Airbus pourrait embaucher certains salariés de PSA Aulnay

 |   |  184  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Selon les Echos, le constructeur aéronautique pourrait à la demande du gouvernement embaucher une partie des salariés du site PSA d'Aulnay qui doit fermer ses portes en 2014.

A la demande de l'omniprésent ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, le constructeur aéronautique Airbus pourrait embaucher une partie des 3.000 salariés de l'usine PSA d'Aulnay, qui doit fermer ses portes en 2014, selon une information dévoilée par Les Echos.

L'information a été confirmée par le patron d'Airbus, Fabrice Bréguier, qui se trouvait à Pékin, tout en précisant qu'Airbus avait été sollicité comme d'autres entreprises. En outre, Airbus pourrait également s'intéresser aux sous-traitants de PSA, qui vont pâtir de cette fermeture, "dans le cadre du plan de soutien aux PME", a indiqué le patron d'Airbus.

Mardi, les quelque 3.000 salariés et 400 intérimaires qui étaient partis en congés le 26 juillet reprendront le travail sur le site.

Les salariés ont pour l'heure un peu de répit : le plan de sauvegarde de l'emploi annoncé pour Aulnay, et pour Rennes, est suspendu le temps de l'expertise mandatée par les élus du comité d'entreprise pour obtenir des preuves sur la mauvaise santé de PSA qui justifierait la fermeture d'Aulnay et les 8.000 suppressions de postes en France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2012 à 10:04 :
Et avec tout ça, LA SEULE VOITURE LABELLISÉE FRANÇAISE VIENT DE CHEZ TOYOTA ( au moins 54 % de production française) Comment se fait que TOYATA arrive à faire des bénéfices en France et pas Peugeot et Renault ? Peut être que le solution de facilité c'est de construire dans des pays ou la main d'?uvre est moins cher. Mais cela prouve que nos constructeurs dit nationaux sont encore loin d'etre de vrais industriels. Ce sont des artistes mais ils n'ont pas encore réussit à devenir industriel, des VRAIS !
a écrit le 02/09/2012 à 9:54 :
Encore faut-il que ces salariés acceptent de se délocaliser vers Toulouse ou St Nazaire
Réponse de le 02/09/2012 à 12:18 :
...et qu'ils acceptent de travailler, aussi !!! Y a un moment faut y mettre du sien, aussi, parce que vouloir faire le même boulot, au même endroit, aux mêmemes horaires, avec les mêmes collègues de travail etc ... faut voir que le monde bouge et y a un moment, c'est plus possible !!! Mes ancêtres ont traversés toute la France pour aller travailler dans les mines de Lorraine lors de la grandeur de la siderrurgie française, mais i faut bien voir que ce temps-là, c'est fini : ils ont changé de région et sont passés à autres choses !!!
a écrit le 01/09/2012 à 21:59 :
Enfin une mesure concrete qui va dans le bon sens.Montebourg serait-il une personne utile? J'en reviends pas.
a écrit le 01/09/2012 à 18:59 :
tu es rmiste , chômeur longue durée , salarié d'une pme qui va fermé , tu habites en province dans une zone avec peu d'emploi et ton entreprise ferme , les gouvernements ne vont rien faire ...
Tu es dans une grosse entreprise , tu vas bénéficié d'un plan social , tu as de nombreux avantages dû au CE du groupe, tu habites en région parisienne , tu as autour de toi de nombreuses entreprises, centre de formation : tu as encore plus de chance L'ETAT VA T'AIDER SI TU PERDS TON EMPLOI !!
Réponse de le 02/09/2012 à 11:34 :
Oui, j'ai été demandeur d'emploi en région rurale, et je ne souhaite à personne de l'être.
Pourquoi favoriser une catégorie de personne par rapport à une autre ? Pourquoi un rmiste par exemple qui veut travailler n'aurait pas droit à une formation et un plan pour avoir un logement dans une région où il y a pénurie de main d'oeuvre ?
Aujourd'hui on favorise ceux qui le sont déjà, les avantages d'une personnes en pme ou pmi n'existe pas car pas de CE , pas de plan retraite, pas de prix sur les voyages, ou vacances , sur les voitures .
Un employé de 50-55 ans qui perds son emploi est aujourd'hui un futur RSA !

Cette mesure favorise des travailleurs ayant un emploi et qui auront des droits au chômage , une prime de licenciement par rapport à des personnes qui recherchent un emploi depuis des mois et qui sont avec des indemnités faibles ou nulles.
De même ceux qui sont en CDD , et qui passent leur temps à chercher un autre contrat , première victime de la crise , eux n'aurait droit à RIEN.
Si on veut faire réellement faire du social , à qualification équivalente , on embauche un demandeur d'emploi qui veut travailler ( et c'est l'immense majorité) et qui le plus en besoin !!!
Pour info , l'ANPE devenu pôle emploi , à l'époque ou j'ai été demandeur d'emploi n'avait qu'une réponse : on ne peut rien pour vous, c'est la crise , il n'y a pas d'emploi !
Réponse de le 02/09/2012 à 12:09 :
Un rmiste qui demande à travailler !!! Cà je demande à voir Gaston !!!
Dans ma région çà n'existe pas : même pour faire les saisons ceuillir fraises haricots
pommes vendanges les employeurs ont organisés des ramassage en minibus se proposent de garder leurs gosses ect..ect...Et bien ils ne veulent pas se lever le matin :trop dur
Réponse de le 02/09/2012 à 17:54 :
gaston, bienvenu en france! on peut meme ajouter ' cotise tte ta vie, celui qui n'a jamais cotise aura tjs plus de retraite que toi' !!
Réponse de le 02/09/2012 à 19:30 :
Ne dites pas cela , il y a des personnes qui abusent du système c'est sûr.
Mais ne faites pas de généralités, j'ai été demandeur d'emploi dans ma région , si j'avais pas de boulot donc j'étais fainéant , j'en ai eu marre , j'ai tout plaqué pour partir en région parisienne , j'ai eu des jobs de merde , puis peu à peu , j'ai trouvé un job correct au bout de 5 ans ...
De chômeurs qui veulent bosser cela existe , mais quand vous êtes technicien et que vous allez cueillir les pommes , les employeurs pensent que vous manquez d'ambition et si vous restez au chômage vous étes un fumiste , dans tous les cas , plus vous restez au chômage , moins vous avez de change de trouver un job !
a écrit le 01/09/2012 à 17:40 :
Airbus manque de main-d'oeuvre qualifié pour assumer ses programmes... et PSA en a en trop ... effectivement, il y a peut-être quelque chose de possible si les qualifications concordent ..! Et si en plus, les salariés sont mobiles, ils pourraient se déplacer en province et voir ainsi une amélioration substantielle de leur pouvoir d'achat, bénéficier d'un cadre de vie beazucoup plus "humain" et tout cela à moindre coût pour l'employeur !!! tout bénéf pour l'économie française !!!
Réponse de le 02/09/2012 à 12:11 :
désolé de vous contredire, Mr "encore un tour de passe passe!!! ", mais contrairement à une idée reçue bien ancrée dans notre capitale ... la province fait encore parti de la France !!!
Réponse de le 02/09/2012 à 14:38 :
La capitale de la France c'est Bruxelle maintenant. Il faut se mettre à jour.
Le président c'est Barroso, vice présidente: V. Redind
Le sous président: Hollande
Réponse de le 06/09/2012 à 6:24 :
Qu est ce que tu dis que la main d œuvre d Airbus est moins qualifié que Peugeot pour ta gouverne il existe une école spécialisé pour être formé spécifiquement sur avion et ce que je vois là c est que ces jeunes qu on forme vont être une partie remplacé par les salariés de Peugeot.
Donc dire que Airbus est moins qualifié que Peugeot par rapport à ces salariés je ne pense pas ou alors prouve le moi par une explication fondée.
a écrit le 01/09/2012 à 17:33 :
Pourquoi certains salariés seraient privilégiés par rapport aux chômeurs actuels ? J'aimerai que l'on m'explique !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :