de 3.320 euros ! Et c'est carrément 4.500 euros de remise pour la célèbre Golf compacte, désormais vendue à partir de 12.370 euros. Un prix plancher.

Même les modèles phare en plein lancement n'échappent pas aux promotions. Et ça, c'est nouveau. Fiat compte ainsi vendre, à son démarrage début mars, sa nouvelle Panda III d'entrée de gamme à partir de 8.000 euros (9.700 au tarif catalogue). Volkswagen y va encore un peu plus fort ! Sa Up, lancée officiellement le week-end dernier, est proposée à 7.990 euros, soit un cadeau de 1.400 euros (pour toute reprise d'un véhicule destiné à la casse).

Pour limiter la casse

Le marché auto français devrait accuser une baisse de 8% en 2012, selon Renault. Avec un très mauvais premier trimestre, entrevu par le constructeur au losange à - 17%. Il est vrai que les trois premiers mois de 2011, en référence, avaient été gonflés artificiellement par la fin des primes à la casse. Un autre grand constructeur table sur - 11% pour l'année. Les marques misent sur des lancements majeurs (Volkswagen Up, Fiat Panda III, Peugeot 208, Dacia Lodgy, Renault Zoé et Clio IV...) pour limiter la casse. Mais, visiblement, pas pour atténuer la guerre des prix.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2012 à 15:45 :
La baisse des ventes est imputable à la concentration urbaine, le développement des concessions électriques et des transports en commun et autres TGV ou Airbus financés longtemps et amplement par les états. La concentration urbaine dépasse les 78 % en France, elle est de + 90 % en Angleterre et aux USA. Les constructeurs se meuvent donc dans un environnement viril qu'ils arrivent cependant à dépasser. Si les remises correspondent aussi à un besoin de s'adapter à la crise fiancière dont les constructeurs ne sont bien entendu pas responsables, elles veulent également rendre aux français du pouvoir d'achat lié aux gains de productivités obtenus sur la production. Ce n'est pas si fréquent ! La pertinence de la position française est illustrée par l'affluence des concurents autrefois perdus sur des sommets sélectifs qui viennent avec remords gratter le sol de la voiture abordable, totalement fiable et équipée. En 2012 les ventes devraient être étales mais ne pas baisser. les pronostics prudents de début d'année seront alors à réviser.
a écrit le 18/01/2012 à 5:11 :
Quand la prime à la casse disparait.. les prix s'en trouvent dégonflés.... ca ressemble à "l'affaire FREE" : les pigeons face aux opérateurs en place. Le "vrai" automobile prix va certainement se pointer avec la concurrence Indienne.
Réponse de le 19/01/2012 à 15:46 :
OK, rendez-vous dans 30 ans !
a écrit le 17/01/2012 à 21:02 :
Le chômage en baisse et le triple À en poche poussent les chevrons à mettre la main au porte monnaie... Le sien👍
a écrit le 17/01/2012 à 19:38 :
8000? une c1, c'est moins pratique qu'une clio 1 d'il y a 20 ans... Pour le même prix, on a une dacia et on me fera pas croire que c'est l'équipement, la finition et le lieu de fabrication de la c1 qui justifie le prix.
Pour le même prix en occasion, on a une voiture honnête du type compacte.
Réponse de le 17/01/2012 à 21:20 :
Il y a 20 ans une bagnole basique récente était à 50 000 balles , une neuve vieille façon R4 à 45 000 balles soit aux allentour de 7500 Euros ... et avec rien dedans ...
a écrit le 17/01/2012 à 19:15 :
Trop cher les bagnoles neuves, même remisées. J'ai plus les moyens ...
a écrit le 17/01/2012 à 17:48 :
avec ces grosses remises ils sont toujours plus cher que les mandataires . même en occase ça ne se vend pas . y a plus de sous ou euro et les banques bloques les crédits
Réponse de le 18/01/2012 à 9:36 :
comme mon véhicule (c4picasso) ne se vend pas j'attendrais aussi .en 2013 ça bradera encore plus
a écrit le 17/01/2012 à 15:48 :
Je devais changer de voiture en 2011, je me disais peut etre en 2012 mais j'attendrai 2013, les négociations seront alors un vrai plaisir.
a écrit le 17/01/2012 à 15:15 :
la capacité de production de l'industrie automobile est surdimensionnée à plus de 40% par rapport à la demande mondiale et survit artificiellement grace aux subventions d'états. Il y aura forcément des restructurations doloureuses, PSA fera peut-être faillite ou réduira sa capacité à moitié. C'est ce qui arrive quand on refuse de voir le paysage.
a écrit le 17/01/2012 à 13:17 :
l'automobile est massacrée par les pouvoirs publics, voici la liste des punitions : Carburants surchargés de 90 % de taxes... Parking et péages autoroutes exhorbitants alors qu'ils ont été bradés à des entreprises privées par les collectivités locales et par l'Etat ... Répression routière aveugle et Amendes abusive ... VOILA , il faut cesser d'acheter des voitures et de payer pour des parkings, des autoroutes, des amendes, des stages pour récupérer points de permis ... c'est simple le pouvoir sera bien a genoux tôt ou tard a force de taper et masacrer les automobilistes.
Réponse de le 18/01/2012 à 5:17 :
@Auto_ruine, l'auto est une vache à lait!!!!!!
a écrit le 17/01/2012 à 13:08 :
mieux vaut pédales que pétrole
a écrit le 17/01/2012 à 12:31 :
Avec 1000 de plus, la clio est quand même largement plus spacieuse que le pot de yaourt c1...
a écrit le 17/01/2012 à 9:18 :
de toutes façon, le petrole se raréfie, les différentes formes d'énergies coûtent de plus en plus cher et les ménages s'appauvrissent, donc le marché de l'automobile va inexorablement vers la diminution. les constructeurs doivent se diriger vers des véhicules plus durables, plus économiquement réparables, qui vieilliront certes, mais qui généreront des réparations et donc de la main-d'oeuvre et de l'économie de matières premières.
Réponse de le 17/01/2012 à 13:54 :
réparer quoi? l'intérêt des constructeurs est de faire en sorte que votre voiture, quand vous vous prenez un obstacle, y'a tout l'(avant à changer voir acheter une autre voiture quand la votre a plus de 10 ans.. tout est jetable et consommable aujourd'hui. meme les chaussettes ça sert à rien de les repriser.
Réponse de le 17/01/2012 à 14:58 :
Tout à fait en phase: quelquepart, quel gachis que de jeter uen voiture de 8 ou 10 ans! OK, en 1970, "elles" étaient mortes ou quasi mortes à cet âge avancé, car la cataelectrobidulephorèse avait raté et elles n'étaient plus que des pots de rouille, mais les voitures de la fin des années 90 sont encore bien solides et le recyclage n'est pas neutre en terme de ressources de la planète... Finiront-elles en Chine, come les papiers gars et sacs plastiques de nos containers à recycler???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :