Nouvelle réduction d'effectifs chez Clariant, qui fermera un site en France

 |   |  155  mots
Le groupe chimique suisse, qui a déjà supprimé cette année 2.700 emplois dans le monde en raison de la crise économique, va réduire ses effectifs d'environ 570 postes supplémentaires en Europe et au Mexique. Quelque 260 emplois seront supprimés sur le site français de Huningue qui sera fermé.

Le groupe chimique suisse Clariant a annoncé ce jeudi sa décision de supprimer 570 postes dans le monde et de fermer plusieurs usines, parmi lesquelles se trouve le site français d'Huningue, dans le Haut-Rhin, où quelque 260 personnes sont employées. Ces restructurations devraient être menées à bien entre 2011 et 2013, pour un coût global de 150 millions de francs suisses (100 millions d'euros environ), a précisé Clariant, qui produit entre autres des pigments pour les secteurs de l'automobile et du textile.

Il avait déjà annoncé plus de 2.000 suppressions de postes depuis le début de l'année. Clariant précise avoir engagé des discussions avec les autorités et les syndicats des pays concernés.

Outre celui d'Huningue, les autres sites menacés de fermeture sont ceux de Pontypridd en Grande-Bretagne et de Cuernavaca au Mexique. Ceux de Gendorf et Francfort en Allemagne devraient voir leurs effectifs réduits.

(retrouvez le communiqué de Clariant).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :