PSA gèle ses livraisons de pièces à l'Iran, Renault continue

 |   |  699  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Présent sur place depuis le temps du Shah, le constructeur va interrompre jusqu'en juillet ses fournitures de composants pour les 405 et 206 assemblées sur place sous licence. Son concurrent français, lui, poursuit ses activités, à travers une co-entreprise locale.

C'est marginal en chiffre d'affaires, mais pas en ventes. L'Iran est en effet le deuxième débouché mondial de... PSA derrière la France. Or,  le groupe a "décidé la suspension de ses livraisons de pièces jusqu'à juillet. Avec une réévaluation de la situation en septembre", selon un porte-parole, qui confirmait les déclarations jeudi de la CGT. La direction du groupe a l'intention de reclasser en interne les 350 salariés concernés, selon le syndicat., sur le site de Vesoul (Vosges) qui emploie 3.000 personnes au total. Le constructeur tricolore n'a, toutefois, nullement l'intention de quitter un marché-clé, ce dont profiteraient immédiatement des rivaux asiatiques moins scrupuleux! Et ce, d'autant que Renault poursuit ses activités...

Gel de l'activité décidé en février dernier

Indépendamment de son alliance avec GM, paraphée fin février, PSA avait décidé en février dernier  de "geler son activité" avec l'Iran. La politique internationale de sanctions internationales à l'encontre de l'Iran entraîne en effet une interdiction des transactions avec des banques iraniennes. Du coup, PSA ne peut plus financer ses fournitures de pièces ni bénéficier de garanties de paiement. En conséquence, le programme de livraisons avait été suspendu dans un premier temps pour les mois de mars puis d'avril. La marque Peugeot avait écoulé 467.000 véhicules en 2010 sur place et 457.000 en 2011. La marque s'octroie grosso modo 30% du marché local.

 Renault présent

Renault est aussi fortement implanté en Iran aujourd'hui. La firme au losange fournit des composants à Iran Kohodro mais aussi à son concurrent Pars Khodro. Les deux groupes locaux fabriquent la Dacia Logan, rebatisée Renault Tondar, et la Renault Mégane. Les ventes du constructeur au losange sur place ont doublé l'an dernier à 93.578 unités (83. 243 Logan et 10.335 Mégane). Renault "continue" d'ailleurs, lui, ses fournitures, d'après un porte-parole. Contrairement à PSA, il dispose d'une co-entreprise industrielle et commerciale locale. Renault possède 51% de cette société commune, laquelle "distribue ensuite les composants aux deux groupes industriels et gère les paiements". Le PDG de Renault et Nissan, Carlos Ghosn, a affirmé jeudi dernier que l'Alliance " respectait strictement" les réglementations et l'embargo en vigueur. Les lobbies américains se mobilisent, mais Renault rappelle que "l'automobile ne figure pas dans les produits frappés par l'embargo". La firme française pourrait même récupérer les parts de marché perdues par... Peugeot

Des accords remontant au Shah d'Iran

L'implantation locale du groupe PSA remonte aux temps du Shah. Et encore de façon indirecte. La firme au lion avait hérité d'anciens accords passés entre la branche britannique de Chrysler et le groupe local Iran Khodro. Et c'est en reprenant les activités de Chrysler Europe en 1978 que la firme française a trouvé dans la corbeille de mariéée les fournitures de pièces pour le modèle Hillmann Hunter de 1966, un véhicule créé par le groupe britannique Rootes devenu entretemps Chrysler UK. La Hunter a été assemblée sous licence par Iran Kodro sous le nom de Paykan depuis la fin des années 60, avec une intégration locale de plus en plus forte, jusqu'à une date très récente. Tout en continuant à livrer des pièces pour la Paykan, Peugeot a progressivement ajouté sa 405 (de 1985), qui a relayé in fine la Paykan dans le rôle de berline nationale, bonne à tout faire. La firme a aussi introduit sa 206, notamment dans une version spécifique à quatre portes et coffre séparé.

Pas d'implication financière

Le constructeur français n'est  toutefois pas impliqué capitalistiquement, ni industriellement, dans ses activités iraniennes. Il se contente de livrer des composants pour une fabrication sous licence, près de Téhéran. La 405 est intégrée localement à presque 100% et la 206 à 60-80% selon les versions, d'après Peugeot. Cela explique, malgré des volumes très importants, que le chiffre d'affaires généré soit assez faible (de 1,5 à 2% du chiffre d'affaires hors taxes de PSA). La France avait 'très tôt participé à l'éclosion d'une industrie automobile iranienne avec la fabrication locale des Citroën Dyane et de la Renault 5 de première génération.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2012 à 23:44 :
Il faut noter que le depart de PSA de l Iran entraine peut etre que quelques centaines de suppression d emploi chez Peugeot mais plusieurs millier chez les sous traitants auto; les entreprises logistique, les fabricants de consomable et outils, ect...
LA FIEV evalue cela à plus de 30 000 personnes.....Plusieurs PME vont mettre la clé sous la porte.....MERCI PSA......
a écrit le 11/04/2012 à 0:17 :
Plusieurs infos :
il y avait une 20 d expat Peugeot chez Irankhodro a teheran dont les frais etaient partages entre le partenaire iranien et Peugeot.
Les expats sont partis en vacances pour le nouvel an iranien le 21 mars puis ils n ont pas pu revenir en Iran....
Globalement Peugeot a quite l Iran comme un voleur du jour au lendemin apres des decenie de business ..,..cela donne une mauvaise image pour l ensemble des entreprises Francaises notamment pour les PME qui veulent exporter ...quel dommage
a écrit le 07/04/2012 à 22:43 :
Cette alliance coûte vraiment très cher à PSA... On se demande où est la logique.... Petit CA? N'importe quelle entreprise se serait damnée pour envoyer autant de pièces vers n'importe quel pays. Et derrière PSA, il y'a les fournisseurs fabricants.... Quel actionnaire à 7% peut imposer ça? Qui commande? Les banques? On peut en remplacer une par une autre. On peut avoir des doutes sur ce fait ainsi qu'aux affirmations "alliance = bon pour l'emploi". Les messages glanés ça et là laissent planer le doute sur qui empêche ces expéditions de se faire, même pas de com de la part de PSA...
PSA est en train de se sabrer tout simplement. Ainsi que l'industrie française, tout ce qui tourne autour, le made in France... Ah les beaux discours de chacun... Même les syndicats sont nuls ou mouillés... Présence, action, efficacité ZERO. Si on attend la fin des élections, ce n'est pas pour rien...
Et le personnel... Quantité négligeable et négligée... Pas d'informations internes sur ce qu'il se passe, sur ce qu'il va se passer avec l'alliance. Même pas l' honnêteté de dire ce qui va arriver, quelles seront les réorganisations, les fermetures, quel sera l'avenir de chacun: muté, viré??? Des dégâts immenses. Les rumeurs internes et externes enflent, PSA se meurt de l'intérieur. L'ami Streiff avait déjà brise le lien avec les employés, on continue de plus belle. Il n'y a qu'à voir la marque des autos sur les parkings PSA, du niveau du moral des cadres et autres, de leur croyance en leur marque. L'âme Peugeot est morte, il n'y aura jamais plus la croyance et l'engouement pour leur employeur comme à l'époque des 205T16 et 206WRC. La fierté a fait place aux désillusions, à la déception.
Une marque auto sans son personnel est condamnée à mourir. Le pays y va tout droit, de la même manière.
Réponse de le 13/04/2012 à 10:39 :
Commez l'a dit Jean Luc Melanchon, les propriétaires de PSA payent leurs IMPOTS en suisse. ils n'en ont rien à faire des chomeurs Francais et les sous-traitants; d'ailleurs la presse iranienne parle de comportement non professionnel en parlant de la non livraison des pièces détachées !
Réponse de le 13/04/2012 à 10:39 :
Commez l'a dit Jean Luc Melanchon, les propriétaires de PSA payent leurs IMPOTS en suisse. ils n'en ont rien à faire des chomeurs Francais et les sous-traitants; d'ailleurs la presse iranienne parle de comportement non professionnel en parlant de la non livraison des pièces détachées !
a écrit le 07/04/2012 à 16:42 :
Bonjour à tous , petite correction géographique : Vesoul se situe en Haute Saône , et non dans les Vosges!
a écrit le 07/04/2012 à 16:39 :
Bonjour à tous , Petite correction , Vesoul est située en Haute Saône, 70 , et non dans les Vosges , 88
a écrit le 07/04/2012 à 10:44 :
et si la leur donnait la bombe aux iranien, ça stopperai toutes les vues américaines sur le pétrole iranien. le pakistan à la bombe depuis 20 ans, et tout va bien, ils sont même les amis des américains, même si ben laden se planquait chez eux depuis le début...Et si on avait des politiques français qui défendent nos interêts ou lieu des leurs...et de leurs amis...?
a écrit le 07/04/2012 à 0:23 :
Très injuste qu'une population qui nous ressemble tellement soit la 1 ère victime de ses dirigeants narcissiques et égocentriques
a écrit le 06/04/2012 à 23:54 :
Expatrie en Iran et travaillant avec Peugeot...quelques points interessants
1/ l Iran est le premier marche de PSA hors de France, et la marge degage par PSA en IRAN est la plus importante par pays.
2/ L Iran constitue un CA de 2 milliards d Euro pour l industrie auto francaise, avec plusieurs dizaine de miliers d emploi chez PSA mais surtout chez les sous traitants de PSA qui livrent les pieces a Vesoul
3/ PSA a ete lanche par son banquier la Societe Generale a cause des pressions americaines car la SG refuse tout financement provenant de l Iran meme si aucun embargo n existe sur l automobile iranien a ce jour
4/ Les entreprises chinoises et coreennes vont reprendre le marche iranien qui represente 1 million de voiture produite par an

Conclusion :
La France perd un marche a l international qu elle contraillait a 100% sans concurrence avec des marges tres confortables a cause du monde de la Finance que represente la banque Societe Generale.
Cela va engendrer plusieurs milier de licenciers sans la moidre aide du gouvernement francais qui est le seul pays perdant ds cette histoire.....Bien triste dans un pays ou on se felicite pour le maintien d une centaine d emploi sauve chez Lejaby.
Réponse de le 09/04/2012 à 12:59 :
Et oui Société Générale qui s'est renflouée avec notre argent, détruit les emplois en France. Après nos hommes politiques, voici nos banques et nos constructeurs autos valet des USA.
a écrit le 06/04/2012 à 22:34 :
Vive l'Iran et son président !
a écrit le 06/04/2012 à 18:44 :
Vesoul dans les Vosges... On aura tout vu... La partialité affichée de ce journaliste m'avait déjà pas mal surpris... Voila que même ses connaissances en géographie laissent à désirer...
a écrit le 06/04/2012 à 18:01 :
quelle connerie de respecter un embargo qui ne touche meme pas l'automobile ,tout cela pour une bombe atomique dont on n'est meme pas sur alors meme que l'etat israelien possede pour se défendre de dizaines de tetes nucleaires de quoi pulveriser téhéran.
pensons plutot à l'emploi.
a écrit le 06/04/2012 à 17:47 :
Reponse à marcel ': Iran n'est pas un pays du tiers monde. Allez voir !
Réponse de le 13/04/2012 à 10:49 :
Tier monde ne veut pas dire non developpé ou sous developpé , cela veut dire qu'il ne depend pas ni de bloque de l'est ni de l'ouest comme les non alignés (natutrelement en théorie)
a écrit le 06/04/2012 à 17:09 :
Salut Tomy
Les journalistes des journauix d'économies en général lisent l'équipe le matin eux même et ne sont pas eux même des journalistes mais des mathematiciens qui n'ont pas pu se faire embaucher à la salle de marchés des banques, faute de culture générale certainement
Vous savez l'économie est serieux !
a écrit le 06/04/2012 à 17:02 :
C'est bizarre !
de nos jours, la France fait la danse du ventre pour vendre aux chinois et leur transfert même la technologie, Renault va à l'assaud du marché Indien et Peugeot a déjà le marché et se soumet au bureau executive de General motors !

Finalement, je comprend pourquoi pon suit les Allemand !
Il nous manque une cervelle
a écrit le 06/04/2012 à 16:58 :
Nous appelons pour une manifestation contre Peugeot à Poissy le 01/05/2012.
Nous allons inviter Marine et Jean Luc
Nous verrons bien qui aime ce que Nicolas dira
Quant à GM, il nous a déjà enfilé...
Réponse de le 06/04/2012 à 17:22 :
Marine elle ne sera pas là, elle drague les riches de la cote d'azur, elle a pas de temps à perdre avec les ouvriers.
a écrit le 06/04/2012 à 16:51 :
Il serait judicieux que vos journalistes fassent des formations en géographie. Vesoul ne se trouve pas dans les Vosges mais en Franche Comté , c'est la préfecture du département de Haute Saône.
"Tout fout le camp mon bon Monsieur"
Réponse de le 06/04/2012 à 17:05 :
Cher Tom Reeve
c'est normal, les journaliste Americain maitrisent mal la géo !
le Frenchs ne sont pas mieux.
d'ailleurs il ne reconaissent que GERMANY comme pays en Europe pour ne pas dire que le seul pays qu'il calculent !!!
Je parle en connaissance de cause, ayant vécu aux US
Réponse de le 07/04/2012 à 11:10 :
Cher "Aille.......phe". C'est d'autant plus dommage qu'il devrait connaitre le plus célèbre franc-comtois!!!! Il s'agit tout simplement de Rouget de Lisle , le compositeur de la Marseillaise , né à Montaigu , un petit village à coté de Lons le Saunier (39). Au moins le journaliste aura appris quelque chose.
a écrit le 06/04/2012 à 16:21 :
Mon père est expatrié en Iran et travaile pour IRANKHODRO (l'usine locale de fanbricatoion de Peugeot)
Je peux vous dire mes amis que l'image de la France en a pris un sacré coup après ce comportement non professionnel de non livraison des pièces détachés par Peugeot.
Pourquoi ternir l'image de la France
Vive la France !
A bas les lobbuiste et les groupes de pression dans le monde qui nuisent à l'image de la France !
Moi fils d'ingenieur Francais de Peugeot, n'acheterai plus la marque Peugeot !
Alors vive Renault !
Réponse de le 06/04/2012 à 22:42 :
C'est sur qu'en matière de collaboration Renault n'a de leçon à recevoir de personne... Une ancienne culture d'entreprise remontant à l'occupation Allemande.
a écrit le 06/04/2012 à 15:59 :
Si peugeot veux boycoter l'iran sous la pression de General Motors, il faut aussi que GM prenne en charge le coût de licenciement, chomage technique des salariés et les soustraitant de notre industrie automobile !
Réponse de le 07/04/2012 à 12:41 :
ca n'a rien avoir avec GM, en gros il se font plus payer par les banques iraniennes à cause de l'embargo donc il sarrète les livraison.
a écrit le 06/04/2012 à 15:57 :
Quands on voyage en Iran , il y a tellement de voitures de marque Française qu'on a envie de vomir !
Si ca donne 2% de CA à Peugeot, cela donne en revanche 100% de notoiriété à la marque.

Je propose que les Iraniens mette fin à l"'achat des marques Française !
Après tout le président Sarkozy ne dit rien à voir les ouvrier Français au chomage techniques et licenciés (les interimaires pour l'instant)
Non !!! on ne doit pas accepter le suivisme de l'impérialisme qui n'a ni de loi ni de foi !!!
a écrit le 06/04/2012 à 15:04 :
C'est sur la France peut se le permettre avec un article juste en dessous sur notre deficit commercial record ...
Mais ou vit-on!
Réponse de le 06/04/2012 à 15:49 :
Que voulez vous ?
La France suit le grope de pression aux USA et préfère fabriquer des chomeur Français en augmentant nos impôts au lieu d'ignorer ces Lobistes qui se nourissent de la misère des humains dans le mondes !

Il y a un appel au boycotte en Iran sur la matrques Peugeot et rien ne garnatie cette usine (dont les dirigeants payent leurs import ven suisse) de pouvoir reprendre ses ventes en Iran !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 06/04/2012 à 16:13 :
Bien fait pour Peugeot at aussi pour l'iran qui fait confiance à ces marchants de toles.

Il n y a qu'au tier monde que la marque Française peut "furguer" ses tolles, car le Français lui n'achete pas peugeot 206 lui !
il préfère en la marque Allemand VWagen.
vive la marche et vive le vélo (pas le vélib ! vous allez enrichir le copain de nicolas ! )
Vive l'échologie et la hustice sociale et l'environememt
A ba stous les lobbie anti humain !
Vive jean luc !
tous les jours, je vois la demonstration de ses idée
oui mes amis la révolution est en marche !
Nico l'a compris et c'est pour cela qu'il a scolarisé son fils Louis dans une école militaire aux USA !!!
Pas question que Louis devienne ouvrier et encore moins qu'il souffre du chomage chez Peugeot !!!
:-)
Réponse de le 06/04/2012 à 16:28 :
calme toi Marcel !!!
tu n'as qu'à être indifférent comme tous nos politique !
tiens je n'ai pas vu Jean Luc ni Cheminade , ni Hollande (le plus faux de tous) cojntester la décision de soumùission de la marque Francaise,
tout le monde s'en fou , alors fais pareil, ne vote pas ou bien vote pour celle qui dénonce la main mise des Quatari sur nos banlieus !
Louis lui, ne travaillera jamais et ne deviendra pas non plus ouvrier !
Son père s'en a mis plein les poches pendant son quinquenat à 500 millards :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :