Renault : remplacement imminent de Carlos Ghosn par Jean-Dominique Senard

 |   |  238  mots
Jean-Dominique Senard, actuel patron de Michelin, pourrait succéder dès jeudi à Carlos Ghosn à la tête de Renault.
Jean-Dominique Senard, actuel patron de Michelin, pourrait succéder dès jeudi à Carlos Ghosn à la tête de Renault. (Crédits : Reuters)
La rumeur court depuis plusieurs semaines... L'actuel patron de Michelin, sur le départ, pourrait succéder dès jeudi à Carlos Ghosn à la tête de Renault, alors que celui-ci est emprisonné au Japon dans l'attente de son procès. Jean-Dominique Senard partagerait le pouvoir avec Thierry Bolloré, actuel numéro deux de Renault.

Renault a convoqué un conseil d'administration le jeudi 24 janvier pour aborder la question de la succession de son PDG Carlos Ghosn, emprisonné au Japon depuis le 19 novembre pour des soupçons de malversations financières, ont dit mardi des sources à l'agence Reuters.

La comité des nominations du constructeur automobile français a, comme attendu, avancé le nom de Jean-Dominique Senard, actuel président de Michelin pour la présidence tandis que Thierry Bolloré, actuel directeur général adjoint, prendrait le poste de directeur général, ont ajouté les sources.

Le maintien en prison de Ghosn oblige Renault à faire mouvement

Le tribunal de district de Tokyo a rejeté plus tôt dans la journée une nouvelle demande de libération sous caution de Carlos Ghosn, malgré la proposition de ce dernier de porter un bracelet électronique à la cheville.

Lire aussi : Affaire Carlos Ghosn : la justice japonaise refuse (encore) de libérer l'ancien PDG de Nissan

Cette décision de justice, largement anticipée, accroît les chances de voir celui qui est encore également PDG de l'alliance Renault-Nissan rester derrière les barreaux jusqu'à son procès, ce qui augmente la pression sur le groupe français pour lui trouver un successeur alors que son partenaire japonais l'a évincé de sa présidence dans la foulée de son arrestation.

Lire aussi : Renault : les vrais enjeux du périlleux lâchage de Carlos Ghosn

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2019 à 16:26 :
Où est l'info?
a écrit le 22/01/2019 à 16:23 :
Un président de transition avant d'en trouver un vrai ? Mais il ne faudra pas tarder car les concurrents en profitent déjà depuis mi - novembre .
a écrit le 22/01/2019 à 14:28 :
"Carlos Ghosn ? Mais qui c'est ?! Jamais vu !"

La République Est Minable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :