Le marché automobile européen poursuit sa croissance

 |   |  223  mots
Le plus gros marché automobile européen, l'Allemagne, enregistre une hausse de 6,6%, tandis que la France connait une hausse de 4,5%.
Le plus gros marché automobile européen, l'Allemagne, enregistre une hausse de 6,6%, tandis que la France connait une hausse de 4,5%. (Crédits : © Stringer Shanghai / Reuters)
Sur les deux premiers mois de l'année, les immatriculations européennes d'automobiles neuves ont augmenté de 7% par rapport à la même période de 2014. Les constructeurs français ont enregistré des performances contrastées.

Dix-huitième mois consécutif de hausse. Les immatriculations de voitures neuves dans l'Union européenne ont crû de 7,3% en février, tirées notamment par les marchés espagnol, italien et britannique, qui ont connu une croissance à deux chiffres, a annoncé mardi 17 mars l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA).

Sur les deux premiers mois de l'année, les immatriculations européennes d'automobiles neuves ont augmenté de 7% par rapport à la même période de 2014. En janvier, la hausse avait été de 6,7%. Au total, 924.440 voitures particulières ont été mises sur la route dans l'Union européenne le mois dernier, ce qui reste toutefois en deçà des chiffres de février 2008 (plus de 1,1 million), avant la crise financière.

La France sous la moyenne européenne

L'Espagne a immatriculé 26,1% de voitures de plus qu'en février 2014 ; en Italie, la hausse est de 13,2%; le Portugal, avec des volumes certes faibles, affiche la plus forte progression dans l'Union avec 35,6%. Le plus gros marché automobile européen, l'Allemagne, enregistre quant à lui une hausse de 6,6%, tandis que le Royaume-Uni croît de 12% et la France de 4,5%.

Dans un marché européen qui confirme son bon démarrage en 2015, les constructeurs français ont enregistré des performances contrastées, Renault faisant mieux que la moyenne avec 9,9% de croissance tandis que PSA Peugeot Citroën restait quasi stable (+1,1%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2015 à 12:31 :
Le winner c'est ...encore RENAULT quand l'Europe voit VW group s'enliser même avec le quattro 4RM , dure est la chute, très dure., plus dur est-ce seulement envisageable...???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :