Le bois dans la construction : la foncière Frey va investir 35 millions sur dix ans

 |   |  541  mots
Antoine Frey, président-directeur général de Frey.
Antoine Frey, président-directeur général de Frey. (Crédits : DR)
SÉRIE (1/4). L'aménageur, développeur, investisseur et gestionnaire de centres commerciaux de plein air (retail park) veut atteindre la neutralité zéro carbone à horizon 2030, notamment en intégrant "le plus de bois possible" dans ses projets immobiliers.

En ce mois de juin chez la foncière Frey, une nouvelle chasse l'autre, peut-être pour mieux faire oublier la première. Après l'abandon du projet "Shopping promenade" dans le cadre d'"Ode à la Mer" à Montpellier par le maire sortant Philippe Saurel, qu'Antoine Frey qualifie auprès de La Tribune de "mépris pour le monde économique", le président-directeur général du groupe éponyme a présenté ce 23 juin 2020 sa stratégie environnementale d'ici à dix ans.

Une construction qui représente 47% de ses émissions

A la tête de 1,2 milliard d'euros de patrimoine, l'aménageur, le développeur, l'investisseur et le gestionnaire spécialisé dans les centres commerciaux...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :