Scandale Volkswagen : 11 millions de voitures concernées

 |   |  232  mots
Les autorités américaines ont contraint vendredi 18 septembre Volkswagen à rappeler près de 500.000 véhicules, accusant le constructeur allemand d'avoir volontairement enfreint certaines réglementations antipollution et le menaçant d'une très lourde pénalité.
Les autorités américaines ont contraint vendredi 18 septembre Volkswagen à rappeler près de 500.000 véhicules, accusant le constructeur allemand d'avoir volontairement enfreint certaines réglementations antipollution et le menaçant d'une très lourde pénalité. (Crédits : FABIAN BIMMER)
Alors que le titre Volkswagen continue de plonger à la Bourse de Francfort - avec une chute ponctuelle de plus de 20%- le constructeur automobile allemand a indiqué que 11 millions de véhicules dans le monde sont équipés d'un système visant à contourner les contrôles anti-pollution.

L'empire Volkswagen est-il en train de s'effondrer ? Le constructeur allemand a indiqué mardi 22 septembre que 11 millions de ses voitures dans le monde étaient équipées du logiciel de trucage révélé vendredi 18 septembre aux Etats-Unis.

"Des enquêtes internes ont montré que le logiciel en question était aussi présent dans d'autres véhicules diesel du groupe", selon un communiqué de Volkswagen, maison-mère des marques VW mais aussi Audi, Skoda, Seat ou encore Porsche. Le trucage, qui visait à contourner les tests anti-pollution, concerne tous les moteurs diesel de type EA189, soit "un volume total d'environ 11 millions de véhicules dans le monde", selon ce communiqué du groupe.

Les résultats du groupe "ajustés en conséquence"

Dans le même temps, le groupe a également annoncé qu'il allait passer une provision d'environ 6,5 milliards d'euros dans ses comptes du troisième trimestre pour faire face au scandale provoqué par sa tricherie sur les véhicules diesel, selon un communiqué publié mardi.

"Les objectifs de résultats du groupe pour l'année 2015 vont être ajustés en conséquence", a ajouté l'entreprise, numéro un mondial des ventes. Jusqu'ici, le groupe Volkswagen prévoyait pour l'exercice en cours une hausse jusqu'à 4% de son chiffre d'affaires et une marge d'exploitation, mesure de sa rentabilité, comprise entre 5,5% et 6,5%.

>> ALLER PLUS LOIN : Pollution : Volkswagen, accusé de tricherie, pourrait écoper d'une amende record

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/09/2015 à 20:43 :
Moi je n'achèterai jamais VW et encore moins Audi (pas mieux et encore plus cher), un journal automobile sérieux l' Argus mettait en avant sa fiabilité très en-deça des françaises dans son enquête d'août, c'est une double raison pour ne plus cautionner les mic mac de vos charmants voisins.
http://www.largus.fr/actualite-automobile/enquete-fiabilite-volkswagen-une-reputation-mise-a-mal-6412385.html#comment-sticky
Réponse de le 22/09/2015 à 21:36 :
Moi je n'achèterais jamais français, car j'ai pas besoin d'un magasine auto pour me dire quoi acheter et surtout les véhicules français sont loin derrière sauf le nombre de jours au garage où elles sont loin devant...
Réponse de le 23/09/2015 à 10:33 :
@drhouse: vous n'êtes pas capable de choisir vous même votre voiture ? Savez vous également que tous les magazines automobiles appartiennent aux allemands ?
a écrit le 22/09/2015 à 20:41 :
Dans tous les cas les sanctionner en n'achetant plus leurs autos puisqu'en trichant ils ont exercés de fait une concurrence déloyale sur les autres marques..
a écrit le 22/09/2015 à 20:27 :
On sentait bien depuis deux à trois ans que sous le couvert médiatique du groupe des choses n'étaient guère saines chez VW. le Tüv, l 'Adac, les grosses émissions lobbyiées à la commission par Mme Merkel, contre toute attente des enquêtes fiabilité catastrophiques... La com ne sait plus les couvrir, le prix à payer pour leur boulimie infantile est aujourd'hui là, présent, il faut casquer...
Réponse de le 22/09/2015 à 21:36 :
Sûr..
a écrit le 22/09/2015 à 15:40 :
"L'empire Volkswagen est-il en train de s'effondrer ?": vou exagéré pas un peu? 11 millions de ehicule au rappel on a deja vu pire hez d'autresconstructeurs, sui n'nt pas coué pour autant.
Réponse de le 22/09/2015 à 16:49 :
Tout dépendra ds consommateurs, pour ma part je règle le problème VW parce que c'en est un, moral.
Réponse de le 22/09/2015 à 19:09 :
Onze millions de consommateurs dont le véhicule perd de la Valeur,avec un malus au lieu d'un bonus .Infractions aux règles de concurrence,de protection de la santé et l'environnement,publicité mensongère...Cette escroquerie volontaire est une folie qui met la société Wolkswagen en périple ne croyez pas qu'elle est trop grosse pour disparaître!
eure
Réponse de le 22/09/2015 à 20:29 :
C'est de l'escroquerie, une atteinte à la concurrence, les autres constructeurs aux us en tout cas peuvent les attaquer pour distorsion de concurrence...
a écrit le 22/09/2015 à 15:16 :
TOO BIG TO FALL?
Souvenez vous : ENRON, Arthur ANDERSSEN, Lehman... VW va avoir du mal à traverser cette crise sans dégâts autres que financiers! Un retour à des marques indépendantes? Audi. Porsche. Seat. Etc...
a écrit le 22/09/2015 à 15:02 :
Vive la qualité allemande!!
Je cherche des renseignements sur le "cheating device" car seule l'existence de ce dispositif peut prouver la tricherie. Je suppose que c'est plus intelligent que: "si le moteur tourne et qu'il n'y a pas de conducteur sur le siège conducteur, alors ne pas polluer, sinon polluer!
Enfin je signale que la technologie d'injection du groupe Volkswagen est différente de celle des autres constructeurs, venant de chez Bosch: injecteur pompe à commande électrique contre injecteur classique à commande électrique. Détail pas forcément inutile puisque on peut très bien imaginer une tricherie limitée à Volkswagen
Réponse de le 22/09/2015 à 18:08 :
Plus aucun diesel we n utilise la technologie injecteur pompe depuis 2010 ou 2011
Réponse de le 22/09/2015 à 21:59 :
Je ne sais pas si c'est ça, mais des articles évoquent la règle basique : "si capot ouvert alors système anti-pollution au maximum" (puisque les tests pollution seraient fait avec capot ouvert)

D'autres pistes :
- le pré-enregistrement des coordonnées GPS des différents sites d'homologation
- des roues arrières fixent avec roues avant en rotation.
- l'utilisation du capteur de pression du siège conducteur est possible aussi.

A voir lorsqu'on en saura plus, mais à mon avis le système est basique et fait appel à une fonction / capteur utilisée par ailleurs.
a écrit le 22/09/2015 à 14:46 :
Est-ce qu' en Europe, il existe des organismes indépendants, comme aux U.S.A pour tester les véhicules diesel de P.S.A, de Renault-Nissan, de Fiat, etc... ?
a écrit le 22/09/2015 à 14:23 :
11M de voitures, ça veut dire que la tricherie a été initiée par la direction centrale.
C'est un peu comme la République irréprochable de notre président, quand on se targue d'être "Das Auto" et le premier de la classe, on ne doit pas se laisser aller à des tricheries de cancre de fond de la classe.
Je n'ai jamais acheté de caisses allemandes, et il est clair que ça ne va pas m'encourager à le faire. Pourquoi payer plus pour avoir la même chose (ou même moins bien) que Peugeot ou Renault; j'alterne entre les deux et j'en ai été toujours satisfait.
Réponse de le 22/09/2015 à 15:15 :
Je suis bien d'accord avec ce commentaire. Ceci dit la puissance industrielle de nos amis est basée en grande partie sur l'automobile alors que va t il se passer ?
a écrit le 22/09/2015 à 12:44 :
c'est une allemande lol
Réponse de le 23/09/2015 à 3:36 :
Oui en effet c'est une allemande, c'est ce qui ce fait de mieux d'ailleurs (avec les japonaises).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :