Automobile : le bénéfice net de Valeo a bondi en 2016

 |   |  402  mots
Valeo, dont le chiffre d'affaires a crû de 14% à 16,52 milliards d'euros l'année dernière, s'est félicité d'une accélération des prises de commandes de 17% à 23,6 milliards d'euros
Valeo, dont le chiffre d'affaires a crû de 14% à 16,52 milliards d'euros l'année dernière, s'est félicité d'une accélération des prises de commandes de 17% à 23,6 milliards d'euros (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Les profits de l'équipementier automobile français sont venus s'établir juste en dessous d'un milliard d'euros l'an dernier, grâce à une progression des ventes de 11% et d'une forte croissance en Asie.

L'équipementier automobile français Valeo a publié jeudi un bénéfice net en progression de 27% pour 2016, à 925 millions d'euros, fruit de ventes en forte hausse et d'une nouvelle amélioration de la rentabilité.

Valeo, dont le chiffre d'affaires a crû de 14% à 16,52 milliards d'euros l'année dernière, s'est en outre félicité d'une accélération des prises de commandes de 17% à 23,6 milliards d'euros, "confirmant la capacité du groupe à croître structurellement à un rythme supérieur à celui de la production automobile", selon un communiqué. La marge opérationnelle a quant à elle gagné 0,4 point à 8,1% et Valeo a généré un flux de trésorerie libre, indicateur très surveillé dans l'industrie automobile, de 661 millions d'euros (+17%).

Forte croissance en Asie

La progression des ventes a été de 11% à périmètre et changes constants. Les changes ont eu peu d'incidence sur l'année et les trois points supplémentaires de croissance proviennent de l'intégration de deux sociétés allemandes, Peiker (électronique embarquée) et Spheros (air conditonné pour autobus). L'activité "première monte", c'est-à-dire les pièces livrées aux constructeurs pour installation sur des véhicules dans leurs usines, s'est avérée la plus dynamique, avec une croissance organique de 12% à 14,4 milliards d'euros, soit 87% du chiffre d'affaires.

Si l'Europe représente presque la moitié des débouchés commerciaux de Valeo dans cette branche (7 milliards d'euros, +11%), c'est l'Asie qui a connu la croissance la plus importante (+17%), portant les ventes à 3,9 milliards. Cette dernière région a bénéficié d'un bond de l'activité de 22% en Chine, premier marché automobile mondial, le reste du continent progressant de 11%, toujours à changes constants.

Les régions Amérique du Nord (3,1 milliards d'euros, +8%) et Amérique du Sud (296 millions, +7%) sont également dans le vert. Toutes les régions croissent pour Valeo à un rythme bien supérieur à la production automobile.

De l'optimisme en 2017

Pour cette année, l'entreprise dirigée par Jacques Aschenbroich se fixe le but d'une "croissance de son chiffre d'affaires supérieure de plus de 5 points à celle du marché" (8 points réalisés en 2016) ainsi qu'une "légère hausse de la marge opérationnelle" en pourcentage du chiffre d'affaires et avant acquisitions.

Elle a en outre prévu de diffuser le 28 février, à l'occasion d'une journée investisseurs, de nouveaux objectifs à moyen terme. Jusqu'ici, Valeo visait pour 2020 un chiffre d'affaires de 20 milliards d'euros et une marge opérationnelle entre 8 et 9%.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :