Hitachi et Honda unissent leurs forces dans les équipements automobiles

 |   |  246  mots
(Crédits : Kieran Doherty)
Les groupes japonais Hitachi et Honda ont annoncé, ce mercredi 30 octobre, leur intention de fusionner leurs activités dans les équipements automobiles. Objectif : créer un nouveau poids lourd de ce secteur, bouleversé comme les constructeurs par les nouvelles technologies et les défis environnementaux.

Au Japon, deux poids lourds de l'équipement automobiles s'allient. La fusion de Hitachi Automotive Systems avec Keihin Corporation, Showa Corporation et Nissin Kogyo (sociétés dans le giron de Honda), annoncé ce mercredi 30 octobre, donnera naissance à une entité totalisant un chiffre d'affaires annuel de 1.700 milliards de yens (14 milliards d'euros), selon un communiqué.

Le nouvel ensemble, qui reprendra uniquement le nom de Hitachi Automotive Systems, sera détenu à 66,6% par Hitachi et à 33,4% par Honda, est-il précisé.

Brice Koch sera aux commandes

Le groupe sera dirigé par l'actuel patron de Hitachi Automotive Systems, le Suisse Brice Koch. "A un moment où l'environnement de l'industrie auto et moto est en pleine reconfiguration, ces mesures vont créer un nouveau fournisseur mondial de premier rang", avec des positions de meneur dans les systèmes de motorisation classiques, hybrides et électriques, les suspensions et freins, la direction et les systèmes de sécurité, selon M. Koch, cité dans le communiqué.

Pour réaliser la fusion avec Hitachi Automotive Systems, Honda va d'abord monter à 100% du capital de Keihin, Showa et Nissin Kogyo, trois sociétés dont il était déjà actionnaire principal mais non majoritaire.

Honda est aussi un important client de ces trois sociétés, mais pas le seul: elles fournissent aussi d'autres constructeurs automobiles nippons comme Mitsubishi Motors, Subaru, Suzuki, Mazda. Nissan, Toyota, Ford et General Motors comptent par ailleurs parmi les grands clients de Hitachi Automotive Systems, qui est actuellement une filiale à 100% de Hitachi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :