Icade confirme ses négociations exclusives avec le Crédit Immobilier de France pour la vente de son pôle administration de biens

 |   |  248  mots
Comme latribune.fr le révélait mercredi soir, le CIF va récupérer un réseau d'agences de 400 personnes. Une structure dédiée devrait être créée à l'occasion.

Les candidats pour la division administration de biens d'Icade, la filiale immobilière de la Caisse des Dépôts, étaient finalement assez nombreux en dépit d'une conjoncture plutôt morose pour tous les métiers de l'immobilier mais comme latribune.fr l'a révélé mercredi soir, Icade est entrée en négociation exclusive avec le Crédit Immobilier de France, CIF. Elle l'a confirmé ce jeudi.

Ce pôle administration de biens, essentiellement basé en Ile de France, comprend environ 400 personnes, que le Crédit Immobilier de France devrait donc récupérer.

A l'automne 2008, Icade avait annoncé sa volonté de se séparer de ce pôle qu'elle considérait de trop faible taille pour être conservé en l'état. Parmi les candidats en lice figurait Nexity. Le groupe dirigé par Alain Dinin avait, en effet, regardé le dossier en vue de le rapprocher de son pôle administration de bien constitué autour de Lamy.

Le Crédit Immobilier de France est déjà à la tête d'un important réseau d'agences. Au regard des derniers chiffres disponibles, son réseau figure ainsi à la cinquième place nationale.
 

Si tout se passe bien, le CIF devrait donc intégrer les agences d'Icade à l'intérieur d'une nouvelle structure dédiée. Reste maintenant à Icade à négocier la vente de son pôle logements, un très gros morceau qui devrait prendre encore de longs mois avant d'aboutir, compte tenu des tenants et aboutissants politiques.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :