Automobile : Toyota arrête sa marque américaine dédiée aux jeunes

 |   |  331  mots
Toyota a vu sa propre clientèle rajeunir, ce qui rend moins nécessaire la présence d'une autre marque dédiée.
Toyota a vu sa propre clientèle rajeunir, ce qui rend moins nécessaire la présence d'une autre marque dédiée. (Crédits : Reuters)
Le constructeur automobile japonais a annoncé que Scion ne serait plus commercialisé aux Etats-Unis, intégrant les modèles de la marque dans son propre catalogue. Les ventes de cette marque ont chuté au niveau confidentiel de 56.000 unités par an.

Toyota, le premier constructeur automobile mondial, a annoncé mercredi 3 février qu'il allait retirer sa marque Scion du marché nord-américain après 13 ans de présence. Scion visait en particulier les conducteurs jeunes avec des modèles au design original et un prix inférieur à 20.000 dollars (18.000 euros).

Un marché qui a évolué

Jim Lentz, responsable de Toyota Motor North America, a indiqué que les ventes cesseraient à la fin de l'été et que la décision avait été prise à la fois en raison de l'évolution du marché américain et des modifications dans les habitudes de consommation des jeunes acheteurs. Il a également souligné que la marque Toyota elle-même avait adopté ces dernières années un design plus moderne qui attirait une clientèle plus jeune.

"Ce n'est pas un pas en arrière pour Scion, c'est un pas en avant pour Toyota", a affirmé M. Lentz qui avait lui-même été chargé de développer Scion aux Etats-Unis il y a une quinzaine d'années.

Scion a vendu depuis plus d'un million de véhicules aux Etats-Unis dont 70% à des primo-acheteurs pour le groupe Toyota et la moitié âgés de moins de 35 ans. Cette décision s'applique aux marchés des Etats-Unis, du Canada et de Porto Rico, les trois où étaient vendus les véhicules Scion.

Des ventes devenues confidentielles

Les ventes de la marque ont reculé de 3% en 2015 à 56.000 unités, très loin derrière le modèle bas de gamme de Toyota, la Corolla, qui s'est lui écoulé à 363.000 exemplaires. Certains modèles de la marque continueront toutefois d'être vendus sous l'emblème Toyota.

"La marque Scion n'a jamais eu aux Etats-Unis le succès escompté par Toyota. En vendant les modèles sous le nom Toyota, le groupe peut économiser de l'argent en terme de marketing", a indiqué Jessica Caldwell du site Edmunds.com, soulignant que les bas prix de l'essence actuels incitaient également les acheteurs à acquérir des voitures plus grosses.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/02/2016 à 14:02 :
Avec la politique néolibérale de baisse des salaires les jeunes sont forcément les premiers touchés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :