Record de ventes en 2017 pour Volkswagen

 |   |  225  mots
(Crédits : Michaela Rehle)
La marque automobile allemande Volkswagen a établi l'an dernier un nouveau record de ventes mondiales, à 6,23 millions d'unités, soit une hausse de 4,2% par rapport à 2016, essentiellement grâce à la Chine, selon un communiqué diffusé dimanche.

Volkswagen a vendu 3,18 millions de véhicules rien que sur la Chine (+5,9% par rapport à 2016), son plus gros marché qui représente désormais plus de la moitié de ses volumes mondiaux. Elle y a dépassé pour la première fois la barre des 3 millions d'unités.

L'effet du Dieselgate

En Europe cependant, les ventes ont reculé de 0,1% à 1,69 million, notamment en raison d'une baisse notable de 4,7% en Allemagne, à contre-courant de la hausse du marché dans la première économie européenne.

Les ventes aux États-Unis ont progressé de 5,2% à 339.700 unités, dans un marché en baisse de 1,8%. Volkswagen, dont les ventes avaient chuté en 2016 dans ce pays, dans le sillage du scandale des moteurs truqués, semble donc y avoir retrouvé la confiance des consommateurs, profitant du lancement de nouveaux modèles plus adaptés aux goûts américains, notamment des SUV (4X4 urbains).

À la reconquête des États-Unis

La marque allemande a dévoilé dimanche soir à Detroit sa nouvelle berline Jetta, sur laquelle elle fonde des espoirs importants pour la zone Amérique du Nord. Volkswagen veut lancer au moins deux nouveaux modèles chaque année sur ce marché pour tenter de s'y établir comme un constructeur majeur.

Plus largement, Volkswagen a l'ambition de lancer plus de 10 nouveaux modèles et dérivés chaque année dans le monde jusqu'en 2020

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/01/2018 à 15:20 :
VW washing
Mi-novembre, VW annonce qu’il va consacrer 34 Mrd à l’électrique d’ici 2025.
Je prends de 2018 à 2025 inclus, soit 8 années, soit + de 4 Mrd par an, c’est du pipo.
Actuellement c’est Nissan, Toyota, Mercedes et Renault qui doivent investir le plus dans l’électrique et certainement qu'aucun de ces constructeurs ne doit dépasser les 3 Mrd/an parce qu’ils doivent aussi continuer à investir dans le thermique.
---
Opération green-washing :
Le groupe n’est plus un constructeur auto, c’est maintenant un acteur de la mobilité !
Depuis novembre, Volkswagen présente un concept « MOIA », un utilitaire bricolé, rien de plus, à grand renfort de nombreuses vidéos et témoignages :
https://www.youtube.com/watch?v=tgI0ujdfEAg
MOIA sonne plus français qu'allemand ou britannique !
---
Le 05/12/17, donc semaines plus tard, Volkswagen a été auditionnée par l’Assemblée Nationale.
---
Est-ce que ces bourrins d’allemands nous prennent pour des ânes ?
Il leurs est reproché de ne toujours pas avoir fait la transparence sur leurs grosses magouilles.
Les plus grosses magouilles du secteur auto.
Le point positif du scandale, c’est d’avoir obligé le groupe à engager plus rapidement sa transition vers l’électrique et la dépollution thermique.
--
Qui dit « acteur de la mobilité » dit intelligence, alors là, la R&D allemande va avoir du boulot pour mettre à jour sa caboche !
PSA traine aussi des godasses, mais avance franchement ! Malheureusement pour le groupe, il vient de racheter Opel (l'allemand), l’un des pires constructeurs en matière de pollution.
Le groupe se fait attendre à l’Assemblée ! Pas avant la fin de l’hiver……
Renault est, ce jour, le plus transparent..
De mémoire, un député a même cité le Groupe en exemple au patron de VW.
Renault est le plus engagé dans l’électrique, l’autonome et le recyclage.
---
07/12/17 Le surlendemain de cette audition, où le patron de VW France s’est bien fait remonter les bretelles par certains de nos élus :
AFP : « Le parquet de Munich (sud), où se trouve le siège de BMW, a lancé des investigations sur de possibles irrégularités concernant le système de filtration des émissions polluantes de véhicules diesel du constructeur bavarois, a indiqué une porte-parole à l’agence allemande, confirmant des informations de presse. »
Il était temps !
Ouais, je pense même que nos voisins nous prennent vraiment pour des ânes de compétition !
a écrit le 16/01/2018 à 12:17 :
Cocorico...les Renault Clio sont essentiellement fabriquées en Turquie, les Citroën C3 sont essentiellement fabriquées en Slovaquie et la Peugeot 208, elle est aujourd’hui essentiellement fabriquée en Slovaquie. Et la voiture la plus fabriquée en France est toujours la Yaris.
Réponse de le 16/01/2018 à 19:59 :
Et la voiture la plus vendue en France est la Dacia Sandero (roumaine)...
a écrit le 15/01/2018 à 19:32 :
Les chiffres, pas ceux des groupes qui ne veulent rien dire lorsqu'on sait que celui de VW comprend pratiquement une douzaine de constructeurs..
Si nous prenons les ventes des marques seules :
Toyota c'est 9,224 millions de véhicules
VW, 6,23 millions
Renault 3,762 millions, VL et utilitaires légers.
Soyez modestes, Renault seul c'est pas grand chose à l'échelle mondiale.
a écrit le 15/01/2018 à 11:31 :
Résultats, le groupe de VW perd des parts de marché. Exemple le groupe Renault a augmenté ses ventes d'un % presque double de celui de VW. Soit plus de 8% contre plus de 4 %. Donc titre de l'article racoleur mais très loin de la réalité.
Deutsche Qualität ist abwegig !
Réponse de le 15/01/2018 à 11:52 :
VW groupue est englué dans les sales coups de l' UE du lobby Merkelien et mise à question par les usa qui ne valent guère mieux, cf les truandages des normes de Ford révélées la semaine passée..

On oubliera donc, next, achetons de gens sérieux et qui nous rapportent.
a écrit le 15/01/2018 à 9:17 :
Bon ben c'est bon du coup ils peuvent rembourser les milliards que lui a donné l'europe pour polluer au final quand même non ?

Ah oui mais c'est vrai, cette multinationale créée par Hitler, elle y tient tellement notre oligarchie...

C'était le bon temps hein ! Souvenirs, souvenirs...
a écrit le 15/01/2018 à 9:13 :
... comme quoi dans ce monde libéral tricheries et business cohabitent en toute harmonie !
a écrit le 15/01/2018 à 6:57 :
Excellente nouvelle :
-le dieselgate, largement monté en épingle (il a notamment servi de prétexte à un matraquage fiscal inédit sur le gazole), n'affecte pas réellement VW et même aux USA d'où est partie l'affaire VW progresse.
-la fausse écologie qu'on cherche à nous imposer, tout le monde s'en fiche.
Réponse de le 15/01/2018 à 9:54 :
Ce ne sont pas les volumes de VV qui sont intéressant à porter sous le projo des clients abusés mais les marges du grpupe qui étaient pour Volkswagen au tiers sinon au quart des deux marques françaises en 2016..

Effet monde donc quand Vokswagen marque est en perte de parts de marchés en France et en Europe, triste confirmation d 'un artifice de communication habituel avec cet oiseau là.


Quand à affirmer progresser de 5 % aux Usa alors qu' on y a baissé culotte avec le Vvévégate et qu' on y vend presque rien, c' est tout simplement ébouriffant .....
Réponse de le 16/01/2018 à 20:05 :
La moindre des choses est de cumuler les ventes des marques VW, Skoda, Seat voire même Audi qui sur le plan technique sont pour le moins des proches cousines. Seat et Skoda ont bien progressé en 2017...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :