Record absolu pour Volvo Group : 34 milliards d'euros de chiffre d'affaires et +60% de bénéfice net

 |   |  282  mots
Au salon IAA de Hanovre, en septembre 2016, Volvo présentait son plus puissant camion, le FH16, avec des configurations moteur pouvant atteindre 750 CV.
Au salon IAA de Hanovre, en septembre 2016, Volvo présentait son plus puissant camion, le FH16, avec des configurations moteur pouvant atteindre 750 CV. (Crédits : Reuters)
Autobus, moteurs marins et industriels, camions, engins de construction... les ventes augmentent dans tous les segments de marché et les prévisions sont relevées pour tous les continents (Chine, Amérique du Nord, Europe). Bref, tous les voyants sont au vert pour le constructeur de poids-lourds suédois AB Volvo qui s'apprête, en outre, à innover avec le lancement de camions électriques en 2019.

Le fabricant de poids lourds suédois Volvo a annoncé mercredi un bond de 60% de son bénéfice net en 2017 et une hausse des ventes lui permettant d'afficher un chiffre d'affaires record.

Le bénéfice net s'est élevé à 21 milliards de couronnes suédoises (SEK, soit 2,1 milliards d'euros) et le chiffre d'affaires à 334 milliards de couronnes (34 milliards d'euros) sur l'ensemble de l'année passée, soit un bond de 11%, le chiffre d'affaires "le plus élevé de l'histoire" de Volvo, a indiqué son PDG Martin Lundstedt, cité dans le communiqué.

"Nous avons également amélioré notre rentabilité avec une marge opérationnelle de 9,1%" contre 6,9% en 2016, a ajouté le PDG.

Tous les voyants au vert, la Bourse apprécie

Peu après l'ouverture de la Volvo, camion, moteur, poids-lourd,, à 08H00 GMT, l'action prenait 3,4% dans un marché orienté à la hausse (+0,25%).

En 2017, les ventes ont augmenté sur tous les continents, et dans les principaux secteurs de Volvo Group, à savoir les camions (+8%) et les engins de construction (+31%).

Dans les autres métiers du groupe, le marché des bus (+3% de ventes en 2017) et des moteurs marins et industriels (Volvo Penta, +12,4%) montrent la bonne santé du groupe.

Le conseil d'administration a proposé de verser un dividende de 4,25 couronnes par action en 2018, contre 3,25 couronnes auparavant.

Prévisions relevées partout dans le monde

Volvo relève ses prévisions 2018 pour les ventes de la division camions sur ses marchés européen, nord-américain, brésilien et indien. Dans la division engins de construction, le groupe relève ses prévisions en Europe, en Amérique du Nord et en Chine.

Début 2018, Volvo Trucks avait également annoncé le lancement de camions de livraison électriques en Europe pour 2019.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :