Teva profite du rachat de Barr au premier trimestre

 |   |  195  mots
Le fabricant de médicaments génériques a vu ses ventes bondir grâce à l'acquisition en décembre dernier de son rival Barr. Le chiffre d'affaires progresse de 22% à 3,15 milliards de dollars au premier trimestre.

Teva Pharmaceutical Industries, le plus grand fabricant mondial de médicaments génériques, a publié ce mardi une hausse de 4,3% de son bénéfice ajusté à 364 millions de dollars au premier trimestre grâce aux bonnes performances de son médicament Copaxone et de sa pilule contraceptive Plan B. Il faut noter néanmoins que ce résultat ne tient pas compte des coûts liés à l'acquisition de son rival Barr en décembre dernier pour 7,4 milliards de dollars.

Le rachat de Barr a déjà permis de doper le chiffre d'affaires en Europe de l'Est, en Allemagne et aux Etats-Unis, où les ventes ont progressé de 36% à 1,86 milliard de dollars, ce qui représente 60% du chiffre d'affaires total. Ce dernier a, lui, progressé de 22% à 3,15 milliards de dollars et ressort en dessous des prévisions des analystes en raison d'un dollar fort.

Ces performances du premier trimestre "nous rendent très optimistes pour la suite de 2009", a estimé le PDG de Teva, Shlomo Yanai. Le groupe israëlien table sur un bénéfice par action compris entre 2,85 dollar et 3,05 dollar cette année. Ses ventes devraient atteindre 14,6 milliards de dollars contre 11,1 milliards en 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :