L'automobile allemande fait le bonheur des équipementiers... français

 |   |  434  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Faurecia réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires européen avec les groupes d'outre-Rhin. Volkswagen est son premier client. Plastic Omnium vient de remporter pour sa part un gros contrat avec Audi.

L'industrie automobile allemande donne des couleurs aux... équipementiers français. L'engouement pour les voitures d'outre-Rhin est une donc une excellente nouvelle.  Faurecia, qui a publié mercredi de bons résultats au titre de 2011 avec un quasi-doublement de son bénéficet net à 371 millions d'euros en 2011, réalise désormais plus de la moitié de son chiffre d'affaires européen avec les constructeurs germaniques. Soit la bagatelle de 3,9 milliards d'euros... En Chine, le groupe Volkswagen génère à lui seul 40% du volumes de ventes de la filiale équipementière de PSA spécialisée dans les sièges, les intérieurs pour véhicules et les échappements. Soit un-demi-milliard d'euros. L'an dernier, Faurecia y a démarré de nouvelles activités pour Audi (groupe Volkswagen) et Mercedes. Et il devrait débuter en 2012 avec BMW. En Amérique du nord,  Faurecia a initié en 2011 des fournitures pour la nouvelle usine de Volkswagen dans le Tennessee et pour le site de Mercedes dans l'Alabama afin d'équiper ses nouveaux 4x4 de très haut de gamme ML et GL... Sur le plan mondial, le groupe Volkswagen est le premier client de Faurecia, pesant 25,6% de son chiffre d'affaires, soit 4 milliards d'euros environ. Volkswagen arrive très loin devant PSA (16,6%). BMW absorbe 9% de ses ventes, Daimler (Mercedes) 6%. Un symbole du savoir-faire international, de la qualité et de la technicité des produits développés et produits par les fournisseurs hexagonaux.

500 000 systèmes anti-pollution

Le plasturgiste Plastic Omnium profite aussi du succès de l'industrie auto allemande. Inergy Automotive Systems, division systèmes à carburant de l'équipementier familial et leader mondial des réservoirs d'essence, vient de remporter un contrat majeur de systèmes d'anti-pollution chez Audi. La commande représente un volume annuel de 500.000 systèmes, pour un chiffre d'affaires estimé de 500 millions d'euros sur la durée de vie des véhicules. Le groupe Volkswagen est d'ailleurs le troisième client de Plastic Omnium,  derrière GM et PSA, mais devant  Renault-Nissan et... BMW. Le fournisseur réalise 14% de son chiffre d'affaires avec le consortium germanique. Il lui livre ses réservoirs, des pièces de carrosserie, des modules avant. Il fournit notamment les Audi, la célèbre Volkswagen Golf et le gros 4x4 Touareg, ainsi que les produits fabriqués par le groupe au Brésil. Enfin pour Valeo, les constructeurs d'outre-Rhin représentent 29% du d'affaires (au premier semestre 2012), contre 27% un an plus tôt. Pris ensemble, les groupes germaniques précèdent nettement les français (23% du total). Logique: à l'échelle mondiale, les groupes auto allemands sont bien plus puissants que Renault et PSA.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/02/2012 à 8:44 :
Ils
a écrit le 09/02/2012 à 15:38 :
Dans ma boîte ,les 3/4 des productions partaient en Allemagne,principalement ford ,des produits simples faciles à fabriquer ,solides faciles à remplacer alors que les clients Français sont compliqués éxigeants pour des voitures sans grand intéret. DE plus financièrement des clients sérieux qui payent rapidement ,si on n'avait pas eu les allemands la boîte aurait disparu.. Un truc drôle ,certaines Allemandes de très haut de gamme roulent avec des moteurs Français.
a écrit le 09/02/2012 à 13:14 :
Cela est très bien que nos entreprises nationales soient reconnues pour la qualité de leurs produits et nous devons nous en réjouir ,toutefois il serait intéressant de savoir si cela va créer des emplois en France ou bien uniquement dans les pays où les clients sont implantés .
a écrit le 09/02/2012 à 12:02 :
Equipementier Français ? Faurecia ferme petit à petit ses usines en France pour en construire de flambantes neuves au Portugal et en Europe de l'Est. Demandez aux salariés du site Faurecia de Nompatelize dans les Vosges (Fermeture en fin d'année) ce qu'ils en pensent ! Et posez aussi la question à ceux des sites de Montbéliard comment ils voient tout cela. Français vous dites ! Jusqu'à quand ?
a écrit le 09/02/2012 à 10:02 :
Les équipementiers français savent comment on peut être pressuré, ils l'ont appris des constructeurs nationaux. Heureusement grâce à leur excellente technicité alliée à une remarquable compétitivité/productivité(merci encore aux constructeurs nationaux); ils peuvent exceller dans le juteux moyen haut de gamme propre aux constructeurs germaniques tout en étant rentables.
a écrit le 09/02/2012 à 8:30 :
Les performances excellentes des équipementiers français avec les constructeurs haut de gamme mettent en relief 2 faits scandaleux : 1er fait scandaleux c'est la traitrise des Dirigeants de Renault qui détournent les actifs de Renault en France au profit de l'esclavage dans les pays low cost. 2ème fait scandaleux ce ont les orientations erronées de la gestion de Renault vers les productions de brouettes et de tombereaux bas de gamme, sans valeur ajoutée, par des administrateurs et des dirigeants incompétents. l'Etat premier actionnaire de Renault doit virer les staffs de directions de Renault.
Réponse de le 09/02/2012 à 13:06 :
Je lisais dernièrement que les ventes de Renault en France concernaient de plus en plus des modèles bas de gamme sur lesquels les marges tant pour le constructeur que pour les concessionnaires sont réduites contrairement à PSA avec les séries DS ou 3008 .Par ailleurs je suis consterné par cette politique qui consiste à produire dans des pays comme le Maroc qui exporte 90% sa production vers l'Europe.
Réponse de le 09/02/2012 à 14:29 :
Pour faire échec à Ghosn le traitre français, les espagnols pourraient très bien empêcher les transits en Espagne des tombereaux Renault Dacia qui viendront de Tanger... il ne faut pas oublier que les MéGA usines de Tanger vont aussi casser des emplois en Espagne ... alors les syndicats France Espagne quand allez vous organiser le blocage à quai des bateaux chargés de merde dacia Renault ?
a écrit le 09/02/2012 à 7:15 :
Vaut-il mieux vendre des voitures "Françaises" bourrées d'équipements venant de "l'étranger" ? ou des voitures "étrangères" bourrées d"équipement "Français" ?
Réponse de le 09/02/2012 à 11:00 :
That is the question. Je pense qu'il y largement la demande pour un nouvel organisme de certification, qui auditerait les investissements de production des constructeurs et communiquerait aux clients la part des investissements pays par pays (mais ce n'est absolument pas dans mes compétences personnelles ;-).
Réponse de le 09/02/2012 à 13:08 :
Dernièrement un lecteur se posait la question suivante : qu'est ce qu'une voiture française ? un twingo produite en Slovénie ou une Toyota Yaris à Valencienne !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :