Automobile : Faurecia voit un ralentissement en 2012

 |   |  312  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Faurecia a confirmé mercredi son objectif 2015 de chiffre d'affaires après une année 2011 vigoureuse pour l'équipementier automobile, grâce à l'Amérique du Nord et à la Chine et malgré un ralentissement attendu en 2012 à cause notamment de l'Europe.

Le groupe, détenu à 57,4% par le constructeur PSA Peugeot Citroën, anticipe cette année un chiffre d'affaires compris entre 16,3 et 16,7 milliards d'euros (+1 à +3%), après une année 2011 marquée par une croissance de 17,4% (+15% à données comparables) à 16,29 milliards d'euros.

"Les 13,5 milliards d'euros de nouveaux contrats gagnés cette année témoignent du dynamisme de notre entreprise et de la confiance de nos clients", a indiqué le PDG de Faurecia, Yann Delabrière, cité dans le communiqué. "Grâce à eux, Faurecia devrait atteindre les 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015."

Le groupe s'est fixé pour objectif en novembre dernier d'atteindre ce volume d'activité grâce à son développement hors d'Europe, notamment en Asie, ce qui implique une croissance de 23,5% sur le CA de 2011.

Au second semestre, Faurecia a vu ses ventes de produits (hors monolithes contenus dans les catalyseurs que le groupe achète à l'extérieur) bondir de 36,5% en Amérique du Nord, où le marché automobile est en train de rebondir. En Asie, ses ventes ont progressé de 16% sur les six derniers mois, tandis qu'en Europe, elles ont progressé de 6,4%.

L'équipementier a également annoncé mercredi viser cette année une marge opérationnelle comprise entre 610 et 670 millions d'euros, contre 651 millions (+43%) en 2011. Cet objectif signifie au mieux une croissance de l'ordre de 3%, et au pire une baisse de 6% environ.

Le sixième équipementier mondial, leader dans les systèmes d'échappement, estime que la production mondiale de véhicules légers devrait augmenter cette année de 3 à 5% grâce à l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud et la Chine. En revanche, il s'attend à une baisse de 4 à 6% de la production européenne en 2012.

L'action Faurecia a clôturé mardi à 20,09 euro, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 2,2 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a bondi de 37% environ, après avoir effacé 32% de sa valeur en 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :