Volkswagen aussi rattrapé par l'Histoire ?

En pleine tourmente suite aux accusations de fraude aux tests anti-pollution aux Etats-Unis, le constructeur allemand doit faire face à de nouvelles accusations... au Brésil, cette fois. D'anciens travailleurs accusent Volkswagen d'avoir collaboré à la dictature militaire entre 1964 et 1985.
Alors que l'affaire menaçait déjà de discréditer le Made in Germany, d'anciens travailleurs de Volswagen et des militants ont déposé plainte mardi à Sao Paulo, accusant le groupe d'avoir permis la torture et la persécution d'opposants sous la dictature militaire brésilienne.
Alors que l'affaire menaçait déjà de discréditer le "Made in Germany", d'anciens travailleurs de Volswagen et des militants ont déposé plainte mardi à Sao Paulo, accusant le groupe d'avoir permis la torture et la persécution d'opposants sous la dictature militaire brésilienne. (Crédits : Reuters)

Depuis les révélations du vendredi 18 septembre - Volkswagen est accusé d'avoir falsifié des tests anti-pollution sur 5 de ses modèles- le géant allemand vacille. Le constructeur automobile doit faire face à un scandale de dimension mondiale. La boîte de Pandore est grande ouverte, et donne lieu à de nouvelles découvertes...

Mardi, alors que l'affaire menaçait déjà de discréditer le "Made in Germany", d'anciens travailleurs de Volkswagen et des militants ont déposé plainte à Sao Paulo, au Brésil, accusant le groupe d'avoir permis la torture et la persécution d'opposants sous la dictature militaire brésilienne.

"Des salariés de Volkswagen ont été victimes de torture et de détention illégale, d'autres ont été mis au chômage et placés sur des listes noires, surveillés illégalement", a assuré Rosa Cardoso, une avocate qui représente plusieurs victimes.

Au Brésil, la plainte, déposée par le Forum des travailleurs pour la vérité, la justice et la réparation, avec l'appui de syndicats, d'avocats et de militants des droits de l'homme, porte sur les activités de la marque automobile durant la dictature militaire (1964-1985).

Des documents "dévastateurs" ?

"Les documents que nous avons contre (Volkswagen) sont dévastateurs, dans le sens où elle a permis l'existence d'un État policier à l'intérieur de l'entreprise et des arrestations directement aux postes de travail", a affirmé à l'AFP Sebastiao Neto, l'un des responsables du Forum.

La plainte, qui réclame des dommages et intérêts de manière collective auprès du groupe allemand, mentionne 12 ex-employés arrêtés et torturés dans l'usine de Volkswagen à Sao Bernardo do Campo, près de Sao Paulo, ainsi que des dizaines de personnes placées sur liste noire.

«Ils m'ont emmené, menotté, au département du personnel et là ils ont commencé à me torturer», a raconté à l'AFP l'un d'eux, Lucio Bellentani, militant communiste de 28 ans et employé de Volkswagen au moment des faits. Lucio avait ensuite été transféré dans un centre de détention où il avait passé un an avant d'être jugé.

Des avocats de la Commission nationale de la vérité

"Volkswagen n'a pas été l'unique entreprise impliquée, mais elle a eu un rôle de gestion à Sao Paulo et elle a même coordonné les autres" entreprises, a expliqué à l'AFP Sebastiao Neto.

L'action judiciaire est soutenue par des avocats qui ont participé à la Commission nationale de la vérité, mise en place en 2012 par la présidente de gauche Dilma Rousseff pour enquêter sur les crimes de la dictature militaire.

Dans l'un de ses rapports publié en décembre 2014, cité par le site de Deutsche Welle, la Commission affirme que des "montagnes de documents" viennent confirmer une coopération "à long terme" entre Volkswagen et la dictature militaire. En 1980 déjà, un certain Inacio Lula da Silva, alors syndicaliste, futur président (entre 2003 et 2010) prévenait les employés de Volkswagen que le directeur de la sécurité de l'entreprise auto les espionnait.

Volkswagen, qui a installé sa première usine dans le pays en 1953, est le plus important constructeur automobile ainsi que l'une des principales entreprises privées du pays. En mars dernier, il a atteint le record de 22 millions de véhicules produits au Brézil.

(Avec AFP)

Article publié à 8h22, mis à jour à 14h20.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 52
à écrit le 28/09/2015 à 18:00
Signaler
Volkswagen est le fruit d'une dictature, une des pires ayant existée

à écrit le 27/09/2015 à 21:38
Signaler
G trois Citroën et très satisfait . Nul besoin de voir du côté allemand . c Français et fier de l être . Ma c3 a 310 000 km et pas de pb et après on dit Deuch material

à écrit le 27/09/2015 à 14:54
Signaler
A la Tribune on n'est pas Charlie, apparemment, puisque 2 de mes 3 commentaires n'apparaissent pas ! censurés ? et pourquoi donc ?

à écrit le 26/09/2015 à 15:38
Signaler
Qui cela étonnera t-il ? sans doute pas ceux qui connaissent l'histoire de la création de cette marque par Hitler. Pourtant le logo de Wolkswagen garde la trace de ce qu'il était à l'origine. Posez-vous cette question : Pourquoi l'entreprise n'a t-el...

à écrit le 24/09/2015 à 10:19
Signaler
La haine a la maniere Melanchon ou Varoufakis, est sans limite.

à écrit le 24/09/2015 à 8:26
Signaler
Et cerise sur le gateau ou ironie d'un sort taquin: Le Bayern de Munich (fief de BMW ) qui bat Wolfsburg ( capitale de Volkswagen) 5 buts à 1 en Bundesliga !

à écrit le 23/09/2015 à 17:45
Signaler
Après les banques, ce sont les constructeurs automobiles européens qui sont dans la ligne de mire de l'administration américaine. A coups de plusieurs milliards à chaque fois, ça devient une affaire très rentable!!!

le 06/01/2016 à 14:07
Signaler
C'est une occasion pour punir les "colons américains" pour le Napalm et Round-Up au Vietnam+mensonges pour les armes chimiques de Saddam Hussein+la Libie et maintenant la Syrie. Bref une colonie dangereuse à qui l'on ne devrait donner aucun crédit. ...

à écrit le 23/09/2015 à 17:21
Signaler
Dur moment, mais VW s'en remettra. Ils font d'excellentes voitures et cela se sait.

le 23/09/2015 à 18:03
Signaler
@Rouge Ils font des voitures, et une voiture ce n'est jamais que 4 roues sous une caisse que fait avancer un moteur ( au principe ante diluvien) pour se rendre d'un point à un autre... par contre ils ont bien "niqués" 11 millions d'acheteurs de "Das...

le 23/09/2015 à 20:44
Signaler
OUI ON VOIT CA

le 25/09/2015 à 0:11
Signaler
@Rouge C'est bien ce que la com VW essaie de nous faire croire depuis la réunification des deux Allemagne, qu'ils sont bons... Mais, mais , mais... RENAULT est le troisième constructeur, deuxième européen en terme de fiabilité à l'enquête Auto Plus...

à écrit le 23/09/2015 à 16:26
Signaler
Une grecque qui a pincé le géant allemand: "Anna Stefanopoulou is professor of mechanical engineering and director of the Automotive Research Center at University of Michigan. She joins us from Ann Arbor with an under-the-hood view of the techn...

à écrit le 23/09/2015 à 16:25
Signaler
Volkswagen aurait un jour collaboré avec une dictature ? Je ne peux y croire.

le 23/09/2015 à 20:50
Signaler
ET AVAIT SURTOUT PIQUER LES MACHINES LES PLUS INNOVANTES A PEUGEOT PENDANT LA GUERRE AINSI QUE DES DOCUMENTS D ETUDE INNOVANTE..... C ETAIT SANS COMPTER SUR LE COURAGE D OUVRIERS PEUGEOT QUI SONT ALLER LES RECUPEREES UNE NUIT , LES MACHINES APRES D...

le 25/09/2015 à 3:58
Signaler
Il n'est pas question de mettre en cause les personne qui dirigent actuellement la marque mais la voiture du peuple, c'est bel et bien l'initiative d'un chancelier qui s'est suicidé quand les russes étaient au pied de son bunker.... De même Hugo Boss...

à écrit le 23/09/2015 à 16:16
Signaler
@ BONJOUR : vous ressortez cette histoire de la dictature au BRESIL vous accusez V.W. d'y avoir participé : Dans ce cas ouvrons les poubelles de l'histoire : LA PAPAUTE était au courant de l'assassina de religieux par les fascistes brésiliens qu'e...

à écrit le 23/09/2015 à 15:57
Signaler
VW plus grand constructeur au Brésil?:c'est FIAT il me semble.Amende+class action+11 millions de véhicules a remettre a jour (ou a échanger)+image de marque piétinée et maintenant complicité avec la dictature:annus horribilis pour VW.C'est des coups ...

à écrit le 23/09/2015 à 15:10
Signaler
Intérressant de voir ces français se réjouir des malheurs des autres.... Feraient mieux de se regarder dans le miroir, les jaloux. De plus si l'Allemagne toussait, la France sombrerait sous sa dette et ses déficits structurels. VW se relèvera et cett...

le 23/09/2015 à 16:28
Signaler
@Markus Il n'est jamais bon de se réjouir du malheur des autres, surtout quand il ne l'ont pas provoqué. VW a fabriqué son propre malheur, il vont en payer les conséquences, rien de plus normal. L'Allemagne tousse, La France sombre...Et si ma grand-...

le 23/09/2015 à 17:13
Signaler
Ah non! Les Français ne sont rien dans les problèmes de VW. Nous en avons marre des critiques Allemandes alors trouvez quelqu'un d'autre. Quant à se réjouir du malheur des autres, il me semble que les difficultés économiques Françaises - qui sont r...

le 23/09/2015 à 21:51
Signaler
Ha ! L anti France est à la manoeuvre. La médiocrité est décidément dans l air du temps

le 23/09/2015 à 22:21
Signaler
mais Schadenfroh est bien un allemand, il n'existe pas de mot équivalent en français.

à écrit le 23/09/2015 à 14:15
Signaler
De deux choses l'une : Ce traficotage est une fraude par rapport aux normes que les Etats victimes doivent sanctionner financièrement et faire remettre tous les véhicules aux Normes. D'autre part ces véhicules une fois remis aux normes ne dévelop...

le 23/09/2015 à 17:58
Signaler
@Double sanction Mais c'est DEJA une escroquerie. Et la plus grande escroquerie (manipulation) c'est d'avoir fait croire à la terre entière que les voitures allemandes étaient en tous points bien supérieures à toutes les autres, ce qui est évidem...

à écrit le 23/09/2015 à 13:49
Signaler
Si on résume, les ventes de VW vont s'effondrer au Brésil, aux USA. Les baisses vont se poursuivre en Chine et en Russie. Il ne restera que l'Europe occidentale et principalement le marché Allemand Il faudra bientôt appeler VW, das misère! lol

le 24/09/2015 à 0:02
Signaler
Et pas toute l'Europe! Dans le Sud, la rigueur -imposée par les Allemands justement- a rogné le pouvoir d'achat d'une très grande partie des populations. Perte permenente des parts de marché.

à écrit le 23/09/2015 à 13:36
Signaler
la dictature des écolos doit être combattue sans ménagement . Les normes demandées dans de nombreux domaines ne sont pas réalistes et conduisent aux contournement . L' écologie est une escroquerie colossale destinée à faire du fric , point ! Le seu...

le 23/09/2015 à 14:19
Signaler
Je ne vois pas où il pourrait y avoir une "dictature des écolos" et pourquoi elle devrait être combattue "sans ménagement". Les écologistes font le constat d'une dégradation continue, profonde, durable de l'environnement, ce qui est néfaste pour la v...

le 23/09/2015 à 17:21
Signaler
@coucou: Concernant la "multiplication des sapiens", comme vous dites, les Allemands avaient trouvé une solution il y a quelques années. Demandez à une certaine grande entreprise de chimie Allemande que je ne nommerai pas. Remarquez dans l'affaire ...

à écrit le 23/09/2015 à 13:33
Signaler
Le socialisme dans sa version politique et, par déclinaison le communisme qui en est un avatar, est une idéologies de pouvoir ayant détourné l'élan social et patriotique naturel des peuples. Il est inoculé (encore) à différentes régions du monde pour...

le 23/09/2015 à 22:03
Signaler
Ben mon colon, le corsô, c est du gros calibre. Il reste à esperer qu il ne soit que " tout en gueule "

à écrit le 23/09/2015 à 12:19
Signaler
Oui Volkswagen a aussi équipé en masse l'armée du Reich. Comme Renault qui a aussi largement été nationalisée par l'Etat français.... Comme Opel qui a été confisqué par les Américains et donné à GM.... Et que dire de FIAT?

le 23/09/2015 à 13:03
Signaler
Il est honteux, @Jeff, de dire que Renault a équipé l'armée nazi. Sa nationalisation pour "punir" sans jugement les prétendues positions de son dirigeant est d'ailleurs un scandale républicain.

le 23/09/2015 à 15:21
Signaler
Sur ce point je suis d'accord avec vous. Renault a produit des véhicules (des camions pour être exact, la production de voiture étant interdite) sous la contrainte et parce que c'était une question de survie industrielle Mais il n'empêche que c'est c...

le 23/09/2015 à 17:59
Signaler
@Jeff: La nationalisation de Renault était avant tout un règlement de comptes politique. N'oubliez pas que Louis Renault était un opposant très dur à la CGT et que les communistes étaient très puissants à la fin de la guerre avec des ministres au ...

à écrit le 23/09/2015 à 12:17
Signaler
Dans une telle tourmente la strategie de VW est arrêtée : on va faire dans le classique : 1_ on fait de la " com ". 2- on développe un argument qui fait toujours ses preuves : les autres en font autant. 3-les accusations portées contre nous sont une ...

à écrit le 23/09/2015 à 11:44
Signaler
Il semble que les plans de la Coccinelle ait été trouvé (volé !) chez SKODA lors de l'annexion de la Tchécoslovaquie en 1938. La Golf était en gestation chez NSU lorsque VOLKS a mis la main sur NSU. Au final, ils n'auraient jamais rien inventé.

le 23/09/2015 à 17:29
Signaler
Auriez-vous un lien qui nous permettrait de vérifier cette affirmation? Parce que si c'est vrai alors ça fiche en l'air la réputation Allemande dans le domaine de l'ingénierie automobile. On pourrait également parler des agissements de la famille Q...

à écrit le 23/09/2015 à 11:43
Signaler
Il semble que les plans de la Coccinelle ait été trouvé (volé !) chez SKODA lors de l'annexion de la Tchécoslovaquie en 1938. La Golf était en gestation chez NSU lorsque VOLKS a mis la main sur NSU. Au final, ils n'auraient jamais rien inventé.

à écrit le 23/09/2015 à 10:54
Signaler
on a la l'arogance d'une minorite qui gouverne ce pays en creant une societe financiere et détruisant toute tentatice de democratie meme l'Europe est complice voir exemple une directive europeene bafoue par mme Merkel le charbon et les moteurs...

le 23/09/2015 à 13:06
Signaler
Incompréhensible

à écrit le 23/09/2015 à 10:17
Signaler
Un retour aux sources pour la marque?

à écrit le 23/09/2015 à 8:59
Signaler
le syndrome de la hyène , typiquement humain malgré son nom ....

le 23/09/2015 à 10:27
Signaler
Un peu de retenue quand même, vous avez l'indignation sélective, et le Tüv et l' Adac et la bv DSG et...le nez...!!!!

à écrit le 23/09/2015 à 8:35
Signaler
Volkswagen n'est pas la fille de tonton Adolf pour rien..

le 23/09/2015 à 10:02
Signaler
vous avez la dent longue vous remontez à une période de plus de 70 ans. Au juste vos parents étaient dans quel camp pour avoir des propos aussi durs. Cette marque a fautée elle doit payer. Nous pourrions aussi relever les erreurs de la France lors de...

le 23/09/2015 à 10:12
Signaler
On en dit que la guerre est finie... Depuis tres longtemps.... Il faut tourner LES pages maintenant et arreter de ressasser.

le 23/09/2015 à 10:12
Signaler
On en dit que la guerre est finie... Depuis tres longtemps.... Il faut tourner LES pages maintenant et arreter de ressasser.

le 23/09/2015 à 10:13
Signaler
On en dit que la guerre est finie... Depuis tres longtemps.... Il faut tourner LES pages maintenant et arreter de ressasser. Il y a bien suffisament a faire avec les horreurs actuelles.

le 23/09/2015 à 10:24
Signaler
@@Giant Vu qu'elle n'a pas tout expié, et surtout pas retenu les enseignements du passé, elle doit rererepayer...Au fait nous en sommes à combien de mensonges en Europe....?

le 30/09/2015 à 18:18
Signaler
LA guerre est finie, remonter 70 ans en arrière est absurde, etc. Je veux bien. Mais à quelle époque remonte-t-on lorsqu'on évoque (pour ne pas dire invoque!), les pauvres Allemands traumatisés par l'hyper-inflation de la République de Weimar, ceci e...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.