Réduction du C02 des voitures : Berlin divise l'Europe

 |   |  492  mots
Une BMW Série 7
Une BMW Série 7 (Crédits : DR)
Berlin veut reporter à 2024 les futures normes d'émissions de C02 des voitures. Les représentants des 28 Etats membres de l'Union européenne n'ont pas réussi à se mettre d'accord ce vendredi. La décision est reportée au 14 octobre

L'Allemagne parviendra-t-elle à imposer un report des normes sur le CO2 des voitures en Europe? En tous cas, les représentants des 28 Etats membres de l'Union européenne ne sont pas parvenus à s'entendre ce vendredi. Faute d'accord, ils ont du coup renvoyé leur décision au 14 octobre, à l'occasion d'une réunion des ministres européens de l'Environnement prévue à Luxembourg.

Pour soutenir son industrie automobile florissante et spécialisée dans le haut de gamme, Berlin veut différer à 2024, au lieu de 2020, la réduction des émissions de CO2 des voitures particulières à 95 grammes par kilomètre. Berlin ne souhaite pas handicaper ses constructeurs par rapport à la concurrence extra-européenne.

Les français pas d'accord

A l'inverse, les constructeurs français et italien, qui fabriquent essentiellement des petits véhicules émettant de facto moins de C02,  ont évidemment moins d'efforts à faire et voient dans cette limitation de Bruxelles une... bonne façon de handicaper leurs rivaux allemands trop triomphants. Paris est favorable au statu quo.

Un accord avait été trouvé entre les capitales européennes et le Parlement européen pour fixer à 95 grammes de CO2 le plafond d'émissions de gaz à effet de serre des voitures particulières d'ici à 2020. L'Allemagne avait d'ailleurs initialement accepté cet accord, mais la Chancelière Angela Merkel, poussée par ses constructeurs, veut désormais un délai supplémentaire.

Sept pays approuvent Berlin

Revenir sur un accord déjà conclu serait sans précédent dans l'Union, ont fait remarquer les représentants de plusieurs capitales. Sept pays (Estonie, Hongrie, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni et Slovaquie) approuvent toutefois a priori la demande allemande. Les autres pays ont refusé ou ne se sont pas prononcés.

La demande présentée par l'Allemagne prévoit de permettre aux constructeurs de ne réaliser que 80% de l'objectif de réduction en 2020 et d'arriver par étapes à 100% en 2024. Selon un calcul de l'ONG Transport et Environnement, "cela aurait pour conséquence de limiter la réduction des émissions à 104 grammes de CO2 en 2020", ce qui ne serait pas si mal, puisque  les émissions moyennes de l'Union étaient de 132 grammes en 2012.

Voitures non polluantes

L'accord européen initial donnait  quand même la faculté aux constructeurs de dépasser le plafond des 95 grammes à hauteur de 2,5 gramme de CO2 au kilomètre chaque année, pendant une période de transition de 2020 à 2023, à condition de compenser en développant des véhicules électriques ou hybrides rechargeables non polluants. C'est ce qu'on appelle les "super-crédits". Mais ce plafond de dépassement est jugé insuffisant par les constructeurs d'outre-Rhin.

Le dossier empoisonne les relations européennes depuis plusieurs mois. La Chancelière Angela Merkel est intervenue personnellement sur ce dossier début juillet. Berlin a déjà forcé la main de ses partenaires pour différer la prise de décision  et la reporter après les élections législatives en Allemagne, ce qui a été le cas, souligne une source européenne.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2013 à 15:18 :
Un Renault Espace de 175ch rejette 169g, un BMW X5 de 258ch rejette 162 ou 164g suivant la taille de ses pneus. Et ce sont bien sûr les grosses berlines allemandes qui polluent et les allemands qui doivent changer. J'ai vraiment honte d'être français quand je lis tant de méchanceté portée par tant d'ignorance.
a écrit le 07/10/2013 à 10:41 :
La plupart des commentaires sont vraiment lamentables. Non mais c'est quoi ce délire? C'est l'amicale des trolls qui ce donne RDV ici?
Réponse de le 07/10/2013 à 11:02 :
Tout ce qui pénalise l'industrie allemande est bon à prendre , tout ce qui favorise l'inustrie fran çaise est bon à prendre . n'(en déplaise au collabos il faut tenir bon ...
Réponse de le 07/10/2013 à 11:06 :
LE VRAI PROBLEME C'EST LE GROUPE VW : LE PLUS GROS POLLUEUR D'EUROPE AVEC SES USINES A L'EST QUI TOURNE (PIRE QU'AU CHARBON) A LA LIGNITE ...
QUE PENSER DE FRANCAIS QUI ROULENT AVEC CA...
Réponse de le 07/10/2013 à 11:28 :
C?est impressionnant ! Même sur un site minable comme Yahoo rubrique people les commentateurs sont plus intelligents. Félicitations.
Réponse de le 10/10/2013 à 11:06 :
11:06 le vrai problème c'est l'agriculture française qui pollue les rivières avec le nitrate et les poulets , les vaches,aux hormones, au antibiotiques, et les pesticides pour les céréales.
a écrit le 06/10/2013 à 20:21 :
Les voitures françaises sont très économiques et ont une belle réputation à l'étranger en remportant de nombreux prix. Exemple la 208 vient de remporter le Kinsey Class winner 2013 et le 5008 a été élu le meilleur de sa catégorie par WhatCar (Britanniques) http://www.kinseyreports.co.za/2013_kinsey_report.htm http://www.whatcar.com/awards/mpvs/peugeot-5008-best-buy.html http://www.peugeot.co.za/ Il n'y a plus qu'en France que certains dénigrent nos productions nationales. Même en Allemagne les voitures françaises sont primées pour leur qualité.
Réponse de le 07/10/2013 à 9:39 :
Les Anglais plus les six pays laquais de l'Allemagne , pays qui n'achétent rien à la France mais qui, fabriquent des composants ou assemblent des véhiocules made in germany (VW) pour des gogos français ...
Tenons Bon..
Réponse de le 07/10/2013 à 9:45 :
Une mesure mauvaise pour l'industrie allemande et bonne pour l'industrie Française et italienne et espagnole ... Donc une bonne mesure ... Sauf pour les collabos de ce site ...
a écrit le 06/10/2013 à 18:10 :
Ce que les médias français (dirigés par l'Etat) ne disent pas: Renault et PSA sont également contre cette réglementation.
a écrit le 06/10/2013 à 15:55 :
La norme pour les véhicules est une norme de laboratoire. Dans la réalité les véhicules émettent beaucoup plus de CO2 que la norme à laquelle ils sont conforme. Une auto à injection directe (2l) vieille de trente ans consomme à peine plus d'essence qu'une auto d'aujourd'hui qui a une cylindrée 40% inférieure (1,2) équipée d'un turbocompresseur. Les grosses cylindrées ne sont en fait pas si polluante qu'on voudrait le faire croire.
a écrit le 06/10/2013 à 13:38 :
Depuis quand le CO2 est un polluant ? S'il n'y a pas de CO2 les plantes meurent .. et la terre avec. Alors, si le CO2 est la nourriture des plantes, ce n'est pas un polluant. CQFD
L'Europe se tire une balle dans le pieds alors que la Chine et les USA avancent.
Réponse de le 06/10/2013 à 22:59 :
Vous ne devriez faire de commentaires que sur les sujets que vous comprenez !
Réponse de le 07/10/2013 à 13:06 :
@logik : le CO2 n'est effectivement pas nocif en tant que tel mais l'augmentation de sa concentration dans l'atmosphère a des effets extremement néfastes que vous ne pouvez pas nier : effet de serre, acidification des océans etc... Sans vouloir vous vexer votre CQFD est un peu risible et votre raisonnement même pas à la hauteur d'un écolier.
a écrit le 06/10/2013 à 12:13 :
Espérons que les "grunen" allemands vont se manifester parce que seuls les vociférations internes peuvent faire bouger les lignes d'une EUROPE inféodée.
a écrit le 06/10/2013 à 3:53 :
Pour rappel, parmi les principaux postes émetteurs de gaz à effet de serre en France, le secteur de la construction et du gros entretien des logements représente une part de 4%, le chauffage 12% et le transport en voiture 19% et ce parc poursuit sa progression année après année.
a écrit le 05/10/2013 à 19:56 :
C'est vrai, l'Allemagne (a cause d'une très forte industrie polluante) est le pays le plus pollué d'Europe après la Russie et je parle par tète d'habitants ! les français sont bien placé grâce au nucléaire....... ! mais il y a encore beaucoup a faire, la plupart des rivières sont polluées en France comme partout ailleurs ! On devrait doubler le malus écologique pour commencer ! ces V6 V8 qui ne servent a rien qu'a polluer sont destinés a des gens qui peuvent se le permettre ! déjà les centre ville devraient être interdit a tous véhicules avec malus ! les Transports et taxis devraient rouler au gaz ou a l?électricité (park de taxi inter changeable de recharge). De toute façon en 2020 ou 2024 n'est qu'une étape vers une progression verte écolo sans retour possible !
Réponse de le 06/10/2013 à 18:13 :
Je vois. Encore un Français qui ne connait rien en Allemagne et n'y était jamais. Par rapport à la France poubelle il s'agit de ce pays ultra propre en tout. 80% des voitures françaises n'y auraient pas le droit de rouler! Les industries, oui, en 1955 c'était comme ça. Mais comment expliquer à une personne d'un pays qui n'a que des chômeurs et aucune industrie ... ??!
Réponse de le 06/10/2013 à 22:17 :
Les Allemands, leurs berlines énormes et polluantes, leurs centrales à charbon dégueulasses, leur industrie chimique nuisible... Il faut arrêter les clichés sur les Allemands propres et bien au carré : c'est totalement grotesque. La vérité est que faire léger, pas trop polluant et à bon prix, ils ne savent pas. Faire du lourd et cher, oui. Sortis de ça... La Golf VII pèse 80 kgs de plus que la 308 équivalente. Ils ne savent pas faire...
Réponse de le 07/10/2013 à 14:00 :
Aucune industrie? gros niveau de connaissance dites-moi.
a écrit le 05/10/2013 à 18:54 :
Contrairement à l'Allemagne, la France n'a pas besoin des normes européennes sur la réduction du CO2 pour tuer son industrie automobile. Le bonus-malus institué par Nicolas SARKOZY sous l'impulsion des Verts, et aggravé par François HOLLANDE pour faire plaisir aux mêmes Verts, y suffit amplement. Exemple du génie français que le monde entier nous envie...
Réponse de le 06/10/2013 à 23:54 :
C'est justement parce que des excès ont été commis que la Chine prend des mesures style taxe CO2 etc si vous comprenez ce que j'écrivais.
a écrit le 05/10/2013 à 16:00 :
Un comité théodule préconise de ramener la vitesse à 80 kmh, pourquoi pas 50 kmh, cela réduirait fortement la pollution, et les accidents. Par contre, vous pourrez continuer à faire tous les feux de cheminées que vous voudrez, la, ils s'en fichent.
Réponse de le 06/10/2013 à 23:07 :
P..ain ! Même quand on vous explique, vous ne comprenez pas....Le bois qu'on a brûlé, en produisant du CO2, il faut le renouveler. Donc on fait des plantations (c'est le repeuplement des forets). Ces nouveaux arbres , en poussant, ils consomment l'équivalent du CO2 qui a été produit par la combustion... Pour une énergie fossile, c'est pareil, mais sur des millions d'années et non pas à l'échelle humaine sur 20 ans...Donc c'est ça le problème ! Vous avoir bien compris ?
a écrit le 05/10/2013 à 15:47 :
Pour émettre moins de C02, il faut limiter les moyens de transports qui utilisent du pétrole.
Revenir à une production et une consommation locale. Eviter de faire voyager gens et denrées autour de la planète à longueur d'années etc...Les émissions de CO2 des voitures ne sont qu'une petite partie du problème, limitée dans le temps. Inévitablement, la ressource se raréfiant, donc plus chère, les voitures vont évoluer d'abord vers l'ineptie de l'hybride, puis vers le "tout électrique/courts trajets". C'est là où on comprend que les Allemands ont un problème.
a écrit le 05/10/2013 à 14:29 :
Comme évoqué il y a plusieurs semaines sur ce fil, les allemands jouent les mauvais élèves de la cour de récréation plus que la classe européenne. Ils ont concédé la normalisation qu'ils freinaient pour les bornes de recharge électriques afin d'amadouer les français quant à l'application de la date butoir de 2020 pour les normes. Une victoire d'étape pour nos constructeurs. Nos voisins doivent présenter avant l'échéance une gamme correspondant aux nouvelles normes à commencer par le Salon de Paris à la fin de l'année car une gamme ne se change pas en une année. A la date de 2020 succède un programme en 5 ans qui voit le seuil baisser encore fortement. Jusqu'à présent ils n'ont donné aucun signe permettant de penser qu'ils vont adopter ce qu'ils ont voté... pour les autres. Les sanctions et les dédommagements seraient considérables. Leur idée actuelle serait de continuer à polluer pendant encore 15 ans en améliorant des paliers de 5 ans. Ils proposent donc le premier présenté comme "définitif". Pour l'instant ils proposent discrètement en compensation de fournir pour très peu d'argent leur vieille technologie polluante qui équipe leur modèles de luxe aux constructeurs français : tout le monde polluerait. Les français écoutent plus qu'ils ne discutent, les allemands de leur côté en concluent que tout le monde est d'accord. On peut toujours essayer d'enfumer le voisin.
Réponse de le 07/10/2013 à 9:43 :
Vous de vez avoir un iPhone ? Vous devriez quitter ce pseudo que vous salisez...
a écrit le 05/10/2013 à 12:07 :
Une fois de plus "les Français" n'ont rien compris et sont contre. Concernant la pollution des voitures: 80% des voitures qui roulent en France seraient interdites de rouler en Allemagne. Quand vous vous promenez dans une grande ville française et une en Allemagne vous sentirez tout de suite la "propre" France ...
Réponse de le 06/10/2013 à 18:16 :
@Sans illusion: La technique est une chose. Mais je parlait du niveau de pollution des voitures surtout diesel et sans filtres.
a écrit le 05/10/2013 à 10:58 :
Où avez-vous vu que les Français sont pour les écolos taxes ?
L?écologisme c?est :
Le bonus écologique ? malus économique qui a ravagé notre moyen et ce qui restait du haut de gamme.
-Les petites voitures importées, car trop chères à fabriquer en France.
-Les diesels bas de gamme dont on sait depuis longtemps qu?ils sont cancérigènes (appelés « propres » même dans les journaux sérieux).
-les petites voitures mal protégées en cas d?accident.
Débarrassons-nous des Verts avant qu?ils se débarrassent de nous !
Réponse de le 05/10/2013 à 12:34 :
Débarrassons-nous des Verts avant qu?ils se débarrassent de nous ! Bien d´accord avec vous. Les elections sont faites pour cela et 2014 sera une occasion.
a écrit le 05/10/2013 à 10:24 :
Avec 132g/km, la France est en tête des pays européens pour les émissions de CO2 par les véhicules automobiles Suivent ensuite le Portugal (134,2g), le Danemark (138,1g), l'Italie (139,7g)... et au bout du classement l'Allemagne, avec 153,2g.....Alors comme d'habitude, l?Allemagne veut régler l'Europe sur ses performances pour protéger son modèle et ses productions.....l'histoire est un éternel recommencement!
Réponse de le 05/10/2013 à 11:02 :
Nous ferions bien d?en faire autant, au lieu de laisser saboter notre économie.
a écrit le 05/10/2013 à 10:03 :
Et si pour réduire la pollution, on cessait d'importer des oignons d'Argentine pour consommer ceux produits en France ? Pareil pour nombre d'autres produits.
Réponse de le 05/10/2013 à 10:44 :
j'ai pensé a la meme chose. OK pour l'automobile mais il faudrait qu'ils pensent à réformer tout ce qui bouge à travers le monde alors que l'on sait produire la meme chose sur place (fruits, legumes, etc).
Mais non on est dans une société où les oppositions d'idées ne choquent plus du tout (rouler avec un gros 4x4 de 3tonnes alors qu'on ne vit qu'en centre ville....) bref du n'importe quoi encore une fois meme si l'idée est louable.
a écrit le 05/10/2013 à 9:47 :
Ces Allemands ont une mentalité de fraudeurs hypocrites. Il y a 15 ans ils se faisaient les champion des anti-diésels (quand la France était le maitre du créneau) aujourd'hui tous les constructeurs allemands font la grosse part de leurs ventes en diésel, ils trouvent ça bien. Il y a 6 ou 7 ans ils sont devenus les "champions" de la lutte contre le réchauffement, en poussant leur industrie photovoltaïque (qui va très mal aujourd'hui), mais depuis ils refusent en bloc toutes les mesures nécessaires pour lutter contre ledit réchauffement afin de protéger leur industrie automobile. Ils n?hésitent pas à bafouer les lois européennes sur les nouveaux réfrigérants, en fabriquant de faux problèmes, avec toute la mauvaise foi dont ils sont coutumiers. Et malheureusement il y aura toujours en France quelques esprits collabo pour les soutenir. L'histoire se répète.
Réponse de le 05/10/2013 à 11:13 :
Les Allemands ont vu les ravages de l?écologisme les premiers, et ils en reviennent. Le photo-voltaïque et les éoliennes (vous avez vu Siemens ?) sont des leurres. Nous ferions bien d?en tirer la leçon, pendant qu?il reste encore une industrie auto à sauver. Ou même une industrie tout court.

Réponse de le 06/10/2013 à 23:57 :
L'écologie est au plus haut c'est la faute à Rousseau
a écrit le 05/10/2013 à 9:13 :
le retour des voitures à pédales est pour demain ! c'est gay comme perspective .
Réponse de le 05/10/2013 à 9:31 :
Vous êtes sur de votre orthographe ?
a écrit le 05/10/2013 à 8:34 :
Les Allemands se croient tout permis. Arrêtons d'acheter adidas, fa douche, maison du café et senseo, saint marc, rosle, nivea, le chat, xtra,, elmex... il y a des produits français équivalents.
Réponse de le 05/10/2013 à 9:53 :
Vous avez raison, d'ailleurs pour les produits d'entretien domestiques je vous recommande Briochin, une efficacité formidable. Fluocaril pour le dentifrice (100% français). Plus généralement vous pouvez consulter le site madine-france.com. pour découvrir l'excellence de la fabrication française. Emplois à la clé, donc moins d'impôts et de charges à payer pour nous tous.
Réponse de le 05/10/2013 à 10:11 :
L'industrie de pétrochimie est tellement développée en Allemagne que la notre n'est pas suffisamment compétente. Et nos marques s'oriente vers l'Allemagne. Ainsi si vous achetez Garnier, Dop et compagnie vous soutenez l'économie allemande. Ah bon?! Et oui c'est fabriqué Outre-Rhin.
Et si vous êtes frontalier, vous verrez que les prix varient du simple au double, rien que pour les produits des marques françaises.
Réponse de le 05/10/2013 à 10:53 :
On peut ajouter la gamme INAVA de Pierre Fabre pour les brosses à dent, et l'Arbre Vert pour les détergents. Etc... la liste est assez fournie pour pouvoir s'approvisionner efficacement en sauvant ce qui reste de nos emplois.
Réponse de le 05/10/2013 à 11:43 :
Je n'ai pas trouvé le site évoqué par "c'est vrai", mais le site http://www.100pour100-madeinfrance.fr. a l'air bien, même si certaines marques françaises mériteraient d'être citées comme Archos. @Eldar, faut se méfier des "Made in EU ou fabriqué en UE", généralement, c'est l'Allemagne.
Réponse de le 07/10/2013 à 12:21 :
Vous ne savez pas que tous les fabricant de cosmétiques français achètent la base chez BASF. Et pas qu'un peu. Alors boycotté Nivea et Fa si vous voulez mais en définitive vous achetez malgré tout allemand. Et c?est pour beaucoup de produit comme ca. Continental et Bosch dans les Peugeot et Renault par exemple. ect ect...
a écrit le 04/10/2013 à 22:26 :
Les allemands sont de grands écolos: Pas de nucléaire mais des centrales charbon et des grosses bagnoles qui polluent un maximum
Réponse de le 05/10/2013 à 6:58 :
Les Allemands sont les premiers écolos d'europe, contrairement aux italiens et aux français qui polluent à tout va. Les verts sont nés là bas , le recyclage aussi, les filtres à particules, les véhicules qui polluent moins, consomment moins, viennent d'Allemagne, ils sont les leaders mondiaux.
Réponse de le 05/10/2013 à 7:29 :
Ben oui mais ils polluent quand même ...
Réponse de le 05/10/2013 à 8:04 :
La production de Co2 en allemagne par tête d'habitants est nettement plus élevée qu'en France. Effectivement pour compenser la production d'électricité des éoliennes est du photovoltaïque, ils utilisent des centrales à charbon très polluantes. Ils ont l'image d'écolos mais dans les faits c'est loin d'être une réalité.
Réponse de le 05/10/2013 à 9:30 :
@berline : de toute évidence vous ne savez absolument pas de quoi vous parlez... merci quand meme de votre participation. Je laisse le soin aux autres de démonter votre commentaire.
Réponse de le 05/10/2013 à 9:55 :
le filtre à particule FAP est une invention française ; de Peugeot très précisément. PSA est le groupe automobile dont la gamme est la moins polluante au monde. Chiffres d'émissions à l'appui.
a écrit le 04/10/2013 à 21:01 :
La proposition allemande va dans l'intérêt des constructeurs français. La France doit soutenir une telle position, au lieu d'écouter ce groupuscule d'hystériques que sont les écologistes et les "verts", à la manoeuvre derrière cette politique stérile.
Réponse de le 04/10/2013 à 22:47 :
Vous êtes sur d'avoir tout compris ? C'est pourtant écrit en clair : "Les français pas d'accord" et on vous dit pourquoi !
a écrit le 04/10/2013 à 20:50 :
L'autorité en matière d'automobile en Europe, c'est l'Allemagne, et elle défend bien ses intérêts. Surtout, qu'elle continue. Les dirigeants européens, et notamment français sont enfermés dans leurs bureaux, et n'ayant pour la plupart jamais travaillé dans le privé et encore moins dans une entreprise industrielle, voient le problème des émissions de CO2 par le petit bout de la lorgnette : Ils encouragent les rejets de gaz carboniques et d'agents toxiques en autorisant l'importation de produits asiatiques (on peut mettre à part le Japon et la Corée) de moindre qualité, produits au détriment de l'environnement. Les méfaits asiatiques sur l'environnement devraient nous faire croire qu'il faut sacrifier notre industrie automobile pour assainir l'air de nos villes, c'est un bel exemple de la vue déformée qu'ont nos dirigeants de la situation actuelle ! Sachant que les rejets occasionnés par les véhicules motorisés sont essentiellement liés au transport de marchandises, c'est en priorité sur ce secteur qu'il faut agir, car le gisement de CO2 y est le plus important. Quant à demander aux constructeurs automobiles de produire des véhicules qui rejettent 120 grammes de CO2 au kilomètres alors qu'on en produit qui en rejettent 140, c'est industriellement absurde et économiquement injustifié. Et de toutes façons le consommateur donne raison aux industriels allemands ! Les gesticulations de Bruxelles et du gouvernement Ayrault n'auront aucun résultat à part faire encore délocaliser encore plus vite la production de Renault et PSA. Et voilà ! Vos avis svp ?
Réponse de le 04/10/2013 à 22:54 :
Mon avis : je ne vois pas ce que vient faire cette histoire de français enfermés dans leur bureau ou de gens qui travaillent dans le privé. Ensuite, si en Europe on ne peut que faire circuler des véhicules à faible taux d'émissions, tous les constructeurs (asiatique ou pas ) seront obligés de s'y mettre et les émissions de CO2 seront réduites. Et la planète y trouvera son compte et les cons ne pourront plus rouler dans des grosses voitures qui polluent, ce qui n'est pas un problème !
Réponse de le 04/10/2013 à 23:22 :
Assez d'accord avec le premier commentaire. Les rejets de CO2 liés aux véhicules individuelles, c'est de l'ordre de 10 % de l'ensemble. Industries, chauffage, transports de marchandises en représentent la plus grande part. On s'acharne sur l'automobile parce que c'est plus pratique de s'attaquer aux citoyens qu'aux entreprises, qu'à la Chine. Mais à trop se focaliser sur la voiture, on en oublie l'essentiel, le gros du bataillon sur lequel un effort pourtant minime aurait bien plus d'effets qu'un gros effort sur l'automobile.
Réponse de le 05/10/2013 à 7:30 :
C'est une façon de dire qu'il n'est pas remis de sa hausse d'impôts ..,
Réponse de le 05/10/2013 à 9:15 :
Vous dites "Les rejets de CO2 liés aux véhicules individuelles, c'est de l'ordre de 10 % de l'ensemble" , c'est possible, c'est peut être plus aussi ! De toutes façons les rejets de CO2 sont combattus depuis longtemps dans l'industrie (avec des pénalités pour leur émissions). Il n'y a aucune raison de limiter les émissions industrielles et pas les émissions des transports...
a écrit le 04/10/2013 à 20:28 :
Les allemands ces grands écolos hypocrites...
Réponse de le 04/10/2013 à 21:05 :
comme les Suisses
Réponse de le 04/10/2013 à 22:59 :
@bof : tout à fait d'accord ! Si on fait le bilan : plus de nucléaire, mais la combustion de lignite (catastrophique pour l'environnement), refus d'appliquer les règles européennes sur les nouveaux fluides frigorigènes (affaire Mercédes ...), et report de la directive CO2. Ils font très forts.
a écrit le 04/10/2013 à 20:05 :
Aller hop, tout le monde en françaises ou, et j'ouvre une porte, en hydrogène. Je veux bien partager ma production d'hydro avec mon voisin Joël et ma voisine Amélie, à la seule condition qu'il y en aie pour tout le monde !
a écrit le 04/10/2013 à 19:42 :
le report des mesures à plus tard en .....2024!!!!! Et pourquoi pas en 2070, puisqu'on y est??? Parce que à ce jeu là certains n'ont peur de rien même pas du ridicule!
a écrit le 04/10/2013 à 19:32 :
L'Allemagne veut privilégier son export de grosses berlines "sportives". Il parait qu'ils étaient "écolos" en fermant leurs centrales nucléaires pour les remplacer par des centrales à CO2...
Réponse de le 04/10/2013 à 22:06 :
...et vivre de l'électricité nucléaire produite par leur voisins...
a écrit le 04/10/2013 à 19:00 :
Au lieu de se focaliser sur quelques grammes de CO2 de plus ou de moins, ils feraient mieux d'arrêter le scandale de la vente en masse de petite citadines équipés de moteur diesel.
Réponse de le 04/10/2013 à 19:38 :
et les grosses berlines ?????Elles comptent pas ????? Va peut être falloir apprendre à compter!
Réponse de le 04/10/2013 à 20:58 :
Regardez donc les rejets des grosses berlines, comme vous dites. BMW 330d de 2013: 129 grammes au kilomètre, pour 258 chevaux. Peugeot 508 HDi 140, 119 grammes (118 cv de plus pour la BMW, pour 10 grammes au km !). Alors, "Boaf", expliquez moi ce qu'il faut faire: garder en Europe une production de véhicules haut de gamme, qui s'exportent fort bien, ramènent des devises en Europe et des emplois, ou grever les investissements des constructeurs en les obligeant à focaliser exclusivement leur R&D sur les émissions et perdre du terrain face à la concurrence ? Je ne suis pas un fanatique des "grosses berlines" allemandes que vous pointez du doigt, simplement je trouve le raisonnement de Bruxelles stupide, sachant que les constructeurs visent déjà eux mêmes par leur R&D la réduction de la consommation et donc les rejets de CO2.
Réponse de le 04/10/2013 à 21:09 :
70% des particules ne proviennent pas du transport routier. On ferait mieux d'interdire le chauffage au fioul, les centrales au charbon et au fioul.
Réponse de le 04/10/2013 à 21:21 :
Parenthèse: il est désormais connu que BMW figure parmi les mauvais élèves en ce qui concerne la différence entre les consommations et les rejet de CO2 annoncés, et les chiffres vérifiés en condition normale d'utilisation... Chez Peugeot, on est plus honnète.
Réponse de le 05/10/2013 à 7:29 :
le pourcentage de CO2 émis par un moteur a explosion dépends uniquement de son rendement , donc au plus ce moteur sera de conception ancienne au plus il polluera. Faut comparer des choses comparables entre les bons constructeurs et les bricoleurs .
Par contre , comme dit plus haut , on ferait effectivement bien de supprimer le chauffage au fioul par le chauffage électrique ou gaz , tout est question de prix , mais allez entrer cela dans la tête d'un Énarque ... Mission impossible .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :