Moisson de contrats pour Alstom

 |   |  266  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe Alstom récoltera un montant maximum de 735 millions d'euros au total avec trois séries de commandes conclues dans la journée du 4 mars. Des équipements pour une centrale en Malaisie devraient lui rapporter 650 millions d'euros. En France, les services de transports de Lyon et de la région Pays de Loire ont passé commande d'équipements de transport.

Premier gros contrat officialisé dans la journée de lundi par Alstom : une commande d'équipement pour une centrale à charbon en Malaisie pour 650 millions d'euros. L'entreprise française fait partie, avec China Machinery Import and Export Corporation, du consortium qui a remporté l'offre de la société publique malaisienne Tenaga Nasional. La livraison de centrale, qui doit coûter 1 milliard d'euros, est prévue pour  2015.

Alstom obtiendra aussi jusqu'à 58 millions d'euros avec des commandes de Citadis, des rames de tramway par Systral, le syndicat des transports de l'agglomération lyonnaise. Dans le contrat initial, dix rames doivent être livrées pour 33 millions d'euros. Une option allant de deux à neuf unités supplémentaires rapportera jusqu'à 25 millions d'euros de plus à partir de l'automne 2012. Il s'agira de fournir des rames de tramway de grande capacité pouvant accueillir autant de passagers que 6 bus (400 passagers) sur la ligne T3 entre la gare Lyon Part-Dieu et la station Meyzieu.

Enfin, 27 millions supplémentaires tomberont dans l'escarcelle du groupe de transport et d'énergie grâce au contrat passé avec la région Pays de la Loire. Une commande de huit rames supplémentaires de "tram-trains" Citadis Dualise, devant relier Nantes à la commune de Chateaubriand, a été passée. La livraison doit s'étaler de 2013 à 2014.

La période semble prospère pour Alstom. Au troisième trimestre 2010-2011 ses commandes ont progressé de 6,9% et atteignent 2,8 milliards d'euros dans l'énergie.  Dans la division Transport, 1,6 milliard de commandes étaient prévues (soit une hausse de 4,1% par rapport aux trimestres précédents). Une forte demande dans les pays émergents contribue à ces bons chiffres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :