Jaguar Land Rover investit 815 millions d'euros en Grande Bretagne

La filiale britannique du groupe indien Tata continue d'investir dans ses usines domestiques. Après des années de baisse de la production, le Royaume-Uni assiste à la renaissance de son industrie automobile.
Jaguar, symbole du luxe automobile aux accents britanniques.
Jaguar, symbole du luxe automobile aux accents britanniques. (Crédits : <small>DR</small>)

Le groupe automobile indien Jaguar Land Rover va investir 600 millions de livres (815 millions d'euros) dans la production de voitures en Grande-Bretagne, a annoncé le groupe jeudi dans un communiqué.

L'entreprise d'origine britannique, achetée par l'indien Tata Motors à Ford en 2008 pour 2,3 milliards de dollars, a précisé que la plus grande partie de cet investissement serait réalisée sur son site de Bromwich Castle, dans l'ouest des Midlands, où 320 millions de livres seront consacrés à compléter son développement pour en faire un "centre global d'excellence pour la fabrication de véhicules légers".

Le groupe indien a ajouté que cet investissement montrait sa volonté de participer à la renaissance de l'industrie automobile britannique.

"Jaguar Land Rover continue à démontrer son soutien permanent à l'industrie automobile britannique par le biais d'investissements soutenus dans les domaines de la recherche avancée, de la technologie et de l'innovation", a affirmé le patron de Jaguar Land Rover, Ralf Speth, dans ce communiqué.

"Cet investissement, réalisé au cœur de nos activités en Grande-Bretagne signale la confiance que nous portons à la région pour soutenir la création, la réalisation et la production de produits britannique de grande qualité à ultra-basses émissions aujourd'hui et dans l'avenir", a ajouté M. Speth.

Renaissance de l'industrie automobile britannique

Cet investissement intervient après l'annonce d'un plan destiné à doubler un centre d'ingénierie situé à Whitley, dans l'ouest des Midlands, destiné à créer des véhicules à basses émissions.

Cette annonce confirme la renaissance de l'industrie automobile britannique. D'après l'OICA (Organisation internationale des constructeurs), le Royaume-Uni devrait produire 2 millions de véhicules en 2017 contre seulement 1,1 million en 2009.

Lire aussi: Un salon automobile pour Londres, symbole de la renaissance d'une industrie

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.